19
Oct/15
0

Bamberg : la colline de l’Évêque, sa cathédrale et la somptueuse résidence de l’homme d’Église !

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 44e d’une longue série de reportages relatifs à un fascinant voyage en Allemagne que nous avons réalisé avec Voyages Lambert à l’automne 2015!

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Bamberg, Allemagne, lundi 19 octobre 2015 – Notre promenade sur quelques-unes des sept collines de Bamberg, une ville inscrite à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, nous a permis de nous émerveiller devant les panoramas idylliques des environs de la petite rivière Regnitz et de ceux entourant le canal Ludwig 1er. Puis, elle nous a amenés à admirer l’ancien Hôtel de la Ville construit en plein centre de la rivière !

Nous voici maintenant sur la colline de l’Évêque, celle où prend place la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, un édifice qui jouxte deux superbes palais, l’ancienne et nouvelle «Résidence» épiscopale, et une magnifique roseraie !

Photo ci-dessus : « Le Cavalier de Bamberg », la plus célèbre œuvre d’art de la cathédrale de Bamberg, a été réalisé vers 1235 sans que l’identité de son auteur ne soit connue. Le guide de méditation de la cathédrale en parle en ces mots : « L’allure élégante du cheval et le port noble du cavalier, sans aucune arme, dans un habit élégant, qui la tête haute, en tenant ses rênes, entre dans le lieu sacré et semble chercher des yeux le maître-autel, nous montre encore aujourd’hui la dignité de l’être humain ».

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Notre balade amorcée au petit matin, nous amène maintenant à grimper la colline de l’Évêque, celle où se trouvent évidemment la « Résidence » de celui-ci, tant l’ancienne que la nouvelle, et la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges.

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : La cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, de style roman, date du XIIIe siècle. Il s’agit d’une église catholique, le siège de l’archevêché de Bamberg. Bien que notre photo ne montre que deux tours, l’église en compte quatre… qui s’élèvent chacune à 81 mètres au-dessus du sol.

«L’édifice actuel, dont la construction s’est terminée en 1237, a été érigé sur les ruines d’une cathédrale détruite par le feu en 1081. Cette dernière avait été construite à l’initiative de l'empereur Henri II et de son épouse Cunégonde de Luxembourg, et ce, entre 1004 et 1012», nous indique notre guide local à Bamberg, Eberhard.

Nous entrons alors qu’une chorale chante, ce qui donne une atmosphère féerique aux lieux.

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : La cathédrale est vaste. Elle s’étire sur 94 mètres et est large de 28 mètres, tout en s’élevant sur 26 mètres de hauteur.

Les murs de la cathédrale, entre les colonnades, sont décorés d’une multitude de sculptures de pierre.

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : Des sculptures montrant des prophètes de l’Ancien Testament en discussion, dont Jonas, le prophète chauve, sur le panneau du centre.

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : Une autre belle sculpture dans la pierre.

Notre guide nous invite à nous asseoir et il se met à nous raconter en bref l’histoire des fondateurs des lieux.

« L’empereur Henri II (973-1024) et son épouse Cunégonde de Luxembourg (975-1033) n’ont pas eu d’enfant. En fait l'union du couple est considérée comme virginale, ce qui a entraîné leur canonisation. »

« Étant donné qu’ils n’avaient pas d’enfant pour prier pour eux après leur mort, ils ont fondé l’évêché et décidé de la construction d’une cathédrale en 1007… et ce, tout simplement pour que des gens prient pour eux ! »

Eberhard nous indique qu’il y a une foule de chefs-d’œuvre dans cette cathédrale, mais il y en a trois dont il veut absolument attirer notre attention :

Le premier est un magnifique retable, celui de la Vierge Marie qui date du XVIe siècle et qui est présent dans la cathédrale depuis 1921.

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : Le retable "Kirchgattendorf" du nom de l’église d’où il provient, une église protestante située près de Hof.

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photos ci-dessus : Au centre, la Vierge en gloire, couronnée par des anges, est entourée par Sainte Barbara et Sainte Catherine. Tandis que sous le triptyque l’on peut voir une scène de la « Mort de la Vierge ».

Le deuxième chef-d’oeuvre qui a retenu l’attention de notre guide est le tombeau d’Henri II et de Cunégonde de Luxembourg, une réalisation de Tilman Riemenachneider… que nous connaissons bien maintenant. « Ce tombeau, nous précise Eberhard, est en marbre et a nécessité treize ans de travail à l’artiste qui l’a finalement terminé en 1513. »

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : Les gisants d’Henri II et de Cunégonde de Luxembourg décorent la plaque de recouvrement de leur tombeau.

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : Le tombeau du couple affiche cinq bas reliefs rappelant des scènes légendaires de leur vie. Voici deux de ses bas reliefs sur lesquels on voit Cunégonde avec son mari, sur le bas relief de gauche, et à droite, l’impératrice avec des ouvriers mécontents.

Finalement, le troisième chef-d’œuvre que notre guide veut nous présenter est le fameux «Cavalier de Bamberg», une magnifique sculpture d’influence française datant possiblement des années 1200 et dont l’auteur est inconnu.

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : Le « Cavalier de Bamberg », une statue accolée à un pilier de la cathédrale, pourrait tout aussi bien représenter le roi Étienne Ier de Hongrie, qui était marié avec la sœur d’Henri II, ou Conrad III, ou encore Constantin, ou finalement un des rois Mages peut-être, en fait personne ne sait vraiment.

« En 1975, ajoute Eberhard, les administrateurs de la cathédrale ont doté l’édifice religieux d’un orgue autrichien comptant tout près de 6,000 tuyaux. L’organiste accède à son instrument par l’extérieur de la cathédrale. »

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photos ci-dessus : Des deux côtés des tuyaux de l’orgue prennent place des sculptures.

Puis, tout juste avant de sortir, notre guide ajoute qu’en 1648, après la « Guerre de 30 ans », les vitraux ont été remplacés par des vitres transparentes…« histoire de faire entrer la lumière », ajoute-t-il.

Outre les chefs-d’œuvre que nous a présentés notre guide, la cathédrale abrite une foule d’œuvres d’art.

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : Un autre retable en forme de triptyque, celui de Mühl-Hausen datant des alentours des années 1500. Il montre la Vierge en tant que mère de Dieu.

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : Et un autre, celui-ci consacré au Christ.

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photos ci-dessus : On peut également y admirer ces magnifiques sculptures qui racontent la vision du monde au XIIIe siècle.

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : Et ce superbe tombeau.

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photos ci-dessus : Sur des murs on peut voir une très ancienne fresque et une autre plutôt bien conservée.

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photos ci-dessus : Les tableaux du chemin de croix sont particulièrement impressionnants. Ils ont été réalisés par l’artiste Félix Baumhauer en 1922.

Nous sortons à 11 h 30 par une porte latérale, celle du portail d’Adam qui est magnifiquement décoré !

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photos ci-dessus : Sur le portail d’Adam, on peut admirer à gauche Saint Étienne, Cunégonde et Henri II, tandis qu’à droite on retrouve Saint Pierre ainsi qu’Adam et Ève.

La Nouvelle résidence
Nous nous retrouvons devant l’immense nouvelle résidence des évêques. « C’est une des plus belles places en Allemagne », souligne notre guide.

Nouvelle résidence, Bamberg, Bavière, Allemagne

 Nouvelle résidence, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photos ci-dessus : La « Nouvelle résidence » des princes-évêques sur la place de la Cathédrale est une construction qui date du début du XVIIe siècle.

« La construction de la « Nouvelle résidence », nous explique Eberhard, s’étant échelonnée sur plusieurs siècles, on y retrouve plusieurs styles architecturaux. »

« La Résidence compte quarante salons d'apparat comme la Salle de marbre, la Salle des miroirs et la Salle impériale », nous apprend l’encyclopédie libre « Wikipédia », mais sa visite n’est pas prévue à notre programme.

Nouvelle résidence, Bamberg, Bavière, Allemagne

 Nouvelle résidence, Bamberg, Bavière, Allemagne

 Nouvelle résidence, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photos ci-dessus : Un des portails de la « Nouvelle résidence »… dont les deux statues viennent tout juste d’être nettoyées !

Il n’y a pas trop de touristes en ce lundi matin.

Les migrants !
Alors que nous sommes sur la grande place de la cathédrale, notre guide s’arrête un instant pour nous parler du problème de l’heure en Allemagne : les migrants.

« Il y a 48% des Allemands qui sont d’accord pour accueillir les migrants comme le propose notre chancelière, madame Merkel, et ce, parce qu’eux-mêmes ont connu après la guerre un dénuement total. »

« Évidemment, 52 % sont en désaccord avec ce projet, car ils s’inquiètent des conséquences pour leur pays. »

Eberhard se dit d’accord avec l’arrivée des migrants, en grande partie parce que ses grands-parents ont tout perdu lors de la guerre. Il souhaite toutefois qu’il n’y ait pas de profiteurs, c’est-à-dire des gens qui se feront passer pour des réfugiés politiques alors qu’ils n’en sont pas.

La Vieille résidence
Nous arrivons dans la « Vieille cour », Alten Hofhaltung en allemand, celle où prend place l’Ancienne résidence des princes- évêques.

Ancienne résidence, Bamberg, Bavière, Allemagne

Ancienne résidence, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photos ci-dessus : Nous traversons une belle porte et entrons dans la « Vieille cour », là où se trouve l’Ancienne résidence des Princes-évêques.

Les édifices qui composent l’Ancienne résidence, des bâtiments d'habitation et agricoles, ont été construits à partir du XVe siècle sur le site du palais de l'empereur Henri II.

« C’est comme une grande ferme médiévale », nous indique notre guide. « Autrefois, il y avait un puits, une forge, des animaux et plusieurs appartements pour recevoir les invités et le personnel. »

La roseraie
Nous retraversons l’entrée de la nouvelle résidence et arrivons dans la roseraie… la Rosengarten der Neuenresidenz Bamberg, en allemand.

La roseraie, qui compte quelque 4,500 rosiers, est un jardin où prennent place une fontaine, plusieurs belles statues et quelques arbres.

« Trois jardiniers de la ville ont la responsabilité de s’occuper de la roseraie. »

 Nouvelle résidence, Bamberg, Bavière, Allemagne

 Nouvelle résidence, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photos ci-dessus : Malgré que nous sommes tard en octobre, il y a encore de très belles roses.

 Nouvelle résidence, Bamberg, Bavière, Allemagne

 Nouvelle résidence, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photos ci-dessus : De belles statues du sculpteur allemand Ferdinand Tietz décorent la roseraie.

 Nouvelle résidence, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : De la roseraie, nous avons une superbe vue sur l’abbaye St-Michel construite en 1015 sur la plus haute colline de Bamberg.

D'où nous sommes, nous avons une belle vue sur l’abbaye Saint-Michel... et sur la ville médiévale où nous pouvons constater que les toits des maisons sont particulièrement inégaux!

« Quand les propriétaires des lieux doivent rénover, ils ont l’obligation de respecter ces inégalités, car sans cela tout s’écroulerait ».

Nous apercevons le nouveau port. « C’est à cet endroit qu’arrivent les bateaux de croisière fluviale », nous signale notre guide. « Il y a eu 6 millions de visiteurs à Bamberg en 2014… »

 Nouvelle résidence, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : En quittant la zone de la cathédrale, nous croisons cette belle sculpture, une allégorie de la vertu du courage.

Nous redescendons la colline en empruntant les petites rues. Nous nous dirigeons vers le centre, « le quartier du Sable » qui est situé entre la rivière et la colline de l’Évêque !

Gaststube de Scheiner, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : Voici le panneau d’un des bons restaurants de Bamberg, le « Gaststube de Scheiner ».

Nous arrivons devant le restaurant où nous dînons, le Historische Rauchbierbrauere Schlenkerla, un des plus célèbres restaurants-brasserie historiques de la ville.

En guise de conclusion à notre promenade, Eberhard nous mentionne ceci : « Au XIe siècle, il se buvait 440 litres de bière par jour à Bamberg… alors que la population était composée de seulement 4,000 habitants. À l’époque, si le livre de record Guinness avait existé, le record aurait certainement été homologué ! »

L’oignon de Bamberg
La visite se termine à 12 h 05, notre accompagnatrice de Voyages Lambert, Krystyna Wozniak remercie notre guide chaleureusement.

Nous entrons dans le restaurant et nous nous installons à une table avec deux de nos compagnes de voyage.

Historische Rauchbierbrauere Schlenkerla, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : La superbe devanture du restaurant où nous entrons.

Alors que je goûte à la bière fumée, la Schlenkerla, qui selon Céline sent beaucoup, mon épouse se contente d’une bouteille d’eau.

Nous y allons tous les quatre de la spécialité de la ville de Bamberg, l’oignon farci, une grosse boulette de viande entourée de lard et fourrée dans un gros oignon… accompagné d’une généreuse portion de pommes de terre en purée ! C’est plutôt lourd comme repas du midi.

Historische Rauchbierbrauere Schlenkerla, Bamberg, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : Nous voici devant nos plats d’oignons de Bamberg… énormes ! (Photo Krystyna Wozniak)

Krystyna nous informe que la bière fumée Schlenkerla est en vente au Québec à la SAQ.

Nous payons notre facture de 23€… pour nos deux oignons de Bamberg, une bière et une bouteille d’eau, une véritable aubaine et quittons à 13 h 25.

Nous marchons jusqu’au car et partons un peu avant 14 heures, alors que le mercure indique un beau 10 degrés Celsius.

À suivre…
L’église des Quatorze saints, un chef-d’œuvre de l’architecture baroque construit en 1772!

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Georges, Bad Staffelstein, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : « L’autel des Intercesseurs », une véritable pyramide affichant un style rococo, a été réalisé par des stucateurs de l'école de Wessobrunn.

Textes précédents :
Vous pouvez lire les textes précédents de nos reportages sur l'Allemagne en cliquant sur les liens ci-dessous ou en accédant directement à l'onglet "Allemagne" de la rubrique « Voyages » de la barre de menu.

Notre voyage en Allemagne : Trajet proposé par "Voyages Lambert"

1er texte : Willkommen in Köln… Bienvenue à Cologne, sur les berges du Rhin!

2e texte : Cologne: sa cathédrale, ses berges sur le Rhin et ses belles maisons !

3e texte : À Aix-la-Chapelle… sur les traces de Charlemagne!

4e texte : La cathédrale d’Aix-la-Chapelle ou Charlemagne en pièces détachées!

5e texte : La Porta Nigra et le Haupmarkt, la place du Marché!

6e texte : L’imposante cathédrale de Trèves et son cloître!

7e texte : Trèves : l’ancien palais du prince-électeur… et la basilique romaine de Constantin!

8e texte : Trèves, métropole romaine... dont le cœur bat toujours… au Musée de Rhénanie!

9e texte : Bernkastel-Kues… ville aux bellissimes maisons médiévales à colombages !

10e texte : Cochem : fontaines, église aux magnifiques vitraux, une mosaïque, etc.!

11e texte : Coblence… de passage seulement et c’est dommage !

12e texte : De Coblence à Bacharach… au fil du Rhin romantique!

13e texte : Bacharach sublime découverte d'une ville...

14e texte : Heidelberg : le Vieux pont et le Chemin des philosophes… pour commencer !

15e texte : Le château de Heidelberg… et surtout ses impressionnantes ruines !

16e texte : Les jolies places au cœur de la vieille ville de Heidelberg et l’église Saint-Esprit !

17e texte : Bad Wimpfen : une haute tour, une superbe église et de jolies maisons...

18e texte : L’Hôtel Eisenhut de Rothenbourg… Wow !

19e texte : Wurtzbourg : l’imposante forteresse de Marienberg !

20e texte : Le « Maître de Wurtzbourg » : Tilman Riemenschneider !

21e texte : Wurtzbourg : Vieux Pont, centre historique, cathédrale et Résidence! (1re partie)

22e texte : Wurtzbourg : Vieux Pont, centre historique, cathédrale et Résidence! (2e partie)

23e texte : Rothenbourg: l'église Saint-Jacques, des tours médiévales..., etc. !

24e texte : Nuremberg: les ruines d’un centre de congrès nazi, un château… !

25e texte : Nuremberg : l’église Saint-Sébald… et une vue imprenable sur la rivière Pegnitz!

26e texte : Nuremberg: l’église Saint-Laurent, la vieille ville, les saucisses et le procès!

27e texte : Dinkelsbühl : une belle cathédrale, de jolies maisons et une touchante légende !

28e texte : La Fuggerei d’Augsbourg: les plus anciens logements sociaux au monde!

29e texte : Augsbourg : La cathédrale Notre-Dame, les chefs-d’œuvre d’Holbein l’Ancien!

30e texte : Augsbourg : L’hôtel de ville et sa superbe salle dorée!

31e texte : Le château de Neuschwanstein… dans la purée de pois!

32e texte : De petit pavillon de chasse..., Linderhof est devenu un véritable château!

33e texte : Fresques des maisons d’Oberammergau... château à Munich: Nymphembourg!

34e texte : Munich : la magnifique porte Isartor, l’Hôtel Torbrau, la rue Tal et ses alentours!

35e texte : Munich : tour de ville en autocar et arrêt au magnifique siège social de BMW !

36e texte : Munich : promenade dans la vieille ville (1re partie)!

37e texte : Munich : promenade dans la vieille ville (2e partie)!

38e texte : Brueghel, Cranach, Durër, mais aussi Raphaël, Vinci... à l’Alte Pinakothek

39e texte : Ratisbonne : rôtisserie de saucisses, vieux pont sur le Danube et ruines romaines

40e texte : Le vieil Hôtel de Ville... la Haidplatz et les petites ruelles de Ratisbonne!

41e texte : Ratisbonne : la cathédrale Saint-Pierre… et ses trésors de statues de pierre !

42e texte : De la rivière Regnitz… des vues imprenables sur Bamberg...! (1re partie)

43e texte : De la rivière Regnitz… des vues imprenables sur Bamberg...! (2e partie)

Bibliographie
Aachen, Aix-la-Chapelle, guide de la ville et de la cathédrale,, Édition Michael Imhof Verlag, 2011, 31 pages;

Allemagne, Guide Vert, Michelin guides touristiques, 2015, 690 pages;

Allemagne, faits et réalités,, Societäts Verlag, 2010, 192 pages;

Allemagne, des villes vivantes, Office national allemand du tourisme, 2010, 198 pages;

Atlas en fiches,, Éditions Atlas, 2008;

Cartoville - Berlin, Guides Gallimard, 12e édition ;

Encyclopédie libre Wikipédia Allemagne, Cologne, Aix-la-Chapelle, Trèves et plusieurs autres pages;

La cathédrale de Bamberg, trésor de foi , Publication de l’Archevêché de Bamberg, 2015, 30 pages;

LonelyPlanet - Berlin , Publication LonelyPlanet, 2013, 352 pages;

Patrimoine mondial de l'UNESCO, Éditions UNESCO, 2009, 832 pages;

Trèves, à la découverte de la plus vieille ville d’Allemagne, Rahmel-Verlag, 48 pages.

Remplis sous: Allemagne, Voyages Mots clés: ,
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant