15
Jan/16
0

L’expression du jour : être en mode

Textes et recherches de Jacques Lanciault

Je consigne ici le fruit de recherches sur le sens, l’étymologie, l’écriture ou encore la prononciation de certains mots ou expressions sur lesquels je bute, ou qui tout simplement suscitent ma curiosité au fil de mes lectures...

fotolia_79aaa054841_subscription_monthly_mVendredi 15 janvier 2016

Source de la recherche
Le commentaire suivant de Philipe Dorais publié dans le quotidien Le Devoir du 14 janvier 2016 :

« Récemment, je lisais un article à propos de l’opération déneigement à Montréal. Le texte citait le responsable des opérations, qui déclarait : « Tous nos employés sont en mode déneigement. »

Aujourd’hui, dans un article concernant les itinérants de Montréal, Le Devoir met en relief une déclaration du maire Denis Coderre : « Tout le monde se parle et tout le monde est en mode solution. »

Sans vouloir jouer les puristes, je déplore l’utilisation très répandue de l’expression« être en mode ». Il s’agit d’un calque de l’anglais, le mot mode signifiant fonction. L’usage de ce terme est devenu un véritable tic du langage, étant utilisé à toutes les sauces. »

Définition
L’Office québécois de la langue française considère l’usage de cette locution dans la langue générale discutable et recommande une reformulation des phrases où elle est utilisée.

En mode

L’expression être en mode… (ou passer en mode…) est calquée sur l’anglais to be in… mode (ou to get into… mode). D’abord employée dans des domaines techniques, notamment en informatique, cette construction s’est répandue en anglais dans la langue générale dans des emplois figurés (to be in holiday mode, in study mode, in crisis mode, in panic mode, in election mode, in attack mode, in react ou reaction mode, etc.).

Le français, quant à lui, admet les emplois techniques de cette expression. Toutefois, l’usage, récent au Québec, de la locution en mode dans la langue générale est plus discutable; on peut douter que cet emprunt soit vraiment nécessaire, malgré l’image éloquente qu’il suggère, celle d’une personne fonctionnant comme une machine. Pour éviter ce calque, et éviter aussi qu’il ne devienne un cliché, il suffit de repenser la phrase et de la formuler autrement.

Exemples de la langue technique :

- La nouvelle version permet de travailler en mode multitâche.
- Il est préférable d’imprimer en mode brouillon.
- Les nouvelles voitures pourront être utilisées en mode automatique ou en mode manuel.
- La conférence peut être suivie par téléphone, mais en mode écoute seulement.

Exemples de la langue générale :

- Les enfants sont en mode réaction alors que les parents se disent en mode écoute.
- Les deux parties sont en mode négociation et espèrent en arriver à une entente d’ici peu.
- L’annonce surprise a conduit les dirigeants à gérer l’entreprise en mode panique.
- La sonnerie de son cellulaire le fait aussitôt passer en mode travail.

On dira plutôt :

- Les enfants réagissent fortement alors que les parents se disent à l’écoute de leurs besoins (ou : attentifs à leurs besoins).
- Les deux parties sont engagées dans des négociations intensives et espèrent en arriver à une entente d’ici peu.
- L’annonce surprise a conduit les dirigeants à gérer l’entreprise en cédant à la panique.
- La sonnerie de son cellulaire le rappelle aussitôt à son travail.

Par ailleurs, il existe en français l’expression sur le mode…, employée avec un adjectif ou un complément déterminatif, et qui signifie « à la manière »; cette expression est tout à fait correcte en français. Il en est de même de l’expression en mode propre au domaine de la musique.

Exemples :

- Les auteurs ont préféré traiter le sujet sur le mode comique.
- L’histoire est racontée sur le mode de la fiction.
- Du mode mineur, la mélodie passe en mode majeur.

Photo ci-dessus : Une femme en mode multitâche... (Photo provenant du site Internet http://www.franceinfo.fr/)

Remplis sous: La folie des mots Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant