11
Jan/16
0

Le Montarvillois Alex Agostino au 64e rang

Le top 100 de Bob Elliot du Toronto Sun

Revue de presse

Les Versants, 11 janvier 2016

Selon Bob Elliot, le journaliste sportif du Toronto Sun, le dépisteur pour l’organisation des Phillies de Philadelphie Alex Agostino fait partie des 100 Canadiens influents dans le monde du baseball. Le Montarvillois est au 64e rang pour l’année 2015.

Cette liste annuelle publiée par Bob Elliot dans le Toronto Sun le 8 janvier classe Alex Agostino au 64e rang. L’année dernière, il avait obtenu la 58e position. Agostino se retrouve dans le top 100 en compagnie, notamment, de l’ancien directeur général des Blue Jays de Toronto, le Montréalais Alex Anthopoulos, qui arrive en tête, et du receveur de ces mêmes Blue Jays, Russel Martin, qui a glissé du 3e au 6e échelon.

« Ce que je trouve intéressant avec la liste de Bob Elliot, c’est qu’il met en valeur les talents canadiens, les bénévoles qui oeuvrent parfois dans l’ombre, les joueurs, les partenaires. Il y a tellement de monde, autant au niveau amateur que professionnel, alors le fait qu’il pense à moi, que ce membre du Temple de la renommée du baseball canadien me sélectionne, ça me fait un velours, c’est évident! », explique Alex Agostino, joint par le journal.

Monsieur Agostino connaît l’auteur de ce fameux top 100 depuis plus d’une vingtaine d’années. Il a d’ailleurs déjà été affecté à la couverture des Expos de Montréal de 1978 à 1987 pour le Ottawa Citizen. Depuis, il couvre les activités des Blue Jays. « Ce classement ne change pas grand-chose à ma vie, mais j’apprécie le respect qu’il a pour moi », mentionne le Montarvillois, qui rappelle qu’en 2013, Elliot l’avait contacté pour lui dire que c’est le nom de son père (Giuseppe [Joe] Agostino), un grand amateur de balle, qui se retrouverait sur la liste. « Mon père est décédé le 2 novembre 2013, alors pour son classement de cette année-là, Bob Elliot avait inscrit son nom au 101e rang en remplacement du mien pour lui rendre hommage. C’est le genre de personne qu’est Bob Elliot. »

Ce dernier a d’ailleurs déjà nommé Agostino le dépisteur de l’année au Canada. « Ce que j’aime aussi de cette liste, c’est que ça démontre que le baseball canadien, ça ne se déroule pas seulement à Toronto. Les nommés proviennent d’un peu partout. »

Une saison misérable
Questionné sur la campagne difficile des Phillies de Philadelphie, qui ont enregistré une fiche de 63 victoires et 99 défaites, Alex Agostino qualifie la saison 2015 de « misérable », mais qui était à prévoir. « Nous étions dans une année de transition après avoir connu cinq ou six belles saisons. Notre DG a fait un travail colossal. Il a procédé à des échanges nécessaires, peut-être trop tard, mais qui nous ont permis de garnir notre système de développement. Il y a eu plusieurs changements dans l’organisation, mais les Phillies sont maintenant dans une nouvelle ère. Le futur est bon », croit le dépisteur, à qui les nouveaux patrons ont accordé récemment un contrat de deux ans. Une première. « Chaque fois, j’obtenais des contrats d’un an seulement. Cette fois, j’ai signé pour deux ans et ça fait chaud au cœur. »

Baseball Empire
Les spécialistes de l’académie de haute performance Baseball Empire, dont fait partie Alex Agostino, envahiront de nouveau les terrains du parc Rabastalière à Saint-Bruno-de-Montarville cet été, cette fois durant quelques semaines du mois de juillet. L’objectif demeure le même, soit celui de partager des connaissances avec les jeunes amateurs de balle de la région. « Baseball Empire progresse très bien. Nous avons connu un bond de 50 % dans les inscriptions d’entraînement et maintenant, nous sommes aussi présents à Brossard, Longueuil, Boucherville et Terrebonne. L’engouement n’était pas là il y a trois ou quatre ans, mais le succès de Russel Martin dans le baseball majeur, la folie des Blue Jays qui s’est emparée des Québécois et la couverture médiatique francophone que l’équipe a reçue l’été dernier sont des facteurs qui nous aident beaucoup dans la popularité de notre sport auprès des jeunes », admet celui qui est aussi informateur baseball pour le 98,5 FM.

Alex Agostino est également conseiller technique aux entraîneurs de l’École secondaire De Mortagne, à Boucherville, pour le programme sports-études.

Avec plus de 30 années d’expérience en académies, camps et cliniques, Alex Agostino est habité d’une passion hors du commun pour le baseball et les jeunes.

La liste complète des Canadiens les plus influents de la dernière année est disponible ici : http://www.torontosun.com/2016/01/08/top-100-most-influential-canadians-in-baseball-in-2015.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant