6
Jan/14
1

L’expression du jour : der des ders

Textes et recherches de Jacques Lanciault

Je consigne ici le fruit de recherches sur le sens, l’étymologie, l’écriture ou encore la prononciation de certains mots ou expressions sur lesquels je bute, ou qui tout simplement suscitent ma curiosité au fil de mes lectures...

Lundi 6 janvier 2014

untitledSource de la recherche :
Le paragraphe suivant, tiré d’un texte d’Éric Desrosiers, publié dans le quotidien Le Devoir du 4 janvier 2014 :

«Nous vivons à une époque de grands changements qui n’est pas sans s’accompagner aussi de grands bouleversements et de grandes incertitudes. Pas étonnant, dans ce contexte, qu’on soit tenté de faire toutes sortes de parallèles avec d’autres grands événements du passé, y compris les plus dramatiques, comme celui dont ce sera le 100e anniversaire cette année.

Il y a des vogues, chez les experts en économie, comme chez les adolescents. L’une d’elles, ces dernières semaines, est de voir toutes sortes de « parallèles inquiétants » entre le contexte mondial actuel et celui qui prévalait juste avant que n’éclate la Première Guerre mondiale.

Ce rapprochement ne manque évidemment pas de produire son effet quand on se souvient de l’ampleur et des conséquences terribles de cette guerre qui devait être «la der des ders». L’idée de cette comparaison — que d’aucuns trouveront, sans doute, pour le moins exagérée — n’est sans doute pas étrangère au fait que cette année marquera le centième anniversaire de son déclenchement.

Définition :
Le dictionnaire Le Grand Robert de la langue française propose les définitions suivantes pour l’expression der des ders :

• «Le dernier des derniers.»
• «La guerre après laquelle il n'y en aura plus.»

Quant au dictionnaire du correcteur électronique Antidote, il y va plutôt dans le sens suivant : «Le dernier des derniers, la dernière des dernières, sans suite ou discussion possible. Le plus méprisable.»

L’encyclopédie libre Wikipédia propose quant à elle la définition et les remarques suivantes :

«La Der des Ders est une expression qui s'est forgée à la suite de la Première Guerre mondiale, qui signifie la "dernière des dernières (guerres)".

Wikipédia ajoute que Le der des ders désigne, par extension, le soldat, le poilu qui a participé à cette guerre.

L'expression est aujourd'hui communément employée pour désigner «la (toute) dernière fois».»

Photo ci-dessus : Des soldats français à Verdun en 1916 - Les restes d'une tranchée à Verdun. (Photo : Site Internet de TV5 Monde)

Remplis sous: La folie des mots Mots clés:
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. Malheureusement les bonnes intentions ne suffisent pas à mettre les guerres hors-la-loi.

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant