17
Sep/15
0

Beauregard et Rodriguez mènent le Québec à la finale !

Tournoi numéro 12

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Vincent Beauregard

Laval, Québec, le 17 septembre 2015 - Menés par des prestations superbes de Vincent Beauregard et d’Oscar Rodriguez, l’équipe du Québec a inscrit une victoire de 4-0 aux dépens des représentants de l'Alberta dans une des deux demi-finales du « Tournoi numéro 12 » qui se déroule cette semaine sur le losange du Centre Rogers de Toronto.

Photo ci-dessus : Le gaucher Vincent Beauregard a remporté la victoire dans le match de la demi-finale, réduisant les frappeurs adverses au silence durant quatre manches... inscrivant sept de ses retraits sur des prises. (Photo : Mitch Sanderson, Canadian Baseball Network)

Comme prévu, c’est Vincent Beauregard qui a amorcé le match au monticule pour le Québec… et l’athlète de 18 ans a brillé de tous ses feux, blanchissant ses adversaires durant quatre manches… ne leur accordant que trois coups sûrs et leur cédant qu’un seul but sur balles.

Tout au long de son quart de travail, le Lavallois a alterné balle rapide et balle courbe au grand dam des frappeurs adverses, et ce même si Beauregard avait lancé il y a deux jours.

Puis, pour lancer la cinquième manche, c’est le Montréalais Oscar Rodriguez qui a grimpé sur le monticule… et il a tout aussi bien fait que Beauregard. Rodriguez a lancé trois manches de travail, permettant un seul coup sûr et allouant deux buts sur balles tout en passant trois frappeurs adverses dans la mitaine. L'artilleur des Orioles de Montréal de la Ligue de baseball junior élite du Québec, coéquipier de Vincent Beauregard au sein de cette équipe, a été crédité d'une victoire protégée.

L’égalité brisée en sixième manche
Les frappeurs québécois ont toutefois eu maille à partir avec le lanceur partant de la troupe de l'Alberta, Nikolas Cardinal, lui qui a retiré les neuf premiers frappeurs aux dossards bleus dans l’ordre, et cela en effectuant que 16 lancers.

Le Québec a menacé en quatrième plaçant deux coureurs sur buts, mais c’est seulement en sixième que les nôtres se sont inscrits à la marque, comptant deux fois. Pierre-Olivier Avoine a produit premier point du match y allant d’un simple et il est venu fouler la plaque payante à son tour, poussé par un double de Marcel-Maxime Lacasse.

Puis en septième manche, Isaac Deveaux et Matthew Chiz-Majeur ont produit les deux autres points de l’équipe, frappant un simple chacun.

Malgré le début de rencontre difficile en attaque, les frappeurs québécois ont connu leur meilleure prestation du tournoi à la frappe, y allant de huit coups sûrs, réussis par huit joueurs différents!

Outre, Avoine et Lacasse, Isaac Deveaux et Matthew Chiz-Majeur ont produit des points pour le Québec... Les athlètes québécois se sont de nouveau signalés par leur agressivité sur les buts, ajoutant quatre autres buts volés à leur dossier déjà reluisant à ce chapitre. Sam Chaput en a réussi deux, tandis que Chiz-Majeur et Deveaux en volaient un chacun.

Méli-mélo
L’équipe du Québec disputera la grande finale du tournoi à compter de 9 heures demain matin alors que les nôtres se mesureront à la formation des Prairies.

William Siera prendra place au monticule pour la troupe québécoise.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant