11
Oct/15
0

Heidelberg : le Vieux pont et le Chemin des philosophes… pour commencer !

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 14e d’une longue série de reportages relatifs à un fascinant voyage en Allemagne que nous avons réalisé avec Voyages Lambert à l’automne 2015!

Château d’Heidelberg, Heidelberg, Allemagne

Heidelberg, Bade-Wurtemberg, Allemagne, dimanche 11 octobre 2015 – Pour mettre fin à cette admirable journée où nous avons vogué sur le Rhin romantique en plus de découvrir le pétillant village de Bacharach, nous nous installons dans un superbe hôtel de Heidelberg niché dans un édifice de toute beauté… datant de la fin du XVIe siècle !

Puis, nous filons en direction du « Chemin des philosophes »! Après avoir traversé un pont du XVIIIe siècle, une splendeur, nous amorçons l'ascension d'un étroit chemin qui nous mène à un des belvédères où philosophaient jadis les étudiants, un endroit d'où nous avons une vue imprenable sur le Vieux pont, sur la vieille ville, l'église du Saint-Esprit et surtout sur le château perché dans la montagne!

Photo ci-dessus : L’immense château de Heidelberg, construit au XIIIe siècle, domine la ville à ses pieds… sise au coeur de la vallée du Neckar.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Après avoir déposé notre bagage à main dans notre chambre du Romantik Hotel Zum Ritter St Georg de Heidelberg, nous redescendons dans le hall d’entrée où, à 17 heures, nous rejoignons quelques membres de notre groupe de Voyages Lambert pour une dernière expédition aujourd’hui.

Cette promenade est offerte par notre accompagnatrice Krystyna Wozniak à ceux du groupe qui le désirent.

« Nous grimperons sur le « Chemin des philosophes », situé de l’autre côté de la rivière Neckar », nous a-t-elle proposé. « Pour nous y rendre, nous traverserons le « Vieux pont », une des merveilles de Heidelberg, et nous grimperons une colline… où sur plusieurs étages prennent place des belvédères offrant des vues à couper le souffle sur la vieille ville, le pont et évidemment le château que nous visiterons demain! »

Nous sortons de l’hôtel et nous nous retrouvons sur la place centrale de la ville… où il y a foule.

En route, Krystyna nous explique d’où vient ce nom de « Chemin des philosophes », Philosophenweg en allemand.

« Contrairement à ce que nous pourrions penser, dit-elle, le sentier ne doit pas son nom à un philosophe en particulier, mais plutôt aux nombreux étudiants qui le fréquentaient. Il faut savoir que dans les premières années de l’université, au XIVe XVe siècles, tous les étudiants devaient suivre les cours de philosophie, et ce, peu importe le domaine principal de leurs études. Ainsi, ceux-ci se retrouvaient fréquemment sur ce chemin, à échanger… philosophiquement sans doute, d’où le nom ! »

Nous prenons une petite rue étroite qui aboutit à une porte ancienne coiffée de deux belles tours, une porte qui mène directement sur le pont !

Porte du pont, Heidelberg, Allemagne

Photo ci-dessus : La magnifique porte de la ville par laquelle nous passons pour accéder au pont.

Porte du pont, Heidelberg, Allemagne

Photo ci-dessus : La porte, qui est toujours munie de sa herse, date du Moyen-Âge.

Nous arrivons sur le pont ! Celui-ci est surtout connu sous le nom de « Vieux pont, l’Alte Brücke en allemand, mais son nom officiel est le pont Karl-Theodor.

Il est construit en grès provenant de la région et s’étire sur 210 mètres au-dessus de la rivière Neckar. Il est large de 9 mètres et décoré d’impressionnantes statues !

Vieux pont, Heidelberg, Allemagne

Photo ci-dessus : Le vieux pont vu de l’entrée du chemin des Philosophes !

Ce pont que nous traversons a été construit en 1788 sur ordre du prince-électeur Karl Theodor, d’où son nom. Il s’agissait du neuvième pont érigé à cet endroit, les autres ayant tous été emportés par les violentes crues de la rivière.

Comme bien des ouvrages allemands, il a été partiellement détruit en 1945 lors de bombardements alliés. Toutefois il a été rapidement restauré, étant remis disponible à la circulation dès l’automne 1947.

Deux statues dominent le pont, une première représente le prince-électeur Karl Theodor, tandis que la deuxième est celle de Minerve, la déesse de la guerre… mais aussi de la sagesse, de la stratégie, de l'intelligence, de la pensée élevée, des lettres, des arts, de la musique et de l'industrie !

Vieux pont, Heidelberg, Allemagne

Photo ci-dessus : La statue du prince-électeur Karl Theodor, le commanditaire du pont au XVIIIe siècle, domine les piétons traversant le Neckar !

Le piédestal sur lequel trône la statue de Karl Theodor affiche quatre bas-reliefs qui ont été ajoutés en 1792. Quatre statues allégoriques incarnent, quant à elles, les principales rivières du domaine du prince-électeur, soit le Rhin et le Danube représentés sous les traits de deux dieux mâles, et la Moselle et l’Isar qui prennent la forme de déesses. Surprise, la rivière Neckar n’est pas représentée.

Vieux pont, Heidelberg, Allemagne

Photo ci-dessus : Une des statues de pierre représentant soit la Moselle, soit l’Isar.

Vieux pont, Heidelberg, Allemagne

Photo ci-dessus : La statue de Minerve est placée bien en vue sur le pont, car elle est la patronne de l’Université de Heidelberg!

Comme pour le piédestal de la statue de Karl Theodor, celui de Minerve est également décoré de quatre statues de pierre.

Vieux pont, Heidelberg, Allemagne

Vieux pont, Heidelberg, Allemagne

Vieux pont, Heidelberg, Allemagne

Photos ci-dessus : Des statues de pierre placées sur le piédestal de Minerve sur le Vieux pont de Heidelberg!

Nous commençons l’ascension du Chemin des philosophes ! Nous montons plusieurs marches de pierre. C’est essoufflant.

Finalement, nous arrivons à un premier belvédère où nous avons une superbe vue sur la ville.

Vieux pont, Heidelberg, Allemagne

Photo ci-dessus : Du premier belvédère du Chemin des philosophes, nous avons une belle vue sur le Vieux pont et sur la porte de la ville de Heidelberg!

Cathédrale, Heidelberg, Allemagne

Photo ci-dessus : Puis, sur la cathédrale située tout juste devant notre hôtel.

Chateau, Heidelberg, Allemagne

Photo ci-dessus : Et finalement sur le château !

Nous redescendons et marchons en bordure de la rivière Neckar… où la vue sur le pont et le château est encore plus fabuleuse !

Chateau, Heidelberg, Allemagne

Photo ci-dessus : Vue sur le Vieux pont et sur le château de Heidleberg !

Chateau, Heidelberg, Allemagne

Photo ci-dessus : Voilà d’un autre angle… avec Céline en avant-plan !

Chateau, Heidelberg, Allemagne

Photo ci-dessus : Et voici une dernière photo montrant le château surplombant quelques maisons de la ville d’Heidelberg.

Chateau, Heidelberg, Allemagne

Photo ci-dessus : Vue sur la rivière Neckar et sur le deuxième pont de la ville, le pont Theodor Heuss qui a été érigé en 1877… près d’un siècle après le « Vieux pont » (1788)…

Nous revenons à la chambre à 18 h 20, alors que nos valises ont été livrées dans notre chambre !

Nous descendons et arrivons dans la section restaurant de l’hôtel à 19 h 25… alors que tous les voyageurs du groupe sont déjà attablés ! La balade a creusé l’appétit !

On nous sert un excellent repas !

Pour commencer un consommé de bœuf aux herbes et au sherry, suivi d’un braisé de cerf rôti à la crème de genévrier et accompagné de champignons en ragout, de brocolis, d’amandes, des spätzles (des pâtes allemandes) et d’une demie poire farcie de canneberges !

Et pour dessert, une crème moka bavarois sur une ratatouille de fruits avec une pointe de crème fouettée !

Nous arrosons le tout d’un verre de vin pour Céline et d’une bière pour moi !

Nous remontons finalement à la chambre à 21 h 30… alors que quelques chocolats ont été déposés sur nos oreillers ! Le grand service.

Seule ombre au tableau, la cloche de l’église qui sonne toutes les 15 minutes… même la nuit.

Méli-Mélo
Heidelberg est située sur les deux rives de la rivière Neckar, dans le Land de Bade-Wurtemberg.

Sa population se chiffre à quelque 150,000 personnes, ce qui place Heidelberg au cinquième rang des villes les plus peuplées de Bade-Wurtemberg, après Stuttgart, Mannheim, Karlsruhe et Fribourg-en-Brisgau.

Heidelberg est une ville universitaire, dont l’université fondée en 1386 accueille 30,000 étudiants.

L’université de Heidelberg, la Ruprecht-Karls-Universität, est connue à travers le monde entier, notamment pour ses nombreux lauréats de prix Nobel. Douze diplômés de cette institution ont reçu le Nobel de physique, sept celui de chimie, six la statuette pour leurs travaux en médecine et deux ont été honorés du prix Nobel de la paix !

Elle est réputée pour sa faculté de médecine… et pour ses recherches en oncologie.

Le Neckar, qui sépare la ville de Heidelberg en deux, coule sur 367 km avant de se jeter dans le Rhin.

Dans les années 1970, alors qu’étudiant je travaillais dans une épicerie, le Marché Bélair dans le quartier Saint-Michel, la brasserie Carling-O’Keefe distribuait une bière dans une bouteille en forme de petit baril… la Heidelberg !

Bière Heidelberg, Québec, Canada

Photo ci-dessus : La bouteille en forme de petit baril de la bière Heidelberg commercialisée par Carling-O’Keefe dans les années 1970. (Photo provenant d’Internet)

À suivre…
La visite du château de Heidelberg... en grande partie en ruine !

Château de Heidelberg, Heidelberg, Allemagne

Château de Heidelberg, Heidelberg, Allemagne

Château de Heidelberg, Heidelberg, Allemagne

Photos ci-dessus : Le château de Heidelberg est immense, mais une grande partie de celui-ci prend la forme de ruines impressionnantes !

Textes précédents :
Vous pouvez lire les textes précédents de nos reportages sur l'Allemagne en cliquant sur les liens ci-dessous ou en accédant directement à l'onglet "Allemagne" de la rubrique « Voyages » de la barre de menu.

Notre voyage en Allemagne : Trajet proposé par "Voyages Lambert"

1er texte : Willkommen in Köln… Bienvenue à Cologne, sur les berges du Rhin!

2e texte : Cologne: sa cathédrale, ses berges sur le Rhin et ses belles maisons !

3e texte : À Aix-la-Chapelle… sur les traces de Charlemagne!

4e texte : La cathédrale d’Aix-la-Chapelle ou Charlemagne en pièces détachées!

5e texte : La Porta Nigra et le Haupmarkt, la place du Marché!

6e texte : L’imposante cathédrale de Trèves et son cloître!

7e texte : Trèves : l’ancien palais du prince-électeur… et la basilique romaine de Constantin!

8e texte : Trèves, métropole romaine... dont le cœur bat toujours… au Musée de Rhénanie!

9e texte : Bernkastel-Kues… ville aux bellissimes maisons médiévales à colombages !

10e texte : Cochem : fontaines, église aux magnifiques vitraux, une mosaïque, etc.!

11e texte : Coblence… de passage seulement et c’est dommage !

12e texte : De Coblence à Bacharach… au fil du Rhin romantique!

13e texte : Bacharach sublime découverte d'une ville...

Bibliographie
Aachen, Aix-la-Chapelle, guide de la ville et de la cathédrale,, Édition Michael Imhof Verlag, 2011, 31 pages;

Allemagne, Guide Vert, Michelin guides touristiques, 2015, 690 pages;

Allemagne, faits et réalités,, Societäts Verlag, 2010, 192 pages;

Allemagne, des villes vivantes, Office national allemand du tourisme, 2010, 198 pages;

Atlas en fiches,, Éditions Atlas, 2008;

Cartoville - Berlin, Guides Gallimard, 12e édition ;

Encyclopédie libre Wikipédia Allemagne, Cologne, Aix-la-Chapelle, Trèves et plusieurs autres pages;

LonelyPlanet - Berlin , Publication LonelyPlanet, 2013, 352 pages;

Patrimoine mondial de l'UNESCO, Éditions UNESCO, 2009, 832 pages;

Trèves, à la découverte de la plus vieille ville d’Allemagne,, Rahmel-Verlag, 48 pages.

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant