6
Juin/12
1

Christophe Colomb veille sur le port de Barcelone!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 20e d’une série de reportages relatifs à un superbe périple qui nous a menés à Barcelone en Espagne… puis dans le sud de la France au printemps 2012!

Monument à Christophe Colomb, Barcelone, EspagneBarcelone, Espagne, dimanche 29 avril 2012 – À un jour de la fin du mois d’avril, Barcelone est toute en beauté! Magnifique soleil, ciel bleu sans aucun nuage et absence de vent! Quelle chance, car ce matin nous y allons d’une promenade dans le vieux port! L’endroit est tout simplement superbe. Mais il n’en a pas toujours été ainsi. Avant 1980, l’endroit était délabré! Le remodelage de la façade maritime du port l’a rendu méconnaissable et ramené en ces lieux la gent touristique!

Photo ci-dessus : La statue de Christophe Colomb culmine au sommet d’une longue colonne de fer, à 87 mètres de hauteur. Le sculpteur de la statue, le catalan Rafael Atché, a présenté l’explorateur génois avec le bras droit tendu vers la mer… pointant, dit-on, la direction des Amériques !

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Lors de notre réveil ce matin, à 7 h 15, le ciel est d’un bleu céruléen! C’est magnifique, car notre plan de visites prévoit que nous amorçons notre journée par une petite promenade dans le port de Barcelone!

Un court trajet en métro nous conduit à la station Drassanes, où, à l’extérieur, nous nous retrouvons à l’extrémité de l’avenue des Ramblas, face au « Monument à Christophe Colomb », lui qui veille sur le Port Vell, le vieux port de Barcelone.

Monument à Christophe Colomb, Barcelone, Espagne.

Photo ci-dessus : Le monument à Christophe Colomb a été érigé sur le port de Barcelone pour l’exposition universelle de 1888. Le socle est en pierre surmonté d’une colonne de fer où culmine, à 87 mètres de hauteur, une statue de Christophe Colomb.

Le monument vise à commémorer le retour de l’amiral de son premier voyage en Amérique, alors qu’il a été accueilli à Barcelone par les Rois catholiques.

À l’intérieur du monument, un ascenseur permet d’atteindre le sommet, d’où l’on jouit d’une vue imprenable sur Barcelone et son port.

Je ne sais pas pourquoi, mais nous n’avons même pas pensé à y monter. Une chance, car lors de notre dernière journée à Barcelone, six touristes sont demeurés pris sur la plus haute plate-forme… durant six heures, et ce, en raison d'une panne d'ascenseur. Ils ont finalement été évacués avec l'aide d'une grue!

Monument à Christophe Colomb, Barcelone, Espagne.

Photo ci-dessus : La base de la colonne est constituée de quatre niveaux d’escalier ornés de six lions et surmontés de huit bas-reliefs de bronze, ainsi que de sculptures illustrant la vie de Christophe Colomb.

Les deux statues ci-dessus représentent : à gauche Bernat Boïl, un religieux qui accompagna Christophe Colomb lors de son deuxième voyage en Amérique. À droite, la statue représente Lluis de Santàngel, qui fut le ministre le plus proche des Rois catholiques. Il a personnellement soutenu Christophe Colomb. C’est d’ailleurs par son intermédiaire qu'Isabelle de Castille a accepté de financer une partie de sa première expédition.

Monument à Christophe Colomb, Barcelone, Espagne.

Photo ci-dessus : Cette statue représente Jaume Ferrer de Blanes, un navigateur et cartographe, que l’on voit ici enseignant au fils de Christophe Colomb.

Monument à Christophe Colomb, Barcelone, Espagne.

Photo ci-dessus : Le roi Ferdinand D’Aragon, mieux connu, avec son épouse Isabelle de Castille, sous le surnom des « Rois catholiques », est le principal « commanditaire » des expéditions de Christophe Colomb.

Monument à Christophe Colomb, Barcelone, Espagne.

Photo ci-dessus : Un bas-relief qui montre la présentation de Christophe Colomb aux Rois Catholiques à la cour de Cordoue, deux ans après l’arrivée du Génois en Espagne.

Monument à Christophe Colomb, Barcelone, Espagne.

Photo ci-dessus : L’embarquement pour la première expédition, le 3 août 1492

Le port Vell
D’ici, notre regard embrasse le port où il y a des bateaux de croisière accostés.

Nous sommes aux portes du Port Vell. Nous nous y avançons en empruntant un pont piétonnier. Il y a une belle grande marina avec plusieurs voiliers.

Port Vell, Barcelone, Espagne.

Photos ci-dessus : De la promenade piétonnière du Port Vell, nous avons une vue magnifique sur le monument à Christophe Colomb.

Nous avons un temps superbe pour notre balade.

Nous voyons des gens qui attendent avec leurs valises pour prendre des bateaux à destination des îles Baléares on encore de l’Italie.

Port Vell, Barcelone, Espagne.

Port Vell, Barcelone, Espagne.

Photos ci-dessus : Dans l’eau, une bouée qui prend la forme d’un homme et derrière de superbes bateaux accostés… devant un des édifices du « World Trade Center » de Barcelone, un complexe réalisé par l’architecte Henry N. Cobb en forme de bateau.

Port Vell, Barcelone, Espagne.

Port Vell, Barcelone, Espagne.

Port Vell, Barcelone, Espagne.

Photos ci-dessus : Amarré au quai, il y a ce bateau, une réplique d’un vieux voilier de 1519.

En poursuivant notre promenade sur le port, nous croisons une sculpture représentant un couple…

Anciennes murailles, Barcelone, Espagne.

Photo ci-dessus : « La Parella », « Le couple » en catalan, une œuvre de l’artiste Lautaro Diaz!

Port Vell, Barcelone, Espagne.

Photo ci-dessus : L’édifice des autorités portuaires affiche une architecture somptueuse.

Puis, nous voyons une grande sculpture aux couleurs vives. Elle se nomme «Cara de Barcelona», ce qui signifie «Visage de Barcelone». Elle orne une des extrémités du Port Vell depuis les Jeux olympiques de 1992. L’œuvre est de l’artiste américain Roy Lichtenstein, un porte-étendard mondial du pop-art. Lichtenstein a nommé son œuvre « The Head ».

Cara Barcelona, Port Vell, Barcelone, Espagne.

Photo ci-dessus : « Cara de Barcelona » une œuvre de Roy Lichtenstein, qui fait 64 pieds de haut, rappelle Antoni Gaudí par l’utilisation de la céramique.

Le Musée maritime de Barcelone
Nous nous rendons au Musée maritime de Barcelone qui est situé dans les anciens chantiers navals royaux de Drassanes où il y a une longue file d’attente.

À notre arrivée au guichet, la jeune fille nous informe que le trois quarts du musée est fermé en raison de rénovation! Nous rebroussons chemin.

Dans la cour du Musée maritime, nous avons toutefois eu l’occasion d’admirer un des tout premiers sous-marins à avoir été construits.

 Ictíneo, Musée maritime, Barcelone, Espagne.

Photo ci-dessus : L’Ictíneo, un pionnier des sous-marins, construit à Barcelone entre 1858-1859 par l'ingénieur Narcís Monturiol i Estarriol. Entièrement construit en bois, son corps de sept mètres de long rappelle la forme d'un poisson.

De retour sur la rue, nous contournons une partie des anciennes murailles de la ville!

Anciennes murailles, Barcelone, Espagne.

Photo ci-dessus : Les anciennes murailles de la ville sont particulièrement imposantes!

À suivre…
Le Musée d’histoire de la Catalogne!

Musée d’histoire de la Catalogne, Barcelone, Espagne.

Photo ci-dessus : Face au port, le « Palau de Mar », a été transformé en musée dans les années 1990. Le musée trace 2000 ans d’histoire de la Catalogne.

Bibliographie
Atlas en fiches, Barcelone, Éditions Atlas, 2008;

Encyclopédie libre Wikipédia, Barcelone, Las Ramblas, Antoni Gaudí, Îlot de la discorde, Antoni Tàpies et une foule d’autres pages;

Guide Lonely Planet, Barcelone, Damien Simonis, Lonely Planet, 2011, 308 pages;

Barcelone Viva, Géocolor, 2011, 128 pages.

Casa Batlló , Dos de Arte Ediciones, 2010, 111 pages.

Gaudì, toute l’architecture, Taschen, 2005, 238 pages.

Remplis sous: Espagne, Voyages Mots clés: ,
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. Bonjours, ton blog est décidement très interresant.
    Je souhaiterais savoir pourquoi Colomb pointe son doigt? et que montre -t-il?
    En attente d’une réponse au plus vite.

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant