27
Mar/12
0

L’expression du jour : cousu de fil blanc

Textes et recherches de Jacques Lanciault

Je consigne ici le fruit de recherches sur le sens, l’étymologie, l’écriture ou encore la prononciation de certains mots ou expressions sur lesquels je bute, ou qui tout simplement suscitent ma curiosité au fil de mes lectures...

Cousu de fil blanc

Mardi, 27 mars 2012

Source de la recherche :
Le paragraphe suivant tiré d’un texte de Christian Rioux dans le quotidien Le Devoir du 16 mars 2012 :

« Certes, le discours de Nicolas Sarkozy est cousu de fil blanc. Le président n'a pas la moindre crédibilité pour défendre ces idées qu'il avait si bien cachées lorsqu'il présidait l'Union européenne. Les mesures qu'il réclame à hauts cris, un Buy European Act et une révision des accords de Schengen pour contrer l'immigration illégale, sont d'ailleurs déjà examinées par l'Union européenne. Pourtant, les Français ne sont pas les seuls à penser que l'ouverture des frontières est allée trop loin. Il y a là tout un programme pour relancer une Europe qui ne s'est jamais relevée de la gifle que lui avaient administrée la France et les Pays-Bas en votant non à la Constitution européenne.»

Définition :
Le dictionnaire Expressions et locutions du Robert propose la définition suivante de l’expression cousu de fil blanc : « Extrêmement grossier et visible, en parlant d’un procédé qui devait passer inaperçu. »

Le Robert précise qu’on utilise du fil blanc, très visible, pour faufiler les parties d’un vêtement, avant les coutures définitives.

Le dictionnaire du correcteur électronique Antidote propose, quant à lui, la définition suivante : « Trop évident pour tromper quiconque. »

Remplis sous: La folie des mots Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant