20
Jan/16
1

Les mots du jour : plaidoirie par rapport à réquisitoire

Textes et recherches de Jacques Lanciault

Je consigne ici le fruit de recherches sur le sens, l’étymologie, l’écriture ou encore la prononciation de certains mots ou expressions sur lesquels je bute, ou qui tout simplement suscitent ma curiosité au fil de mes lectures...

chr_cam_06_37Mercredi 20 janvier 2016

Source de la recherche
Une question posée lors de l’émission quotidienne, Questions pour un champion, diffusée sur les ondes de TV5 Monde en janvier 2016 : « Comment se nomme la défense orale, par leur avocat, de chacune des parties.»

Réponse : une plaidoirie.

Définition
Le dictionnaire du correcteur électronique Antidote définit les noms plaidoirie et réquisitoire comme suit :

«Plaidoirie : Exposé oral fait par un avocat destiné à défendre son client et à présenter une synthèse des faits et de ses arguments.

Ex. : Plaidoirie de l’avocat de la défense. Une longue plaidoirie.»

Antidote donne également au mot plaidoirie le sens suivant : «Art de plaider.»

«Réquisitoire : Fait pour le représentant du ministère public de développer oralement les moyens de l’accusation.»

Selon Antidote, un réquisitoire est aussi : «un discours, écrit destiné à attaquer violemment quelqu’un, quelque chose.»

Ex. : Dresser un réquisitoire contre quelqu’un.

Le dictionnaire USITO propose les définitions suivantes pour les deux mêmes mots :

Plaidoirie : Exposé oral d’un avocat qui soutient une cause, défend un client devant le tribunal.

Réquisitoire : Développement oral par lequel le ministère public expose ses arguments aux magistrats de la juridiction.

USITO : dictionnaire général de la langue française sous la direction d’Hélène Cajolet Laganière, de Pierre Martel et de Chantal Édith Masson.

Remplis sous: La folie des mots Mots clés:
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. Merci. je confondais les deux et surtout je pensais que la plaidoirie était réservée aux seuls avocats de la défense.

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant