31
Août/16
0

La forteresse médiévale de Malbork… et l’Ordre des chevaliers teutoniques! (2e partie)

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 8e d’une longue série de reportages relatifs à un fascinant voyage que nous avons réalisé en Pologne à la fin de l’été 2016!

Forteresse de Malbork, Pologne

Malbork, Pologne, mercredi 31 août 2016 — Pour amorcer notre deuxième journée de visite en Pologne nous filons vers Malbork, une ville qui fut la capitale de l’Ordre des chevaliers teutoniques de 1308 à 1457.

Nous y visiterons l’immense forteresse médiévale qu’ils ont construite… toute de briques! En fait, il s’agit de la plus grande forteresse gothique d’Europe et la plus grande forteresse de briques au monde! Cet ensemble monumental est inscrit à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le château abrite aujourd’hui des collections d’art médiéval, des sculptures, des vitraux, des pièces de monnaie, des médailles, des armes, des céramiques, des étoffes, etc., ainsi qu’une des plus importantes collections de pièces d’ambre au monde.

Photo ci-dessus : Le château de Malbork est un véritable musée d’art médiéval. On y retrouve de magnifiques sculptures, dont cette superbe pietà.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

N.-B. : Pour regarder le diaporama des photos présentées sur cette page, cliquez sur n’importe laquelle des photos.

Les cuisines
Nous entrons dans une immense cuisine, dont la cheminée fait 17 mètres de hauteur. Il y a également une énorme balance et une table pesant dit-on 250 kg.

Des plats d’aliments factices sont exposés à titre d’exemple de différents mets servis à l’époque médiévale.

Un monte-charge avec poulies permettait de monter les repas à la salle à manger du deuxième étage.

Il y a différentes herbes séchées exposées sur un mur.

Notre guide local pour cette visite, Andrej, affirme que deux repas par jour étaient servis aux habitants de cette aile du château, dans ce réfectoire. « Un à 10 heures et un autre à 16 heures ».

« Et tant les moines que les chevaliers buvaient du vin… qui lui était importé d’Allemagne par bateau. »

Il y a même un coin boulangerie!

Forteresse de Malbork, Pologne

Forteresse de Malbork, Pologne

Forteresse de Malbork, Pologne

Forteresse de Malbork, Pologne

Forteresse de Malbork, Pologne

Photos ci-dessus : Des cuisines vastes et bien équipées! Une fort belle reconstitution.

La salle capitulaire
Nous montons à l’étage et traversons une longue galerie d’où nous avons une vue sur la cour intérieure et sur le puits.

Nous entrons dans la salle capitulaire, un endroit toujours important dans un monastère. C’est là où se prenaient les décisions et où se tenaient les élections des Grands Maîtres.

Le plafond est voûté, il y a des vitraux tout autour et surtout de magnifiques fresques.

Forteresse de Malbork, Pologne

Forteresse de Malbork, Pologne

Forteresse de Malbork, Pologne

Forteresse de Malbork, Pologne

Photos ci-dessus : Les superbes fresques de la salle capitulaire de la forteresse de l’Ordre des chevaliers teutoniques de Malbork

« Les chevaliers se confessaient ici, publiquement, une fois par année », nous fait remarquer notre guide.

Il y a trois piliers dans la salle. Un représente la pauvreté, un deuxième la chasteté et un troisième l’obéissance.

« Au cours de la période où la forteresse a été sous la férule de l’Ordre, 17 Grands Maîtres ont habité ici. »

« La salle était chauffée via le sol », fait valoir Andrej.

« Dans le château, il y a 660 portes, la plupart sont en chêne », ajoute-t-il.

Nous traversons un autre passage voûté, celui-ci étant éclairé par le soleil. La couleur est superbe!

Forteresse de Malbork, Pologne

Photo ci-dessus : Passage voûté resplendissant sous les rayons du soleil.

Puis, nous arrivons dans la salle des coffres. Il y en a plusieurs datant de 650 ans et plus!

Forteresse de Malbork, Pologne

Photo ci-dessus : Un des superbes coffres.

Nous entrons dans le salon des grands trésoriers, là où étaient gardés les trésors de l’Ordre. Dans une pièce attenante, une chambre à coucher, le trésorier avait installé son bureau.

Forteresse de Malbork, Pologne

Forteresse de Malbork, Pologne

Photos ci-dessus : Chambre à coucher du trésorier de l’Ordre, une pièce qui lui servait également de bureau.

« Pour se rendre aux toilettes médiévales, nous raconte notre guide, il fallait marcher quelque 64 mètres. »

Nous les marchons. C’est vraiment loin.

« À cette époque, ils se servaient des feuilles de choux blancs comme papier hygiénique! », se hasarde-t-il à nous préciser.

« Au-dessus de nous, reprend Andrej, il y a la tour de la Défense, là où étaient entreposées les armes. »

Le musée d’art médiéval!
Nous entrons dans une très belle salle. C’est ici qu’est conservée la collection permanente d’œuvres d’art de l’époque médiévale, soit des œuvres réalisées durant de la période du XIVe au XVIe siècle.

Il y a d’authentiques statues en bois de tilleuls colorées à la feuille d’or et provenant de différents villages environnants.

Plusieurs saints et saintes sont représentés sur les statues.

Forteresse de Malbork, Pologne

Photo ci-dessus : Sainte Marguerite.

Forteresse de Malbork, Pologne

Photo ci-dessus : Sainte Barbara.

Forteresse de Malbork, Pologne

Photo ci-dessus : Saint Jean-Baptiste, Marie portant son fils Jésus et Saint Jean l’évangéliste.

Forteresse de Malbork, Pologne

Photo ci-dessus : Une Vierge à l’enfant.

Forteresse de Malbork, Pologne

Photo ci-dessus : Saint Jean l’évangéliste.

Forteresse de Malbork, Pologne

Photo ci-dessus : Saint Pierre.

Forteresse de Malbork, Pologne

Photo ci-dessus : Saint Jacques.

Forteresse de Malbork, Pologne

Photo ci-dessus : Et une magnifique toile.

Forteresse de Malbork, Pologne

Photo ci-dessus : Sainte Anne avec sa fille Marie et son petit-fils, Jésus.

Nous passons d’une salle à l’autre. En fait, les salles d’exposition sont les anciens dortoirs du monastère.

Forteresse de Malbork, Pologne

Photo ci-dessus : Une magnifique pièce représentant Saint-Georges écrasant le dragon.

Forteresse de Malbork, Pologne

Photo ci-dessus : Et que dire de ce retable à volets mouvants! Il se fermait lors des voyages. Il date de 1427… On y voit les douze apôtres et quelques autres saints qui encadrent Marie et Jésus.

Malheureusement pour nous qui adorons ce genre d’œuvres d’art, notre guide va beaucoup trop vite.

L’église de la Vierge
Nous nous rendons ensuite à l’église de la Vierge où nous nous arrêtons quelques instants devant son portail d’entrée qui est superbe. Il est en bois et d’origine, datant du XIIIe siècle.

Forteresse de Malbork, Pologne

Forteresse de Malbork, Pologne

Forteresse de Malbork, Pologne

Photos ci-dessus : Portail sculpté de l’église de la Vierge, un chef d'oeuvre du début du Moyen-âge.

L’intérieur de l’église est vide. Les murs ont été rénovés en partie seulement, mais la voûte a été refaite entièrement en 2014.

Un triptyque magnifique y est exposé… Il représente le couronnement de la Vierge Marie, il date de 1504 et a été restauré il y a sept ans.

Forteresse de Malbork, Pologne

Photo ci-dessus : Triptyque où la Vierge Marie est représentée avec Dieu le père et Dieu le fils dans la partie centrale. Sur les côtés, Santa Barbara et Saint Jacques entourent Marie. L’œuvre affiche également l’emblème des Grands Maîtres.

Forteresse de Malbork, Pologne

Photo ci-dessus : Nous passons devant cette belle statue.

Forteresse de Malbork, Pologne

Forteresse de Malbork, Pologne

Forteresse de Malbork, Pologne

Photos ci-dessus : Une fresque étonnante de la Cène, intitulée « Le dernier repas »!

Forteresse de Malbork, Pologne

Photo ci-dessus : Une autre intéressante fresque!

Forteresse de Malbork, Pologne

Photo ci-dessus : Un beau vitrail montrant Saint Georges terrassant le dragon.

À suivre
Poursuite de la visite de l’immense forteresse médiévale de Malbork.

Forteresse de Malbork, Pologne

Photo ci-dessus : Les plafonds dans les salles de réception du Palais des Grands Maitres sont tout à fait époustouflants.

Bibliographie

Atlas en fiches, Pologne, Gdańsk, Vistule, Économie de la Pologne, etc., Éditions Atlas, 2008;

Encyclopédie libre Wikipédia Pologne, Gdańsk, Malbork, Vistule et plusieurs autres pages;

Château de Malbork, Éditions VIA s.c., 2015, 32 pages;

Découvrir Gdańsk, Département de la promotion de la ville de Gdańsk, 2015, 36 pages;

Gdansk, La Voie Royale, Département de la promotion de la ville de Gdańsk, 2015, 18 pages;

Les incontournables des Gdańsk, Département de la promotion de la ville de Gdańsk, 2015, 36 pages;

C’est à Gdańsk que tout a commencé, Département de la promotion de la ville de Gdańsk, 2016, 28 pages;

Guide de conversation Polonais, Édition Lonely Planet, 2016, 252 pages;

Le Patrimoine mondial de l’UNESCO, Éditions UNESCO, 2009, 832 pages;

Petit futé - Pologne, Petit Futé, 2015, 480 pages.

Remplis sous: Pologne, Voyages Mots clés: ,
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant