27
Mai/13
0

Coventry : deux cathédrales tout aussi impressionnantes l’une que l’autre

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 7e d’une série de reportages relatifs à un long périple intitulé « Le grand tour des îles britanniques » que nous avons réalisé avec Voyages Lambert au printemps 2013!

Ancienne et nouvelle cathédrale de Coventry, Coventry, Angleterre

Coventry, Angleterre, Royaume-Uni, lundi 27 mai 2013 – La matinée avait été impressionnante avec la découverte des monumentaux châteaux de Kenilworth et de Warwick, mais rien de comparable avec l’émotion ressentie à la vue des ruines de la vieille cathédrale de Coventry, victime de bombardements lors de la Deuxième Guerre mondiale, et à la splendeur de la nouvelle cathédrale qui est devenue sa voisine en 1962! Notre premier coup de cœur dans les îles britanniques!

Photo ci-dessus : Côte à côte l’ancienne et la nouvelle cathédrale Saint Michael de Coventry forment un ensemble pour le moins étonnant.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Au terme de notre visite du Warwick Castle, nous reprenons la route en direction de la ville de Coventry qui est située à une trentaine de minutes en autocar.

Comme à son habitude, notre guide, Marie-Claude, profite du trajet pour nous dresser un portrait de la cité où nous nous rendons et des monuments que nous y visiterons.

« La «City » de Coventry est située dans la région du Warwickshire, plus précisément dans le comté du West Midlands. Sa population s’élève à tout près de 230,000 habitants.

Coventry détient le statut de «City » depuis 1345. Rappelons-nous, précise-t-elle, que le statut de City signifie que la ville abrite une cathédrale.

Cette cité a longtemps été l'un des plus importants centres industriels du pays avec une économie dynamique. C’est d’ailleurs pour cette raison que le régime nazi a décidé d'y mener l'un des pires raids aériens subis par le Royaume-Uni au cours de la Seconde Guerre mondiale. Ces bombardements ont eu lieu le 14 novembre 1940 et ont détruit quelque 4,200 logements… et sa superbe cathédrale datant de la fin du XIIIe siècle.

Après la guerre, la ville de Coventry fut reconstruite, cette fois-ci en brique et dans le style Tudor. Coventry renait ainsi de ses cendres et de ce fait est souvent surnommée Phoenix City.

Cette ville nouvelle est bien connue des touristes pour sa cathédrale qui fut détruite lors du raid du 14 novembre 1940, mais aussi pour sa superbe nouvelle cathédrale, érigée tout à côté des ruines de l’ancienne.

Coventry est aujourd’hui le site d’industries oeuvrant dans la fabrication d’horloge, de vélos, de voitures, dont les mythiques taxis de Londres.

Nous visiterons les deux cathédrales, l’ancienne, « la Old », avec son vieux clocher qui a été épargné, et la nouvelle, « la New » qui a été construite entre 1956 et 1962. »

Nous arrivons à Coventry et descendons du véhicule à 12 h 25.

Il y a des travaux de canalisation dans les rues. Devant nous, il y a une tour avec une horloge.

Coventry, Grande-Bretagne

Photo ci-dessus : La tour de l’horloge, le premier bâtiment que nous croisons à notre arrivée à Coventry.

Puis, nous arrivons devant un des murs de l’ancienne cathédrale. Il n’y a pas de toit. Derrière nous apercevons le clocher. Marie-Claude nous souligne que « les seuls éléments qui restent de la cathédrale érigée au XIIIe siècle sont le clocher et sa flèche, qui culmine à 90 mètres, quelques murs et la crypte ».

Ancienne cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Photo ci-dessus : L’ancienne cathédrale de Coventry détruite en 1940 lors de bombardements de l’armée allemande.

Nous marchons quelques pas et nous nous retrouvons maintenant devant la nouvelle cathédrale… qui est superbe.

Nouvelle cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Photo ci-dessus : La nouvelle cathédrale Saint Michael a été érigée selon les plans de l’architecte Sir Basil Spence, en briques dans les mêmes teintes que celles de l’ancienne cathédrale. Pour son travail à Coventry, l’architecte écossais fut anobli!

« La nouvelle cathédrale abrite de nombreux témoignages des bombardements ayant ravagé la ville en novembre 1940, une sorte de petit musée », ajoute notre guide.

Nous entrons tout d’abord à l’intérieur de l’ancienne cathédrale, qui était de style gothique!

Ancienne cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Ancienne cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Photos ci-dessus : L’intérieur de l’ancienne cathédrale de Coventry… à ciel ouvert.

Ancienne cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Photo ci-dessus : Malgré que l’ancienne cathédrale de Coventry soit à ciel ouvert, plusieurs œuvres y prennent place, dont cette sculpture intitulée « Reconcilliation » réalisée par Josefina de Vasconcellos et montrant un homme et une femme s’embrassant au-dessus de barbelées.

Ancienne cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Photo ci-dessus : Un espace qui compte aussi de beaux arrangements floraux.

Ancienne cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Ancienne cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Photos ci-dessus : L’artiste Hamo Thornycroft a réalisé cette tombe à l’effigie de Bishop Yeatman-Biggs, qui, en 1918, pris en charge le diocèse de Coventry. Cette tombe fut un des rares monuments de l’ancienne cathédrale à avoir été retrouvé intact après les bombardements. Le gisant du prêtre porte la cathédrale dans ses mains.

Ancienne cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Photo ci-dessus : Ecce Homo, une sculpture de Sir Jacob Epstein.

Ancienne cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Photo ci-dessus : « The Choir of Survivors », une sculpture réalisée par un soldat allemand et qui est dédiée aux civils tués ou blessés dans les bombardements allemands de la guerre 1939-1945.

Ancienne cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Photo ci-dessus : Le clocher de l’ancienne cathédrale a été érigé entre 1373 et 1394, tandis que la flèche a été ajoutée en 1433. Les douze cloches ont été réinstallées en 1987 pour le jubilé d’argent de la cathédrale. Ils ont sonné pour la première fois en 100 ans, en 1987, quand l’équipe de football (soccer) de Coventry a remporté le championnat du pays!

Nous voyons les endroits où s’élevaient jadis les chapelles de l’église et les bases des piliers des colonnes de la cathédrale… tous détruits lors des bombardements.

Il y a une inscription Father forgive gravée dans la pierre.

Nous sortons et y allons d’une courte promenade dans la ville médiévale.

Nous arrivons rapidement sur une grande place décorée d’une statue équestre. Il s’agit de Lady Godiva sur son cheval. « Cette dame est un des personnages les plus célèbres de la vieille histoire de la ville de Coventry », nous fait valoir notre guide.

Ancienne cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Ancienne cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Photos ci-dessus : « Lady Godiva a vécu au XIe siècle », enchaîne Marie-Claude. « Elle était l’épouse du comte Léofric de Mercie. Son nom est associé à une légende apparue plus d'un siècle après sa mort et selon laquelle elle aurait traversé les rues de Coventry à cheval, entièrement nue, et ce, afin de convaincre son époux de diminuer les impôts qu'il prélevait de ses sujets. »

Nous revenons en direction de la cathédrale pour le dîner… que nous allons prendre à la cafeteria de l’endroit, le Cloister Café!

Lorsque nous y arrivons, il y a une longue file d’attente. Finalement, c’est notre tour et nous prenons deux bouteilles d’eau, un sandwich, une soupe du jour et un carré au citron pour dessert!

Nous mangeons rapidement, car nous devons retrouver un guide local pour la visite intérieure de la nouvelle cathédrale à 13 h 45.

Lorsque nous sortons, il est déjà arrivé. Il nous attend devant la cathédrale.

Nouvelle cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Photo ci-dessus : Philip, notre guide pour la visite de la cathédrale Saint-Michel.

D’entrée de jeu, Philip nous informe que tout comme l’ancienne cathédrale, la nouvelle est dédiée à Saint-Michel. Il attire notre attention sur la statue de Saint-Michel combattant le dragon qui domine la façade de la nouvelle cathédrale.

Nouvelle cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Photo ci-dessus : Saint-Michel abattant le dragon... une œuvre de l'artiste Jacob Epstein, qui décore l'entrée extérieure de la nouvelle cathédrale de Coventry!

Philip souligne que les poignées de porte de la nouvelle cathédrale sont également des œuvres de Jacob Epstein.

Nouvelle cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Photo ci-dessus : Voici les fameuses poignées de porte de l’artiste Jacob Epstein.

« De jeunes Allemands ainsi que des gens provenant de nombreux pays ont participé à la reconstruction du lieu saint. Mais, avant d’entrer dans la nouvelle cathédrale, retournons sur les lieux de l’ancienne quelques instants.»

Nouvelle cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Photo ci-dessus : L’ancienne cathédrale.

« En fait, précise notre guide, le projet initial prévoyait de fusionner les deux cathédrales pour en obtenir une seule. Ainsi, la grande verrière, une fois la construction terminée, devait être déplacée, mais ils n’ont pas réussi à le faire en raison de son énorme poids. »

Nouvelle cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Photo ci-dessus : À l'entrée dans la nouvelle cathédrale, on fait face à la grande fenêtre de l'ouest connue sous le nom de « écran des saints et des anges ». Cette fenêtre, composée de 90 panneaux gravés dans un style expressionniste, est l'oeuvre de John Hutton.

Nous entrons finalement dans la nouvelle cathédrale. C’est magnifique!

Nouvelle cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Photo ci-dessus : L’envers de la grande verrière que nous venons de voir à l’extérieur est tout simplement stupéfiant! Nous l’examinons de près. Plusieurs personnages y ont été gravés.

Nouvelle cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Photo ci-dessus : Devant la grande verrière, une immense pierre…

« La plupart des pays du Commonwealth ont contribué à la reconstruction de la cathédrale. Le Canada a fourni du bois… et un montant d’argent. »

Nous voyons une pièce d’un penny ancien, datant de 1962, encavé sur le sol, pour commémorer l’ouverture de la cathédrale.

Nouvelle cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Nouvelle cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Photos ci-dessus : Vue de la nef centrale et de la décoration laissant deviner un vol d’oiseaux.

Nouvelle cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Photo ci-dessus : Tout est spectaculaire, même le derrière des sièges.

Nous allons nous asseoir dans une chapelle. Nous voyons une table en marbre de Suède et une colombe sur le sol, symbole de Jésus-Christ. Il y a aussi cinq autres symboles pour représenter les cinq continents.

Nous voyons un origami tout coloré composé de quelque mille oiseaux de papier multicolore. « Il a été réalisé, souligne notre guide, par une jeune Japonaise rescapée d’Hiroshima… et décédée de leucémie avant de terminer le travail. Ce sont des amies qui y ont mis la touche finale pour elle. L’école nippone de la jeune fille en a fait don à la cathédrale. »

Nous sortons de la chapelle et nous approchons du maître-autel au-dessus duquel il y a une immense tapisserie réalisée en France. Elle est majestueuse « mesurant 74 pieds de haut et représentant le Christ-Roi », fait valoir Philip.

Nouvelle cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Photo ci-dessus : Cette tapisserie a été conçue par l’artiste Graham Sutherland et a été réalisée par les frères Pinton, de Felletin près d'Aubusson, en France. Le Christ est entouré des symboles identifiant les quatre évangélistes et, du côté gauche, l'image d'un Satan vaincu. La couronne et la croix sont subtilement réunies. Un être humain, représentant l'humanité entière que le Christ a rachetée, est présent au pied du Christ, entre ses jambes.

Nouvelle cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Photo ci-dessus : L'autel se détache de la tapisserie par son extrême simplicité, car il n'est pas de marbre ni de pierres précieuses, mais tout simplement constitué d’un simple bloc de béton.

Puis, nous avons la chance d’admirer des vitraux dans une vitrine. Ils proviennent de l’ancienne cathédrale.

Il y a plusieurs autres chapelles très modernes dans l’église, toutes plus originales les unes que les autres, dont celle de l’ange de Gethsémanie.

Nouvelle cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Photo ci-dessus : La chapelle du Christ à Gethsémanie…. Une mosaïque de l’archange Saint-Michel, une œuvre de Steven Sykes.

Ils ont reconstitué un crucifix à partir de deux poutres brulées retrouvées par terre et formant une croix.

Nous voyons une autre chapelle très moderne, elle se nomme The millenium Chapel of the Stalingrad Madona. Notre guide nous mentionne que la ville de Coventry est jumelée à celle de Stalingrad (aujourd’hui Volvograd) suite à la signature d’un pacte d’amitié en 1943.

Nous voyons une foule d’autres œuvres d’art superbes :

Nouvelle cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Nouvelle cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Nouvelle cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Nouvelle cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Nouvelle cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Nouvelle cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Nouvelle cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Nouvelle cathédrale de Coventry, Coventry, Grande-Bretagne

Photo ci-dessus : Un véritable musée d’art moderne que cette nouvelle cathédrale de Coventry.

Nous terminons cette visite à 14 h 20 et repartons en car, moins de cinq minutes plus tard, car nous avons une distance de 240 km à franchir avant d’arriver à York, où nous coucherons ce soir.

Méli-mélo
Durant le deuxième conflit mondial, ce sont pas moins de 178 tonnes de bombes qui ont été larguées sur l’Angleterre détruisant plus de 240,000 maisons!

Durant la guerre, des enfants de Londres ont été envoyés, par mesure préventive, dans la campagne anglaise. Plusieurs sont devenus orphelins et ont été exilés en Australie.

Bletchey park, est la maison où, durant la Deuxième Guerre mondiale, on a décrypté le code des messages allemands, notamment ceux de la machine Enigma.

L'université de Coventry tient une place extrêmement importante au sein de la cité et regroupe plusieurs bâtiments.

À suivre…
Promenade dans la vieille ville de York.

York Minster, York, Grande-Bretagne

Photo ci-dessus : La cathédrale York Minster… la plus vaste cathédrale de l’Europe du Nord!

Bibliographie
Bleinheim Palace, Guide des lieux, 1988, 49 pages;

Atlas en fiches, Royaume-Uni, l’Angleterre, régions d’Angleterre, Cambridge et Oxford, Éditions Atlas, 2008;

Encyclopédie libre WikipédiaRoyaume-Uni, Angleterre, Oxford, Tamise et plusieurs autres pages;

Le Patrimoine mondial de l'UNESCO, Éditions UNESCO, 2009, 832 pages.

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant