19
Sep/12
0

Entente de principe pour la Can-Am à Trois-Rivières

Revue de presse

Steve Turcotte, Le Nouvelliste, le 19 septembre 2012

Stade Fernand Bédard. (Trois-Rivières) Il y aura bel et bien du baseball de la Ligue Can-Am à Trois-Rivières l'été prochain. Le dernier obstacle a été levé ces derniers jours alors que la Ville de Trois-Rivières a conclu une entente de principe avec les promoteurs qui vont maintenant pouvoir officiellement déposer une demande à la ligue afin d'obtenir une équipe d'expansion, une étape qui devrait se régler rapidement étant donné l'intérêt mutuel.

Photo ci-dessus : Le stade Fernand-Bédard, qui compte parmi les plus beaux au Canada depuis sa rénovation, devra subir quelques aménagements supplémentaires pour accueillir une équipe de la ligue Can-Am. (Photo: Olivier Croteau)

L'entente entre la Ville et les promoteurs sera scellée dès que ceux-ci auront réglé toute la paperasse entourant la création de ce groupe qui comprend Emmanuel Turcotte (Vertdure), Michel Côté (Côté Réco), Miles Wolf, le hockeyeur Marc-André Bergeron et l'ex-lanceur Éric Gagné.

Les élus municipaux ont accepté de défrayer les coûts relatifs à l'entretien du stade, à l'achat de filets protecteurs pour les amateurs ainsi que l'achat d'une toile pour protéger l'avant-champ.

Des modifications mineures seront aussi effectuées au stade Fernand-Bédard.

«Tout ça reste à être approuvé lors d'une réunion du conseil municipal mais il y a effectivement une entente de principe entre les deux parties», confirme le maire Yves Lévesque. «Il fallait procéder de cette façon afin de leur permettre de postuler auprès de la Ligue Can-Am. La balle est maintenant dans leur camp.»

Le budget d'opérations annuel de la nouvelle franchise tournerait autour du 1,4 million $.

Dans leur plan de match, les promoteurs auront besoin de foules avoisinant les 700 personnes - et 2000 lors des rendez-vous face aux Capitales - pour couvrir leur frais.

Gagné, ancien récipiendaire du Cy Young, fera non seulement partie des actionnaires, mais il prévoit effectuer également quelques départs pour cette nouvelle équipe qui sera baptisée les Aigles!

Pierre-Luc Laforest, qui occupait le rôle d'entraîneur des frappeurs avec les Capitales de Québec cette saison, a quant à lui été pressenti pour prendre les guides de l'équipe.

Par ailleurs, les promoteurs ont approché la Ville afin de sonder son intérêt pour accoler un commanditaire majeur au stade Fernand-Bédard, une hypothèse qui ne déplaît pas à Lévesque.

«Ça ne fait pas partie de l'entente, mais il y a eu des discussions sur ce sujet. Ce qui est certain, c'est que le nom de Fernand-Bédard va toujours rester. Maintenant, si jamais on nous arrivait avec un projet pour associer un commanditaire majeur à notre stade, on regarderait le dossier avec intérêt. Ça se fait dans d'autres villes, pourquoi pas chez nous?», questionne le premier magistrat de la cité de Laviolette.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant