30
Août/13
2

Les Mosaïcultures internationales de Montréal : Wow!

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mosaïcultures internationales de Montréal

Montréal, le 30 août 2013 – Le Jardin botanique de Montréal est le théâtre pour encore un mois des « Mosaïcultures internationales de Montréal ». C’est un spectacle qui ne laisse personne indifférent! C’est tout simplement fascinant!

Hier, nous avons eu la chance de visiter le site de cette exposition peu commune en compagnie d’une guide du Jardin botanique de Montréal. Les œuvres d’art végétales qui sont présentées sont fabuleuses et d’apprendre leur petite et leur grande histoire, rend la visite passionnante!

« Mosaïcultures internationales » est une compétition qui a lieu tous les trois ans. Montréal a déjà été l’hôte de l’événement à deux reprises, en 2000 et en 2003, soit les deux premières éditions de la compétition, qui en est, en 2013, à sa cinquième édition!

Toutefois, c’est la première fois que les « Mosaïcultures » prennent place dans un jardin botanique… où l’espace est pratiquement illimité, d’où la présentation, cet été, d’œuvres monumentales!

Nous avions visité les Mosaïcultures de 2003 dans le vieux port de Montréal et vraiment, l’exposition en cours au Jardin botanique n’est en aucun temps comparable.

Voici quelques-uns des meilleurs clichés que j’y ai réalisés :

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Photo ci-dessus : L’impressionnant agencement présenté par « Montréal » pour la compétition des Mosaïcultures dont elle est l’hôtesse : « La Terre-Mère ». Le site Internet du Jardin botanique de Montréal nous apprend que : « Issue de la culture autochtone nord-américaine, « La Terre-Mère » s’inspire du discours prononcé en 1854 par Seattle, chef de la tribu des Duwamish, qui appelait l’homme blanc à aimer la nature autant qu’elle l’aime lui. Véritable tableau vivant, La Terre-Mère donne à voir un spectacle envoûtant, ses mains tendues avec bienveillance encourageant à prendre autant qu’à donner. »

Mosaïcultures internationales de Montréal

Photo ci-dessus : L’eau, source de vie est présentée par la Ville de L’Assomption. L’œuvre symbolise l’importance de l’eau pour l’homme, la flore, la faune et pour la planète entière. La main, au cœur du méandre, représente l’homme et les conséquences de son action sur la qualité de l’eau. La perle d’eau, au bout de son doigt, évoque la planète, nous apprend le site officiel des mosaïcultures internationales.

Mosaïcultures internationales de Montréal

Mosaïcultures internationales de Montréal

Photos ci-dessus : Un des tableaux phares des Mosaïcultures internationales, « L’homme qui plantait des arbres », inspiré du film d’animation créé par Frédéric Back, récipiendaire d’une trentaine de récompenses internationales. Pour sa part, le chef d’œuvre d’horticulture a remporté le Grand Prix d’honneur en 2009, lors de la compétition Mosaïcultures internationales Hamamatsu au Japon.

Mosaïcultures internationales de Montréal

Photo ci-dessus : Justement tout près de l’Insectarium, nous retrouvons ces magnifiques papillons, une œuvre de la province de Hainaut, située au sud-ouest de la Belgique. L’ensemble de l’œuvre se nomme « Le Jardin des insectes », cette installation vise à souligner les mesures concrètes adoptées en Belgique pour la protection des insectes.

Mosaïcultures internationales de Montréal

Photo ci-dessus : Voici notre guide, Thao, accompagnée de Céline et Johanne.

Mosaïcultures internationales de Montréal

Photo ci-dessus : « Une histoire vraie », l’œuvre présentée pour la compétition par la ville de Shanghai en Chine. Notre guide nous a raconté que cette jeune fille avait péri en tentant de sauver la vie de ce signe!

Mosaïcultures internationales de Montréal

Mosaïcultures internationales de Montréal

Mosaïcultures internationales de Montréal

Photos ci-dessus : Une œuvre provenant du Japon : Hachiko, un chien fidèle. Tiré, dit-on d’une histoire vraie où un chien a espéré pendant dix ans le retour de son maître, bien installé sur la gare où il allait le chercher tous les jours.

Mosaïcultures internationales de Montréal

Photo ci-dessus : Sculpture florale de la Ville d'Hamamatsu témoignant de la présence de grands fabricants de pianos dans cette région.

Mosaïcultures internationales de Montréal

Photo ci-dessus : Cette œuvre provient de la ville d’Hiroshima au Japon. Elle représente une colombe, symbole de la paix. Chaque année, le 6 août, a lieu au Jardin botanique de Montréal, un événement rappelant la bombe atomique lancée sur Hiroshima.

Mosaïcultures internationales de Montréal

Photo ci-dessus : Une autre œuvre présentée par la ville de Montréal : « Les esprits de la forêt – Cernunnos »

Mosaïcultures internationales de Montréal

Photo ci-dessus : Une sculpture en deux pièces réalisée par l’Anglaise Heather Jansch, une oeuvre nommée « Espoir et Odyssée ». L’artiste récupère des bouts de bois dans les cours d’eau et les assemble… sans jamais leur apporter quelques modifications que ce soit.

Mosaïcultures internationales de Montréal

Mosaïcultures internationales de Montréal

Mosaïcultures internationales de Montréal

Mosaïcultures internationales de Montréal

Photos ci-dessus : L’impressionnant agencement nommé «La Terre-Mère» est présenté par «Montréal» pour la compétition des Mosaïcultures 2013. La présence d’une grue dans la photo nous montre à quel point la sculpture végétale est grande.

Mosaïcultures internationales de Montréal

Mosaïcultures internationales de Montréal

Photos ci-dessus : L’Ouganda, la République de Guinée et la Malaisie ont conjugué leurs efforts pour présenter trois espèces de primates menacées de disparition : les gorilles, les chimpanzés et les orangs-outans. Nous voyons ici les deux premiers.

Mosaïcultures internationales de Montréal

Mosaïcultures internationales de Montréal

Mosaïcultures internationales de Montréal

Photos ci-dessus : La ville de Sherbrooke a elle aussi participé aux Mosaïcultures en présentant une œuvre intitulée : « Un petit pont pour l’homme, un grand pas pour la biodiversité ! » Il s’agit de la représentation de la première traverse pour amphibiens au Canada, laquelle, depuis 2001, permet à des milliers de grenouilles et autres espèces parentes de traverser sans encombre la route 220 vers le marais du lac Brompton.

Mosaïcultures internationales de Montréal

Photo ci-dessus : La majestueuse sculpture de la ville de Beijing en Chine : « Planter des platanes pour attirer le Phénix »

Mosaïcultures internationales de Montréal

Photo ci-dessus : Un magnifique chapeau.

Mosaïcultures internationales de Montréal

Mosaïcultures internationales de Montréal

Mosaïcultures internationales de Montréal

Mosaïcultures internationales de Montréal

Photos ci-dessus : Une autre œuvre produite par la Ville de Montréal « L’arbre aux oiseaux » !

Mosaïcultures internationales de Montréal

Mosaïcultures internationales de Montréal

Mosaïcultures internationales de Montréal

Photos ci-dessus : L’on trouve également au Jardin botanique de Montréal, dans le cadre des Mosaïcultures un petit coin où l’on présente des œuvres d’art constituées d’objets récupérés!

Mosaïcultures internationales de Montréal

Photo ci-dessus : « Bouleversements », la contribution de l’arrondissement montréalais de Verdun. Une œuvre qui traite de l’effondrement des colonies d’abeilles un peu partout sur la planète, depuis le début des années 2000.

Mosaïcultures internationales de Montréal

Photo ci-dessus : Puis surprise… la salamandre du parc Guël, l’œuvre intitulée « La salamandre selon Gaudi », évidemment une présentation de la ville de Barcelone en Espagne!

Mosaïcultures internationales de Montréal

Photo ci-dessus : Ces fermiers qui nourrissent la planète, l’agencement proposé par l’État de Californie!

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
Commentaires (2) Trackbacks (0)
  1. Ces oeuvres sont vraiement magnifiques et c’est une grande chance d’avoir pu visiter une telle exposition ! De quoi réellement faire des envieux … et vos photos sont réellement superbes, merci pour cet article 🙂

  2. J’ai bien aimé votre article sur les Mosaicultures avec toutes ces magnifiques oeuvres. Je n’avais jamais vu cela auparavant.

    Merci pour l’information et les belles photos, bonne continuation.

    Cordialement

    Christophe

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant