27
Nov/12
1

Le mot du jour : chosifié

Textes et recherches de Jacques Lanciault

Je consigne ici le fruit de recherches sur le sens, l’étymologie, l’écriture ou encore la prononciation de certains mots ou expressions sur lesquels je bute, ou qui tout simplement suscitent ma curiosité au fil de mes lectures...

Momie de Sainte-Colombe, cathédrale San Sabino, Bari, Italie.

Mardi, 27 novembre 2012

Source de la recherche :
Les paragraphes suivants tirés d’un texte d’Isabelle Paré publié dans le quotidien Le Devoir du 22 novembre 2012 :

« Artefacts anthropologiques ou étalage grossier de restes humains ? En 2012, l’exposition d’ossements humains demeure sujet de controverse dans le milieu muséal. Les revendications de minorités culturelles, combinées au simple respect de la dignité humaine, poussent de plus en plus de musées à sortir les squelettes de leurs placards.

À l’issue d’une cérémonie empreinte de dignité et marquée par la richesse d’une culture ancestrale, une tête maorie momifiée et tatouée a été remise mardi aux représentants des peuples néo-zélandais et au musée Te Papa Tongarewa de Nouvelle-Zélande par le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM).

Il y a quelques années, la très controversée exposition Bodies, réalisée à partir de cadavres humains soumis à la plastification, a aussi été vertement décriée en raison de la provenance douteuse des corps. Ici, au Québec, l’exposition récente (2009) des os d’Alexis Lapointe, dit Le Trotteur, à Chicoutimi, ou celle du cadavre du géant Beaupré à l’Université de Montréal, se sont toutes deux soldées par l’enterrement de leurs restes en bonne et due forme. “Je suis absolument contre ce type d’exposition de cadavres qui répond à des pulsions voyeuses, a insisté mardi Nathalie Bondil. En France, Bodies a notamment été interdite pour ce type d’arguments. Le corps est ‘chosifié’ et cela n’entre pas dans ma vision de ce qu’un musée doit montrer.” »

Définition :
Je comprends très bien le sens du mot chosifié utilisé dans le texte, mais je ne croyais pas qu’il s’agisse d’un verbe reconnu, surtout que la journaliste avait pris soin de mettre le mot entre guillemets. Mais, tant le dictionnaire du correcteur électronique Antidote que Le Grand Robert de la langue française définissent le verbe chosifier.

Le Grand Robert propose la définition suivante : « Rendre semblable à une chose ».

Photo ci-dessus : Les reliques exposées dans les églises sont-elles un manque de respect de la dignité humaine? De retour d’un voyage en Italie où les exemples ont été nombreux, il me semble que la question se pose. Sur la photo, la momie de Sainte-Colombe exposée dans la cathédrale San Sabino de Bari dans les Pouilles.

Remplis sous: La folie des mots Mots clés:
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. la photo serait-ce vraie?
    moi , en tous cas , je pense quelle l’ai…

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant