6
Fév/13
1

Marc Bourgeois se retire du baseball affilié

Revue de presse

Geneviève St-Germain, Baseball Québec, le 6 février 2013

Marc Bourgeois

La première fois que Marc Bourgeois a mis les pieds sur un terrain de baseball, il avait cinq ans et il annonce aujourd’hui son retrait officiel du baseball affilié.

Marc Bourgeois, joueur de champ, a parcouru les niveaux les plus élevés de nos ligues québécoises tels que le midget AAA, les Ailes de Québec ainsi que l’Académie de Baseball du Canada (ABC). Il a ensuite fait le saut aux États-Unis grâce à Ray Callari, entraîneur de l’ABC. Il représenta d’abord le Chipola Junior College de la Floride. Il a ensuite poursuivi ses études et son parcours de joueur de baseball à l’Université Southern du Mississippi en 2009, puis finalement, c’est l’organisation des Diamondbacks de l’Arizona qui lui a offert son premier contrat professionnel en 2011.

Ce voltigeur a connu une belle saison l’année dernière, en étant un joueur régulier avec une bonne offensive. Malheureusement, en début août, il reçut une balle sur le pouce, le fracturant à cinq endroits. Il a donc dû mettre un terme à sa saison afin de subir l’opération et de passer deux mois en réhabilitation.

Malgré ce beau parcours, Marc Bourgeois a décidé de se retirer du baseball affilié la semaine passée. Cette décision n’a pas été facile pour lui, cela lui a demandé plusieurs mois de réflexion : « Ce n’est pas que la passion n’est plus là. Mes raisons sont plutôt financières. Je pouvais pu arriver financièrement en jouant au baseball six mois par année. J’ai décidé d’aller vers d’autre priorités dans ma vie.» L’emploi à court terme, l’argent déboursé pour le transport, le long parcours vers les ligues majeures, l’éloignement de ses proches et le manque de revenu stable ont été des facteurs qui ont pesé lourd dans cette décision que Marc définit comme la plus difficile de sa vie. Il appréhende d’ailleurs déjà le mois de mars, marquant habituellement le début du camp d’entraînement de baseball.

Diplômé en décembre dernier, Marc a déjà été engagé comme chargé de projet par un entrepreneur de la province. Il retire donc son gant de baseball pour enfiler son casque d’ingénieur : « Mon but est de devenir ingénieur. Cette carrière va me permettre de m’accomplir complètement, mais me donne plus de stabilité dans ma vie. » Il souhaite tout de même continuer à s’impliquer dans le baseball, mais pas à temps plein : « J’aimerais donner des cours de baseball à mon compte ou pour une organisation quand je peux, afin de donner aux jeunes ce que moi j’ai eu la chance d’avoir. »

Marc Bourgeois tient à remercier personnellement toutes les personnes qui ont contribué à sa carrière ou qui l’ont supporté : « Il y a tellement de monde qui m’ont aidé là-dedans, j’aurais des remerciements à l’infini, mais je tiens spécialement à remercier mes parents qui m’ont sans cesse appuyé et m’ont ainsi permis de vivre ma passion jusqu’au bout. Je remercie aussi mon agent, Michael Carbone, avec qui j’ai joué aux Ailes de Québec et qui est devenu, au fil des années, un de mes meilleurs amis. Également, un merci spécial à ma fiancée, Roxann Dalpé Morin. Elle a toujours été là depuis mes débuts aux États-Unis, et même avant, et j’avoue qu'elle m'a supporté comme personne d'autre l'aurait fait. » D’ailleurs, Marc Bourgeois et sa fiancée comptent se marier l’an prochain. Nous lui souhaitons donc une nouvelle vie qui le satisfera pleinement avec sa future femme et le début de sa nouvelle carrière.

Revue de Web publiée par Jacques Lanciault.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. Bravo Marc pour ta belle carriêre.

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant