1
Jan/14
1

Le mot du jour : quenelle

Textes et recherches de Jacques Lanciault

Je consigne ici le fruit de recherches sur le sens, l’étymologie, l’écriture ou encore la prononciation de certains mots ou expressions sur lesquels je bute, ou qui tout simplement suscitent ma curiosité au fil de mes lectures...

Mercredi 1er janvier 2014

607769-l-attaquant-francais-de-west-bromwich-albion-nicolas-anelka-effectuant-le-geste-de-la-quenelle-lors-Source de la recherche :
Les deux paragraphes ci-dessous, tirés d’un texte de l’AFP publié dans le quotidien La Presse du 31 décembre 2013 :

«Alors que Nicolas Anelka a accepté lundi de ne plus faire la «quenelle» pour célébrer ses buts, deux photos sont ressorties dans la presse anglaise montrant deux internationaux français, Samir Nasri et Mamadou Sakho, effectuant le même geste controversé.

Sur la première, qui remonterait à novembre 2013, on voit Samir Nasri, meneur de jeu de Manchester City, effectuant son geste à la sortie du centre d’entraînement du club mancunien, en compagnie d’un anonyme.»

Définition :
Tant le dictionnaire du correcteur électronique Antidote que le Le Grand Robert de la langue française propose des définitions du nom féminin quenelle allant dans le sens suivant : «Préparation de forme allongée formée d’un mélange de semoule de blé dur ou de farine, de beurre, d’œufs, d’eau ou de lait, à laquelle peut être ajoutée de la chair hachée de poisson ou de volaille.»

Évidemment, il ne s’agit pas de la définition qui s’applique au terme «quenelle» qui fait l'actualité actuellement partout en Europe. Un texte publié sur Ici.TF1.fr le 30 décembre décrit ce qu’est le geste de la quenelle et propose des sens à lui donner.

Le geste de la "quenelle", c'est quoi ?

«Geste "antisystème" ou salut nazi ? La signification de la "quenelle" de Dieudonné, repris notamment par Anelka, fait polémique. Voici pourquoi.

Un bras tendu vers le bas et l'autre croisé à travers la poitrine : voici ce qu'est le geste de la "quenelle" popularisé par Dieudonné et repris notamment par Anelka. Geste qui fait depuis un tollé et dont il est difficile de connaître la véritable signification, étant vu par certains comme un salut antisémite, par d'autres comme un simple bras d'honneur anti-système.

Ce qu'a notamment réaffirmé le footballeur Nicolas Anelka, directement mis en cause pour avoir reproduit le geste samedi après avoir marqué un but en Premier League. "Signification de quenelle : anti-système. Je ne sais pas ce que le mot religion vient faire dans cette histoire !", a-t-il écrit sur Twitter. Une position que tient également Dieudionné. "La quenelle n'est pas un signe nazi ou antisémite", a réaffirmé l'humoriste sur le réseau social.

Pourtant, pour les opposants à cette "quenelle", celle-ci est un inquiétant signe de ralliement antisémite, popularisé par un humoriste plusieurs fois condamné pour ses propos sur la Shoah et les juifs. "On entend souvent dire que c'est un geste antisystème, alors que c'est un salut hitlérien inversé, ce n'est pas une surinterprétation" de dire que c'est "antisémite", affirme ainsi Sabrina Goldman, avocate de la Licra, interrogée par le Point.fr. Une incertitude sur sa signification qui devrait rendre sa pénalisation difficile, malgré l'appel de Manuel Valls à étudier "toutes les voies juridiques".»

Photo ci-dessus : L'attaquant français de West Bromwich Albion, Nicolas Anelka, effectuant le geste de la "quenelle" lors du match du Championnat d'Angleterre contre West Ham United, à Londres le 28 décembre 2013 (Photo AFP)

Remplis sous: La folie des mots Mots clés:
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. Ce qu’on peut affirmer c’est que, pour certains, la quenelle est un salut nazi détourné qui exprime la lutte contre l’Etat d’Israël. Et que pour d’autres, elle n’est qu’un bras d’honneur, un geste potache et irrévérencieux, un signe d’exaspération populaire contre l’establishment et les médias. Mais s’il était intentionnel, un tel geste devant une synagogue laisserait peu de doute sur sa signification.

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant