6
Juin/12
2

Toulouse : le Jardin botanique Henri Gaussen !

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 70e et dernier d’une série de reportages relatifs à un superbe périple qui nous a menés, au printemps 2012, à Barcelone en Espagne… puis dans le sud de la France, tout d’abord à Avignon, puis à Arles, à Nîmes, au pont du Gard, à Toulouse, à Carcassonne et à Albi!

Jardin botanique Henri Gaussen, Toulouse, France

Toulouse, France, lundi 28 mai 2012 – Voilà, dernière journée de ce périple amorcé à Barcelone le 21 avril. Nous sommes chanceux pour nos dernières promenades dans la ville rose, car le soleil et la chaleur nous accompagneront pratiquement toute la journée.

Après un mauvais début de journée, une tentative avortée de mini-croisière sur la Garonne, nous découvrons avec grand plaisir le « Jardin botanique Henri Gaussen », un endroit superbe qui met fin de belle façon à notre programme de visites à Toulouse!

Photo ci-dessus : Jardin botanique Henri Gaussen, un endroit magnifique pour les insectes butineurs!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Nous amorçons cette dernière journée de notre périple, commencé il y a déjà 38 jours, en déjeunant à notre appartement du « Adagio Acces Toulouse ». Nous sortons à 10 heures sous un ciel ponctué de beaucoup de nuages, mais avec quelques percées de soleil.

Notre intention est de réaliser une petite croisière sur le Canal du Midi. Nous prenons le métro à la station Patte d’oie et descendons à Verdier. Nous marchons jusqu’au port Saint-Sauveur où, selon une publicité, un départ pour une mini-croisière est prévu pour 10 h 50.

Nous trouvons l’endroit, achetons nos billets, nous dirigeons vers le bateau et y embarquons. Mais il y a déjà tout plein de monde. En fait, pratiquement toutes les chaises sont occupées et celles qui ne le sont pas sont collées les unes aux autres, de sorte qu’il est impossible de les utiliser.

Malgré tout, nous tentons de les atteindre. Après y être arrivés avec difficultés, nous essayons de les déplacer un peu pour pouvoir nous y asseoir, mais personne n’a la gentillesse de se déplacer, même d’un tout petit pouce pour nous faire de la place, et ce, malgré nos demandes répétées!

Voyant cela, nous descendons et demandons un remboursement. Évidemment, la personne responsable n’est pas contente… mais ce n’est rien à comparer à la rage que nous ressentons envers tous ces gens qui ont été si désagréables!

Après nous être calmés un peu, nous décidons de retourner au « Jardin du Grand rond », où nous n’avons pas visité le « Jardin des plantes », un ancien jardin botanique.

Jardin des plantes
Nous arrivons par le «Jardin du Grand Rond», nous traversons la passerelle métallique et amorçons une belle promenade dans le « Jardin des plantes », où aujourd’hui, jour de la Pentecôte, il y a de nombreuses familles qui profitent des lieux!

Jardin des plantes, Toulouse, France

Photo ci-dessus : Nous croisons cette belle statue de Jean Moulin (1899-1943), qui fut président du Conseil national de la résistance.

Jardin des plantes, Toulouse, France

Photo ci-dessus : Et ce buste, un des rares que nous ayons vu avec des lunettes. Il s'agit de Jean Cassou (1897-1986), un écrivain, résistant, critique d'art, traducteur, et poète français, qui a également été le premier président de l'Institut d'études occitanes.

Il a beaucoup de grands arbres majestueux, de beaux espaces de pelouse, de superbes fleurs et un étang avec quelques oiseaux dont un grand cygne blanc!

Jardin des plantes, Toulouse, France

Jardin des plantes, Toulouse, France

Jardin des plantes, Toulouse, France

Photos ci-dessus : Un plaisir pour les yeux! Des paysages apaisants… et nous en avions bien besoin après notre aventure sur le Canal du Midi.

Nous entrons dans ce qui nous apparaît être un jardin botanique. C’est gratuit. Il y a plusieurs arbres en pot avec les noms de chacun.

Il y a pléthore de fleurs, de plantes, d’arbres fruitiers, etc. Selon le site Internet de l’Office du tourisme de Toulouse, le « Jardin des plantes de Toulouse » abriterait quelque 2,500 espèces, dont 1,300 dans les serres.

En fait, nous sommes dans le « Jardin botanique Henri Gaussen », l’endroit est partie intégrante du « Museum d’histoire naturelle ». Il prend place dans le « Jardin des plantes » et depuis 1991 il porte le nom du célèbre phytogéographe et éminent botaniste, le professeur Henri Gaussen… qui le dirigea de 1948 à 1958!

Nous entrons dans une serre de plantes carnivores, puis dans une serre tropicale humide et finalement dans une serre tropicale sèche… où se trouvent plusieurs variétés de cactus. Dans une de ces serres, il y a un mur tropical végétal avec une chute d’eau!

Jardin botanique Henri Gaussen, Toulouse, France

Photo ci-dessus : Une serre abritant des plantes carnivores!

Il y a une serre présentant des plantes succulentes ou plantes grasses à cause de leurs feuilles ou de leurs tiges gorgées d’eau; elles vivent dans les zones arides. Plusieurs des cactus que nous admirons proviennent de l’Argentine, du Pérou, du Mexique, etc.

Jardin botanique Henri Gaussen, Toulouse, France

Jardin botanique Henri Gaussen, Toulouse, France

Jardin botanique Henri Gaussen, Toulouse, France

Jardin botanique Henri Gaussen, Toulouse, France

Jardin botanique Henri Gaussen, Toulouse, France

Jardin botanique Henri Gaussen, Toulouse, France

Jardin botanique Henri Gaussen, Toulouse, France

Jardin botanique Henri Gaussen, Toulouse, France

Jardin botanique Henri Gaussen, Toulouse, France

Photos ci-dessus : Un endroit magique!

Jardin botanique Henri Gaussen, Toulouse, France

Jardin botanique Henri Gaussen, Toulouse, France

Photos ci-dessus : Au sortir des serres, nous croisons un superbe paon dans le jardin. Je siffle, l’oiseau lève la tête… puis il nous tourne le dos.

Nous voyons des plantes céréalières, des plantes toxiques, des plantes médicinales, dont la valériane.

Jardin botanique Henri Gaussen, Toulouse, France

Photo ci-dessus : Un bosquet de valériane!

Jardin botanique Henri Gaussen, Toulouse, France

Jardin botanique Henri Gaussen, Toulouse, France

Jardin botanique Henri Gaussen, Toulouse, France

Photos ci-dessus : Un paradis pour les insectes butineurs!

Jardin botanique Henri Gaussen, Toulouse, France

Jardin botanique Henri Gaussen, Toulouse, France

Photos ci-dessus : Au centre du jardin, il y a un petit bassin d’eau où nous pouvons admirer des nénuphars et des poissons rouges.

Jardin botanique Henri Gaussen, Toulouse, France

Jardin botanique Henri Gaussen, Toulouse, France

Photos ci-dessus : Et surprise! En sortant du parc du Grand Rond, celui qui abrite le Jardin botanique, nous arrivons devant cette statue que nous avons déjà photographiée aux Musée des Augustins! «Le Retour»… de l’artiste toulousain Auguste Seysses !

Nous sortons vers midi et nous nous mettons à la recherche d’un restaurant… mais tout semble fermé en ce dimanche!

Nous reprenons donc le métro à la station Verdier et descendons à la station Esquirol, d’où nous marchons jusqu’à la place St-Georges… place où les terrasses sont ouvertes, mais toutes aussi bondées les unes que les autres.

Nous obtenons finalement une table sur une des terrasses de la place. Le service est long, une situation normale avec une telle affluence. Mais l’attente est agréable, car il fait très beau!

Céline commande une salade de poulet, tandis que j’opte pour une salade de thon… avec un demi-litre de vin rosé.

Nous constatons que c’est le même menu qu’à la crêperie de la rue du Taur, celle qui est située tout près de l’église Saint-Sernin et où nous avons dîné la semaine dernière.

C’était bon, mais nous sommes incommodés par la chaleur et l’humidité, même à l’ombre c’est très chaud.

Nous repartons à 14 h 15 et nous nous rendons à l’Office du tourisme, dont les bureaux sont situés dans le donjon du Capitole. Curieux, car c’est justement à cet endroit que nous avons commencé nos visites à Toulouse il y a 13 jours. Nous voulons tout simplement obtenir une carte de la ville pour nos dossiers, car celle que nous avons tombe en lambeaux.

Nous revenons tranquillement à pied jusqu’à notre appartement, fatigués et accablés par cette chaleur humide.

Nous y soupons et bouclons nos valises… car demain, nous rentrons au Québec.

Fin

Bibliographie
Albi, Danièle Devynk, Éditions Sud Ouest, 2011, 77 pages;

Atlas en fiches, Ville de Toulouse, Région Midi-Pyrénées, la Garonne, les canaux de France et le tourisme en France, Éditions Atlas, 2008;

Encyclopédie libre WikipédiaToulouse, Carcassonne, Albi et plusieurs autres pages;

Guide Lonely Planet, Toulouse en quelques jours, Hervé François, Lonely Planet, 2010, 160 pages;

Toulouse, Éditions MSN, 2003, 32 pages;

Carcassonne et les châteaux cathares, Éditions Bonechi, 2010, 64 pages;

Le Patrimoine mondial de l'UNESCO, Éditions UNESCO, 2009, 832 pages.

Remplis sous: France, Voyages Mots clés: ,
Commentaires (2) Trackbacks (0)
  1. Même erreur sur cette page, la sculpture je le répète est d’Auguste Seysses, et non pas de Rodin.

  2. Un grand merci pour la détection de cette erreur. J’ai apporté la correction.

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant