19
Mar/15
1

La belle ville de Bridgetown… capitale de la Barbade

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 12e d’une série de reportages relatifs à une croisière dans les Antilles du sud, incluant un court séjour dans le sud de la Floride au préalable, réalisée au printemps 2015!

Édifice du parlement, Bridgetown, Barbade

Bridgetown, Barbade, jeudi 19 mars 2015 – Quatrième escale de notre croisière de 14 jours dans les Antilles du sud. Aujourd’hui, nous débarquons à Bridgetown sur l’île de la Barbade, elle qui a été sous domination britannique durant trois siècles, mais qui depuis 1966 est indépendante. Elle demeure toutefois une monarchie parlementaire avec, comme au Canada, un gouverneur général qui représente la reine d’Angleterre et un premier ministre qui assume les responsabilités de chef du gouvernement.

Toutefois, contrairement à chez nous, la Barbade souhaite devenir une république. À cet effet, en mars dernier, Freundel Stuart, le premier ministre de la Barbade, a annoncé qu'un projet de loi était en cours d'adoption afin que l’État devienne une République… où la reine Élisabeth II cesserait d'être le chef d’État de la Barbade!

De cette île nous ne visiterons que la très belle ville de Bridgetown où nous nous sommes rendus à Trafalgar Square, au superbe édifice du parlement, dans une synagogue, dans deux très belles églises, en plus d’avoir effectué deux belles flâneries, une dans le superbe Queen’s Park et l’autre dans une marina donnant sur l’arche de l’Indépendance!

Photo ci-dessus : L’entrée monumentale du superbe édifice néo-gothique du parlement de la Barbade qui se dresse tout près de la rive nord du Carénage, le port de la ville bien campé sur les rives de la Constitution River.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Dès notre réveil ce matin, nous constatons que le bateau est déjà à quai à Bridgetown sur l’île de la Barbade. C’est difficile de ne pas s’en apercevoir, le balcon de notre cabine donne directement sur une tour, toute rouillée, servant à l’entretien des bateaux! Bienvenue la belle vue sur la Barbade.

Nous voyons qu’il y a également deux autres bateaux de croisière accostés près de nous, dont le Jewel of the Seas de la compagnie Royal Caribbean.

Encore une fois, nous quittons tôt le navire pour amorcer nos visites. Dès 8 h 10, nous sommes aux bureaux du Tourist Info de la Barbade situés dans les installations portuaires.

On nous y remet une carte minimaliste de la ville de Bridgetown. Nous nous informons du meilleur moyen pour nous rendre au World Ochid, un magnifique jardin où, dit-on, plus de 20,000 orchidées peuvent être admirées, mais on nous informe que c’est assez loin du centre-ville. On nous précise que le coût en taxi pour s’y rendre serait de 40$ É.-U., tant pour l’aller que pour le retour.

Nous changeons donc nos plans et prenons un taxi communautaire pour nous rendre au centre-ville… pour un coût minime de 2$ chacun.

Bridgetown, Barbade

Photo ci-dessus : Nous descendons de la voiture taxi au cœur du centre-ville de Bridgetown devant cette magnifique bâtisse.

Le taxi nous laisse à 8 h 45 à l’angle des rues Prince Alfred et Broad. Nous marchons sur Broad Street et arrivons au Jubilee Garden, un parc créé en 1888 en l'honneur du jubilé d’or de la Reine Victoria… qui a été réaménagé en 2005. Ses jardins, sa fontaine et les quelques bancs qui y ont été installés offrent un cadre relaxant au cœur de la capitale de la Barbade.

Jubilee Garden, Bridgetown, Barbade

Photo ci-dessus : Le « Jubilee Garden » a été superbement réaménagé en 2005 suite à un projet proposé par l’honorable Bellie A. Miller, membre du parlement de Bridgetown et ministre des Affaires étrangères de la Barbade.

Old Town Hall, Bridgetown, Barbade

Photo ci-dessus : Tout à côté, il y a le « Old Town Hall », un édifice rénové en 2003.

St Mary’s Church

Nous sommes à un jet de pierre d’une belle église, celle de la St Mary’s Church, un lieu de culte anglican épiscopal.

Nous entrons sur le site en franchissant une porte grillagée. Nous arrivons dans un petit cimetière. L’extérieur de l’église est gris et blanc.

St Mary’s Church, Bridgetown, Barbade

St Mary’s Church, Bridgetown, Barbade

St Mary’s Church, Bridgetown, Barbade

Photos ci-dessus : La belle église Sainte-Marie, un des monuments funéraires qui prend place dans le petit cimetière qui entoure l’allée principale, un cimetière où il y a de belles fleurs.

Nous entrons dans l’église où c’est un peu sombre.

De chaque côté de la nef, il y a un deuxième étage où les fidèles peuvent prendre place. Le plafond est en bois affichant des teintes de turquoise et de blanc.

St Mary’s Church, Bridgetown, Barbade

Photo ci-dessus : L’intérieur de l’église Sainte-Marie vue du jubé.

St Mary’s Church, Bridgetown, Barbade

St Mary’s Church, Bridgetown, Barbade

Photos ci-dessus : Deux des œuvres que nous retrouvons sur le chemin de croix de la St Mary’s Church... haut en couleur!

Une dame nous remet un feuillet explicatif racontant en bref l’histoire de cette église, qui fut consacrée le 27 juillet 1827. Elle nous invite à signer le registre des visiteurs.

C’est chaud et très humide à l’intérieur.

Le National Heroes Square, l’ancien Trafalgar Square

Nous sortons et continuons notre promenade, ce qui nous mène au National Heroes Square, au cœur du centre de la ville, où se trouve la statue du lord Admiral Nelson.

Cette place se nommait jadis Trafalgar Square, mais depuis le 28 avril 1999 elle a été renommée le square des Héros nationaux.

Assez curieusement, durant notre trajet, en très peu de temps, nous avons croisé deux succursales de la Banque Royale du Canada.

Amiral Nelson, Bridgetown, Barbade

Photo ci-dessus : La statue de l’amiral Nelson au centre-ville de Bridgetown a été inaugurée le 22 mars 1813 pour commémorer l'anniversaire de la victoire de la Marine royale britannique à la bataille de Trafalgar en 1805. Cette statue de lord Nelson a donc été érigée quelque 27 ans avant la célèbre colonne de Nelson de Trafalgar Square à Londres.

Amiral Nelson, Bridgetown, Barbade

Photo ci-dessus : Un peu plus loin dans le « square » il y a une colonne élevée en hommage aux soldats morts lors des deux grandes guerres.

Il y a également une grande fontaine toute blanche soulignant l’arrivée de l’eau potable dans la City, le 29 mars 1861, et ce, sous l’action du gouverneur Robert Miller Mundy.

Amiral Nelson, Bridgetown, Barbade

Photo ci-dessus : Cette fontaine, construite en 1865, commémore l'arrivée de l'eau courante à Bridgetown.

Parliament building

Derrière le National Heroes Square se trouve les très impressionnants bâtiments du parlement de la Barbade, le troisième parlement le plus ancien du Commonwealth.

Cet édifice abrite un musée que nous voulions visiter, le Barbados National Heroes Gallery… mais il est fermé!

Parliament building, Bridgetown, Barbade

Parliament building, Bridgetown, Barbade

Photos ci-dessus : L’édifice néo-gothique du parlement de la Barbade.

Montefiore Garden et la synagogue Nidhe Israël

Nous poursuivons donc notre chemin et empruntons des rues étroites où prennent place de petites maisons et plusieurs échoppes. Nous nous dirigeons vers la synagogue.

Bridgetown, Barbade

Photos ci-dessus : Un des étals que nous avons croisé dans les petites rues de Bridgetown.

Mais, tout juste avant d’arriver à la synagogue, nous apercevons un petit parc où il y a un beau monument et surtout un magnifique arbre en fleurs, l’endroit se nomme Montefiore Garden.

Montefiore Garden, Bridgetown, Barbade

Montefiore Garden, Bridgetown, Barbade

Montefiore Garden, Bridgetown, Barbade

Photos ci-dessus : John Montefiore, un homme d’affaires juif, a fait ériger ce monument en 1865 pour rendre hommage à son père John Castello Montefiore, une des premières victimes de la tragique épidémie de choléra qui a sévi sur Bridgetown en 1854. Le monument est à l’ombre de grand arbre… qui était en fleur lors de notre passage.

Délaissant le charmant petit parc, nous cherchons la porte d’entrée de la synagogue que nous apercevons de l’autre côté de la rue entourée de hauts murs. Une dame nous voyant chercher nous indique finalement la bonne direction. Great thank you.

Synagogue Nidhe Israël, Bridgetown, Barbade

Photo ci-dessus : Nous arrivons sur la rue où se situe l’entrée de la synagogue Nidhe Israël. Difficile à manquer!

En entrant sur le site de la synagogue Nidhe Israël, la seule synagogue de Bridgetown, nous traversons un très vieux cimetière, datant de 1654 apprendra-t-on, pour nous diriger vers un beau bâtiment… tout rose!

L’édifice original a été construit en 1654, mais il a été détruit lors d’un ouragan en 1831. Bien que le lieu de prière ait été reconstruit, il est tombé en désuétude jusqu'à ce qu'il soit racheté en 1929, depuis il a été rénové et il a vraiment fier allure.

Synagogue Nidhe Israël, Bridgetown, Barbade

Synagogue Nidhe Israël, Bridgetown, Barbade

Photos ci-dessus : Le cimetière et la synagogue Nidhe Israël.

Nous entrons dans la synagogue qui est très petite. Évidemment, on me remet une kippa que je place sur le dessus de ma tête.

À l’intérieur, il y a une impressionnante horloge provenant de Londres. Il n’y a que quelques bancs en bois pour les fidèles. La table du rabbin est située sur une petite estrade. Bien en vue, il y a une affiche présentant les dix commandements de Dieu.

Synagogue Nidhe Israël, Bridgetown, Barbade

Synagogue Nidhe Israël, Bridgetown, Barbade

Photos ci-dessus : L’intérieur sobre de la synagogue Nidhe Israël.

Nous sortons et nous rendons au petit musée, le Nidhe Israel Museum, situé tout à côté. C’est 12,50$ É.-U. par personne. Nous laissons tomber, ayant déjà visité de nombreux musées juifs ailleurs lors de nos voyages.

Il fait très chaud et en continuant notre balade dans les petites rues de Bridgetown, nous cherchons l’ombre.

La cathédrale St Michael

Après quelques minutes de marche, nous arrivons devant la cathédrale St Michael… dont la construction date de 1665. Mais comme bien des édifices des Antilles, il a subi les affres de Dame nature et a dû être reconstruit en 1789. Là aussi, il y a un cimetière en entrant sur le site.

Cathédrale St Michael, Bridgetown, Barbade

Cathédrale St Michael, Bridgetown, Barbade

Photos ci-dessus : La cathédrale St Michael, de son vraie nom « The Cathedral Church of Saint Michael and All Angels » et une partie de son cimetière.

Nous entrons, c’est un lieu de prière très sobre. Le mur derrière l’autel est tapissé d’une toile en tissus de couleur marine. Il y a aussi un jubé au deuxième étage ! Le plafond est en lattes de bois.

Tout comme l’autre église que nous avons vue plus tôt ce matin, il y a un beau chemin de croix, dont chacune des représentations semble avoir été taillée dans le marbre blanc.

Queen’s Park

Nous sortons de l’église et poursuivons notre balade dans cette agréable cité tout anglaise.

Nous arrivons dans un quartier de la ville, dont l’entrée est grillagée et où se trouvent des maisons fort bien entretenues. Nous sommes dans Queen’s Park… qui jadis abritait les quartiers du commandant en chef des troupes britanniques stationnées dans les « West Indies »!

Queen’s Park, Bridgetown, Barbade

Photo ci-dessus : Une des très jolies petites maisons de Queen’s Park.

Après avoir été abandonné, le site a été rouvert en 2004, et ce, grâce au travail de l’honorable H. Elizabeth Thompson, ministre du « Housing, Lands and the Environment ». Il y a un immense parc, des jeux pour les enfants, un terrain de criquet, une piscine et une jolie gloriette… qui prend place dans un jardin nommé The lady Gilbert Carter Garden. Le jardin a été restauré récemment par le Rotary Club of Barbados.

Queen’s Park, Bridgetown, Barbade

Queen’s Park, Bridgetown, Barbade

Photos ci-dessus : L’escalier monumental menant à la gloriette.

L’ancienne maison du commandant semble abandonnée, elle devait pourtant être très jolie à l’époque avec son immense galerie faisant tout le tour du deuxième étage de la maison.

Queen’s Park, Bridgetown, Barbade

Queen’s Park, Bridgetown, Barbade

Queen’s Park, Bridgetown, Barbade

Photos ci-dessus : Dans le parc nous croisons un arbre sans feuilles arborant de belles grosses fleurs jaunes.

L’Arche de l’indépendance

Nous sortons du parc et traversons un petit pont qui nous mène à notre dernier point d’intérêt à Bridgetown, soit l’Arche de l’indépendance. Une arche érigée pour commémorer l’indépendance de l’île de Barbade du Royaume-Uni.

Tout près dans un parc encore une fois bien aménagé, il y a une belle statue de Errol Walton Barrow (1920-1987), un héros national et le père de l’indépendance.

L’endroit se trouve près de l’eau où il y a une petite marina. Tout en face, il y a le National Heroes Square , où nous étions plus tôt ce matin.

Arche de l’indépendance, Bridgetown, Barbade

Photo ci-dessus : Petite esplanade où se trouve la statue de Errol Walton Barrow à Bridgetown.

Arche de l’indépendance, Bridgetown, Barbade

Photo ci-dessus : Et voici la fameuse « Arche de l'Indépendance ». Elle a été construite en 1987 pour commémorer le 21e anniversaire de l'Indépendance de la Barbade.

Nous nous installons sur la galerie supérieure d’un restaurant qui se somme Waterfront Cafe on the Frontage! Le restaurant est situé tout près d’un deuxième pont… celui que nous emprunterons pour le retour.

Nous sommes à peine installés à une table qu’une serveuse nous apporte deux petites bouteilles de bière bien fraîches! Il s’agit de houblon de marque « Banks », des bouteilles de 275 ml qui ne cote que 4,7 % d’alcool. C’est le Happy Hour! Elles sont très froides et c’est très bien ainsi, car il fait très chaud. Pour nous rafraîchir de si agréable façon, il ne nous en coûtera que 4$ É.U.

Avant de retourner vers le bateau, nous entrons dans quelques petites boutiques de souvenirs situées sur le bord du canal.

Puis, nous revenons vers le bateau en longeant l’eau, déambulant sur une promenade très bien aménagée, où nous croisons quelques artisans.

Bridgetown, Barbade

Photo ci-dessus : Promenade fort jolie que nous traversons pour nous rendre à notre bateau.

Tout juste avant d’arriver au bateau, nous traversons une zone WiFi dans le port. Finalement, nous arrivons au MS Maasdam à 12 h 15.

Après le dîner au restaurant Lido et une petite pause au soleil sur le quai numéro 11… où il fait vraiment trop chaud, probablement autour de 34 degrés Celsius, nous repartons vers la terre ferme pour nous rendre dans la zone WiFi pour prendre nos derniers messages.

Nous revenons à 16 heures et profitons du pont numéro 12 pour prendre encore un peu de soleil! Mais, lorsque le bateau prend le large, tel que prévu à 17 heures, nous sommes de retour sur notre balcon.

Lorsque nous passons devant le Jewel of the Sea, celui-ci sonne sa « Corne de brume » pour nous saluer, tout comme ses nombreux passagers sur les ponts qui nous envoient la main au passage.

Ce soir, nous prenons l’apéro au bar le Crows Nest… où nous avons droit à un magnifique coucher de soleil.

Barbade

Photo ci-dessus : Beau coucher de soleil ce soir.

Nous soupons au restaurant Rotterdam, où nous prenons un excellent repas : un bon potage aux légumes avec une assiette de poulet au quinoa pour Céline, tandis que je savoure une entrée de fruits de mer, une tourte aux fruits de mer, et une assiette de roast-beef saignant comme j’aime.

À suivre…

St-George sur l’île de Grenade… sous la pluie!

Fort Frederick, Saint-George, Grenade

Photo ci-dessus : Le fort George et ses canons dirigés vers le baie de Saint-George sur l’île de Grenade.

Remplis sous: Antilles, Voyages Mots clés:
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. Bonjour,

    Je m’appelle Murielle, Responsable partenariat des
    sites de voyage. Je vous contacte pour vous demander si vous êtes
    favorable à un échange d’articles.

    Cordialement,

    Murielle MEYER

    Responsable référencement
    murielle@terrepeuconnue.com

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant