15
Nov/13
1

Expression du jour : Pecha Kucha

Textes et recherches de Jacques Lanciault

Je consigne ici le fruit de recherches sur le sens, l’étymologie, l’écriture ou encore la prononciation de certains mots ou expressions sur lesquels je bute, ou qui tout simplement suscitent ma curiosité au fil de mes lectures...

Vendredi 15 novembre 2013

20091127-pecha-kucha-quebec-aSource de la recherche :
Les paragraphes suivants, tirés d’un texte d’Hélène Clément publié dans le quotidien Le Devoir du 8 novembre 2013 :

Jusqu’au 24 novembre, la galerie Noel Guyomarc’h rend hommage à la joaillerie d’art québécoise en présentant, sur le thème « Transparence », une centaine de pièces audacieuses créées par 14 joailliers d’ici. Afin de rencontrer en personne les créateurs et d’échanger sur la démarche artistique de chacun, le public est invité ce soir, à 17 h, à un Pecha Kucha.

Noel Guyomarc’h a aussi eu la brillante idée de présenter, sous la forme d’une soirée Pecha Kucha, les 14 artistes québécois. Chaque joaillier fera une rétrospective rapide de son parcours artistique ou de ses créations sous forme d’un diaporama d’une durée totale de 6 minutes 40 secondes, soit 20 secondes/20 images chacun. Très concis ! C’est ça, un Pecha Kucha

Définition :
Bien que la journaliste Hélène Clément explique brièvement ce qu’est un Pecha Kucha, une rapide recherche sur Internet, dans l’encyclopédie libre Wikipédia, nous permet d’en apprendre un peu plus sur l’expression japonaise :

« Les soirées Pecha Kucha sont conçues comme un format de présentation qui permet, sur une base régulière, à plusieurs designers de présenter leur travail en public. Pecha Kucha, qui signifie en japonais « le bruit de la conversation », est fondée sur une règle formelle originale : chaque designer présente 20 images, chacune projetée pendant 20 secondes, soit 6 minutes 40 secondes de présentation. Chaque présentation permet d'explorer un ou plusieurs projets à travers son processus de création.

Initiées en février 2003 à Tokyo au sein de l'agence Klein Dytham architecture (KDa), les Soirées Pecha Kucha sont initialement liées à la volonté de ses fondateurs de promouvoir un lieu, SuperDeluxe. Elles se sont propagées de manière virale à travers le monde. En juin 2012, les PechaKucha étaient régulièrement proposées dans 534 villes et la page Wikipédia existe en 14 langues. En mars 2013, le Palais de Tokyo a organisé sa première Pecha Kucha.

L'idée motrice de Pecha Kucha est d'offrir à des designers une tribune pour leur permettre de présenter une sélection de projets sur un format court et de réseauter avec le public et d'autres créateurs. Dans cette contrainte formelle, chaque designer est invité à partager sa vision et à expliquer son processus de création, les solutions apportées à des problématiques précises. La démarche permet de promouvoir les bénéfices du design, de l'innovation et de l'art dans un esprit généreux.

Le format et le déroulement des soirées Pecha Kucha sont codifiés. Chaque présentateur commente oralement 20 images issues de ses projets. Chacune de ces images est projetée pendant 20 secondes, soit 6 minutes 40 secondes de présentation. Les éléments projetés peuvent être des images statiques, des animations ou même des vidéos.

Pecha Kucha est ouvert aux graphistes, aux designers industriels, aux architectes, aux stylistes, aux designers numériques, aux artistes, aux urbanistes, ou à quiconque souhaite partager sa vision créatrice. »

Remplis sous: La folie des mots Mots clés:
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. Un grand merci pour cette très intéressante recherche et synthèse….

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant