15
Oct/15
1

Le château de Neuschwanstein… dans la purée de pois!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 31e d’une longue série de reportages relatifs à un fascinant voyage en Allemagne que nous avons réalisé avec Voyages Lambert à l’automne 2015!

Château de Neuschwanstein, Schwangau, Allemagne

Schwangau, Bavière, Allemagne, jeudi 15 octobre 2015 – Tout comme la croisière sur le Rhin, la visite du château de Neuschwanstein était attendue avec impatience et enthousiasme ! Les photos magnifiques de ce château, occupant pratiquement toutes les couvertures des guides de voyage et des brochures traitant de périple en Allemagne, avaient créé chez nous autant que chez nos compagnons de voyage de grandes attentes.

Et si la croisière sur le Rhin demeure un des points d’orgue de notre voyage, notre incursion à Neuschwanstein nous apporte, tout à l’opposé, que déceptions !

Il faut dire que « Dame nature », si généreuse sur le Rhin, s’est faite pingre dans ses efforts aux pieds des Alpes. Les épais nuages gris, tout bas, nous auront privés de toute vue sur les sommets enneigés des montagnes, tout comme sur le château… sauf lorsque nous étions tout près de lui, en fait trop près pour en admirer l’ensemble.

Même le petit pont de la reine Marie, Marienbrücke en allemand, d’où la vue sur le « castel » est la plus belle dit-on… était fermé en raison de travaux !

Quant à la visite de l’intérieur de la résidence de Louis II de Bavière, au pas de course au sein d’un groupe de touristes traité comme le bétail d’un troupeau en transhumance, elle aura été une des rares « attrapes touristes » du voyage. Décevant !

Photo ci-dessus : Nous avions vu de si belles photos de la superbe bâtisse ayant inspiré Walt Disney pour son château de la Belle au bois dormant … Malheureusement, lors de notre passage le château était totalement dans les nuages.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Après avoir découvert la superbe ville d’Augsbourg, nous avons pris place dans l’autocar pour un trajet d’environ une heure et trente minutes, une route qui nous mènera directement sur l’éperon rocheux des Alpes où est situé le château de Neuschwanstein.

Nous traversons un pont où l’eau de la rivière que nous enjambons est verte ! « Cette eau provient des Alpes du Nord », nous précise notre accompagnatrice de Voyages Lambert, Krystyna Wozniak.

Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : Du car, nous apercevons une rivière aux eaux d’un beau vert!

Au fil du trajet, comme notre accompagnatrice, nous constatons que les nuages sont très bas ! Krystyna nous informe alors qu’il est peu probable que nous ayons la chance d’apercevoir les Alpes.

Nous filons sur une petite route de campagne, sans voie d’accotement. Nous croisons de beaux paysages, de petits villages où les maisons ressemblent à des chalets suisses.

Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : La fête d’Halloween approche à grands pas… la récolte des citrouilles bat son plein.

Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : Dans les champs, hors des villages, il n’y a que quelques « granges » isolées !

Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : Nous apercevons de la neige sur la montagne.

Les églises dans cette région ont des dômes en forme de bulbe… Nous nous interrogeons à savoir si elles sont de confession orthodoxe. Cette question restera sans réponse !

Nous approchons du château et notre accompagnatrice profite de l’occasion pour nous dresser un bref historique du château et de son commanditaire.

« Le château de Neuschwanstein, dont la construction n’a jamais été terminée, est l’œuvre de Louis II de Bavière (1845-1886), surnommé le roi fou ».

« L’endroit choisi pour ériger le château lui était très familier, car Neuschwanstein surplombe le château du père de Louis II, le château de Hohenschwangau. »

« Louis II, mécène du grand compositeur Richard Wagner, a fait construire nombre de châteaux et de palais extravagants et fantastiques qui témoignent de la démesure de ce roi bâtisseur! D’ailleurs, il a vidé les coffres de l’état pour construire ses palaces gigantesques… qui n’ont vraiment aucune utilité pour la gestion du royaume. »

« C’est d’ailleurs ce qui lui a coûté sa couronne, son trône et probablement la vie, car trois jours après avoir été déposé, le 10 juin 1886, il est retrouvé noyé… avec son médecin. »

« Comme vous le savez sans doute, c’est ce château qui a servi d’inspiration à celui de la "Belle au bois dormant". »

Nous arrivons sur le site touristique le plus couru d’Allemagne à 14 h 35. Krystyna descend la première et file rapidement chercher nos billets. Nous descendons à sa suite. Nous sommes face au château de Hohenschwangau, celui du père de Louis de Bavière, Maximilien II de Bavière !

Château de Hohenschwangau, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : Le superbe château de Hohenschwangau… celui du père de Louis II de Bavière.

Nous attendons le retour de notre accompagnatrice dans le stationnement… où il y a plusieurs autres cars de touristes.

Assez curieusement, Céline mentionne que l’endroit lui rappelle le château de Warwick en Angleterre… un véritable attrape-touristes que nous avons visité en 2013. Prémonition ?

Krystyna revient et décrète temps libre pour dîner. Elle nous donne rendez-vous à 15 h 45 à l’embarcadère de la navette qui conduit les touristes au château.

Nous partons à la recherche d’un restaurant pour dîner. Nous trouvons assez rapidement et entrons au restaurant Alpenstuben !

Château de Neuschwanstein, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : Rien d’équivoque dans l’affiche du restaurant… nous sommes bien sur le site du château de Neuschwanstein.

Céline opte pour une soupe à la citrouille avec pain, bouteille d’eau et capucino ! Je commence par savourer une bonne bière, puis je déguste un spaghetti à la sauce bolognaise ! Excellent repas et service rapide pour 27€.

Nous sortons à 15h15 et repartons à la recherche de souvenirs… et ce n’est pas cela qui manque ! Nous achetons deux cartes postales du château, une sous la neige et une en été. Les postes allemandes et canadiennes les livreront à nos deux petits-enfants !

Nous passons devant une très belle maison : « Jägerhaus »… il s’agit de l’hôtel des lieux !

Jägerhaus Hotel, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : La très belle façade de l’hôtel Jägerhaus.

Nous apercevons le Château de Neuschwanstein, mais il est dans les nuages.

Château de Neuschwanstein, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : Un château blanc dans les nuages blancs.

C’est toujours froid et humide, mais il ne pleut pas.

Nous revenons tranquillement sur nos pas et rejoignons quelques membres de notre groupe au débarcadère de la navette… où il y a beaucoup de touristes asiatiques ! Ils font honneur à leur réputation, se montrant très envahissants.

Krystyna nous y rejoint et nous informe que nous ne pourrons pas nous rendre sur le Marienbrücke, pour photographier le château… «Il est en réparation depuis le 3 août dernier !»

Il est 16 heures lorsque nous grimpons dans la navette. Nous montons dans la montagne… où il y a de la neige… et dire que nous avons déjà les pieds gelés.

Bavière, Allemagne

Bavière, Allemagne

Photos ci-dessus : Nous avons une belle vue sur la vallée et sur l’autre château.

Nous descendons à peine cinq minutes plus tard et continuons à pied. Le sol est envahi de feuilles mouillées, il faut être prudent.

Château de Neuschwanstein, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : Finalement, nous apercevons le fameux château… et de près.

Nous sommes maintenant devant le château de Neuschwanstein. Malgré que nous ne puissions pas avoir une vue d’ensemble… il est très impressionnant.

Château de Neuschwanstein, Bavière, Allemagne

Château de Neuschwanstein, Bavière, Allemagne

Château de Neuschwanstein, Bavière, Allemagne

Photos ci-dessus : Impressionnant !

Il nous reste 25 minutes à attendre avant d’entrer.

Nous avons froid.

Nous arrivons à la porte principale du château et observons qu’il en coûte 11€ par personne pour le visiter.

Château de Neuschwanstein, Bavière, Allemagne

Château de Neuschwanstein, Bavière, Allemagne

Château de Neuschwanstein, Bavière, Allemagne

Photos ci-dessus : Un très beau château!

Nous voyons bien le pont Marienbrücke en construction. Tout juste en dessous, il y a une chute d’eau. C’est de toute beauté, vue de cette hauteur, entre les deux pics rocheux.

Nous entrons à l’heure prévue, 16 h 50. On nous remet un audioguide, très bien conçu… et on nous informe que les photos sont interdites !

À notre groupe, s’ajoutent entre 35 et 40 autres visiteurs ! Tous les groupes sont composés de quelque 60 personnes… et il y a des départs toutes les cinq minutes.

Donc, afin de faire place au groupe qui suit, notre guide du château nous pousse continuellement à avancer !

Il n’y a que cinq pièces à visiter… et nous y allons à vitesse grand V. Nous voyons donc très rapidement des splendeurs : toiles, lustres, rideaux, meubles, accessoires… dans un état de conservation parfait.

Mais, la visite dure un peu moins de 25 minutes. C’est beaucoup trop rapide. Honnêtement, au terme du parcours, nous avons vu beaucoup… mais rien ou presque dont nous nous souviendrons !

Château de Neuschwanstein, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : La salle des chanteurs. (Photo Wikipédia)

Château de Neuschwanstein, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : La chambre à coucher du roi est dotée d'un mobilier en chêne de style gothique. Sur les murs est représentée l'épopée Tristan et Yseult de Wagner. (Photo Bayerische Schlösserverwaltung)

On nous dirige vers la sortie, où nous pouvons jeter un bref coup d’œil aux cuisines et accessoires de l’époque. Puis évidemment, nous devons traverser deux boutiques cadeaux avant la sortie.

Nous redescendons tranquillement à pied jusqu’au stationnement.

Château de Neuschwanstein, Bavière, Allemagne

Photo ci-dessus : Lors de la descente, dernier regard sur le château !

Nous arrivons au car à 18 h 10… congelés. Cinq minutes plus tard, nous faisons route en direction d’Ettal et de l’hôtel, le KlosterHotel Ludwig der Bayer, où nous coucherons ce soir. Nous devrions y arriver dans environ une heure.

Durant le trajet, Krystyna s’interroge à savoir s’il y a lieu de maintenir cette visite pour les prochains groupes Lambert.

Pour nous réchauffer, notre accompagnatrice nous offre un petit verre de liqueur de cassis. Délicieux…

Elle profite de l’occasion pour mentionner que le souper de ce soir sera servi à 19 h 30, comme d’habitude. « Nous aurons le choix entre trois menus différents pour le plat principal ».

Elle ajoute que demain matin nous ne partirons qu’à 9 h 30. Grasse matinée en vue !

Il fait noir.

Notre chauffeur, Gabor, a profité de notre visite du château pour nettoyer son autocar… suite à notre party de bretzel ! Il nous traite vraiment aux « petits oignons » !

Le KlosterHotel Ludwig der Bayer
Nous arrivons à l’hôtel à 19 h 15… Il s’agit d’un établissement affichant quatre étoiles !

KlosterHotel Ludwig der Bayer, Ettal, Allemagne

Photo ci-dessus : Le KlosterHotel Ludwig der Bayer d’Ettal.

Krystyna distribue les clés de chambres. Nous avons la chambre 305, une très très belle suite avec une immense salle de bain et un salon… avec vue sur la forêt.

KlosterHotel Ludwig der Bayer, Ettal, Allemagne

KlosterHotel Ludwig der Bayer, Ettal, Allemagne

KlosterHotel Ludwig der Bayer, Ettal, Allemagne

Photos ci-dessus : Notre chambre au KlosterHotel Ludwig der Bayer d’Ettal.

Le menu annonce un grand repas… sans que nous puissions vraiment comprendre !

KlosterHotel Ludwig der Bayer, Ettal, Allemagne

KlosterHotel Ludwig der Bayer, Ettal, Allemagne

Photo ci-dessus : Le menu… de toute beauté !

Tout est délicieux, seul bémol, le service est hyper lent.

Pour commencer, on nous invite à nous rendre au buffet de salades. Puis, on nous sert un consommé de bœuf aux boulettes de semoule. Comme plat principal, Céline opte pour une cuisse de poulet grillé dans une sauce au curry, accompagné de riz aux fines herbes. Personnellement, je choisis un rôti de bœuf servi avec des oignons, des poivrons, du bacon et des pommes de terre !

Pour dessert, nous avons droit à une crème glacée aux noisettes !

Céline prend un verre de vin blanc, tandis que je bois une bière, le tout pour un tout petit 10€.

Méli-Mélo
Le château de Neuschwanstein est situé dans la commune de Schwangau dans le land de Bavière.

Au total, seulement 3 419 habitants vivent dans ce haut lieu du tourisme en Allemagne.

À suivre…
Un chalet de chasse de Louis II de Bavière, le palais royal de Linderhof !

Château de Linderhof, Ettal, Allemagne

Photo ci-dessus : Un palais qui brille à l’extérieur… comme à l’intérieur !

Textes précédents :
Vous pouvez lire les textes précédents de nos reportages sur l'Allemagne en cliquant sur les liens ci-dessous ou en accédant directement à l'onglet "Allemagne" de la rubrique « Voyages » de la barre de menu.

Notre voyage en Allemagne : Trajet proposé par "Voyages Lambert"

1er texte : Willkommen in Köln… Bienvenue à Cologne, sur les berges du Rhin!

2e texte : Cologne: sa cathédrale, ses berges sur le Rhin et ses belles maisons !

3e texte : À Aix-la-Chapelle… sur les traces de Charlemagne!

4e texte : La cathédrale d’Aix-la-Chapelle ou Charlemagne en pièces détachées!

5e texte : La Porta Nigra et le Haupmarkt, la place du Marché!

6e texte : L’imposante cathédrale de Trèves et son cloître!

7e texte : Trèves : l’ancien palais du prince-électeur… et la basilique romaine de Constantin!

8e texte : Trèves, métropole romaine... dont le cœur bat toujours… au Musée de Rhénanie!

9e texte : Bernkastel-Kues… ville aux bellissimes maisons médiévales à colombages !

10e texte : Cochem : fontaines, église aux magnifiques vitraux, une mosaïque, etc.!

11e texte : Coblence… de passage seulement et c’est dommage !

12e texte : De Coblence à Bacharach… au fil du Rhin romantique!

13e texte : Bacharach sublime découverte d'une ville...

14e texte : Heidelberg : le Vieux pont et le Chemin des philosophes… pour commencer !

15e texte : Le château de Heidelberg… et surtout ses impressionnantes ruines !

16e texte : Les jolies places au cœur de la vieille ville de Heidelberg et l’église Saint-Esprit !

17e texte : Bad Wimpfen : une haute tour, une superbe église et de jolies maisons...

18e texte : L’Hôtel Eisenhut de Rothenbourg… Wow !

19e texte : Wurtzbourg : l’imposante forteresse de Marienberg !

20e texte : Le « Maître de Wurtzbourg » : Tilman Riemenschneider !

21e texte : Wurtzbourg : Vieux Pont, centre historique, cathédrale et Résidence! (1re partie)

22e texte : Wurtzbourg : Vieux Pont, centre historique, cathédrale et Résidence! (2e partie)

23e texte : Rothenbourg: l'église Saint-Jacques, des tours médiévales..., etc. !

24e texte : Nuremberg: les ruines d’un centre de congrès nazi, un château… !

25e texte : Nuremberg : l’église Saint-Sébald… et une vue imprenable sur la rivière Pegnitz!

26e texte : Nuremberg: l’église Saint-Laurent, la vieille ville, les saucisses et le procès!

27e texte : Dinkelsbühl : une belle cathédrale, de jolies maisons et une touchante légende !

28e texte : La Fuggerei d’Augsbourg: les plus anciens logements sociaux au monde!

29e texte : Augsbourg : La cathédrale Notre-Dame, les chefs-d’œuvre d’Holbein l’Ancien!

30e texte : Augsbourg : L’hôtel de ville et sa superbe salle dorée!

Bibliographie
Aachen, Aix-la-Chapelle, guide de la ville et de la cathédrale,, Édition Michael Imhof Verlag, 2011, 31 pages;

Allemagne, Guide Vert, Michelin guides touristiques, 2015, 690 pages;

Allemagne, faits et réalités,, Societäts Verlag, 2010, 192 pages;

Allemagne, des villes vivantes, Office national allemand du tourisme, 2010, 198 pages;

Atlas en fiches,, Éditions Atlas, 2008;

Cartoville - Berlin, Guides Gallimard, 12e édition ;

Encyclopédie libre Wikipédia Allemagne, Cologne, Aix-la-Chapelle, Trèves et plusieurs autres pages;

LonelyPlanet - Berlin , Publication LonelyPlanet, 2013, 352 pages;

Patrimoine mondial de l'UNESCO, Éditions UNESCO, 2009, 832 pages;

Trèves, à la découverte de la plus vieille ville d’Allemagne,, Rahmel-Verlag, 48 pages.

Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. Est-ce une croisière sur le rhin ou le lac,je ne sais pas, se fait pour voir le château et a quel prix merçi

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant