7
Nov/12
1

L’expression du jour : tirer son épingle du jeu

Textes et recherches de Jacques Lanciault

Je consigne ici le fruit de recherches sur le sens, l’étymologie, l’écriture ou encore la prononciation de certains mots ou expressions sur lesquels je bute, ou qui tout simplement suscitent ma curiosité au fil de mes lectures...

Tirer son épingle du jeu

Mercredi, 7 novembre 2012

Source de la recherche :
Réponse à la question du jour de mon Agenda du français pratique 2012, pour le 30 octobre 2012. La phrase suivante est-elle correcte : « Selon le proverbe : Tirer son épingle du feu »?

Évidemment, non, le proverbe est plutôt «Tirer son épingle du jeu ».

Définition :
Je connais bien l’expression tirer son épingle du jeu, mais à la lecture de sa définition, je constate que je l’ai utilisée dans un sens qui n’est pas le sien, et ce, souvent. Je lui donnais le sens de « se distinguer lors d’une rencontre sportive », alors que son sens est tout autre!

Liliane Michaud, dans « l’Agenda du français pratique », attribue la définition suivante à l’expression tirer son épingle du jeu : « Se retirer d’une affaire sur le point de mal tourner. »

Le dictionnaire du correcteur électronique Antidote y va dans le même sens en proposant : « Se tirer adroitement d’une situation délicate ».

Quant au Grand Robert de la langue française, il va lui aussi dans le même sens en précisant : « Tirer son épingle du jeu, c’est-à-dire, se dégager adroitement d'une situation délicate, se retirer à temps d'une affaire qui devient mauvaise, sauver sa mise. »

Le Grand Robert ajoute que cette locution vient d'un jeu d'enfants dit jeu des épingles.

Alors, toutes mes excuses pour mes textes antérieurs!

Photo ci-dessus : Selon le dictionnaire du site Internet « intern@ute.com, tirer son épingle du jeu proviendrait du XVe siècle. On dit que les fillettes jouaient à un jeu qui consistait à placer des épingles dans un cercle dessiné près d'un mur. Elles devaient ensuite les faire sortir avec une balle en réussissant à ce que celle-ci frappe le mur et vienne ensuite ricocher dans le cercle. Au minimum, il fallait récupérer ce que l'on avait mis en jeu. Ainsi, “tirer son épingle du jeu” signifie que l'on réussit à sauver sa cause, ses intérêts propres.

Remplis sous: La folie des mots Mots clés:
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. Salut, je pensais pareillement que « tirer son épingle du jeu » signifiait se distinguer particulièrement parmi d’autres adversaires, concurrents.

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant