16
Fév/12
1

Le mot du jour : vividité

Textes et recherches de Jacques Lanciault

Je consigne ici le fruit de recherches sur le sens, l’étymologie, l’écriture ou encore la prononciation de certains mots ou expressions sur lesquels je bute, ou qui tout simplement suscitent ma curiosité au fil de mes lectures...

Vividité.

Jeudi, 16 février 2012

Source de la recherche
Les deux paragraphes suivants, tirés d’un texte de Denise Bombardier publié dans le quotidien Le Devoir du 11 février 2012 :

«Certains sont plus doués que d'autres pour le bonheur amoureux. J'ai rencontré cette semaine un couple de soixante ans, marié depuis quarante-trois ans, qui s'est connu à treize ans. Elle était la plus belle de l'école, se rappelle-t-il encore. Un jour, quelques années plus tard, ils se sont retrouvés. «Je vais te marier et t'emmener voir le tombeau de Lénine», lui a-t-il déclaré en guise de demande en mariage. C'étaient les années soixante, il admirait Lénine et avant tout Marie Curie. Ils se sont épousés et sur la place Rouge, devant le tombeau de son idole, il a pleuré toutes les larmes de son corps avec sa bien-aimée à ses côtés. Puis, le pèlerinage s'est poursuivi à Paris, au laboratoire de sa première idole.

Cet homme toujours fou de sa femme se souvient de tout. Or, il y a un an, on l'a diagnostiqué. Il est atteint de la maladie d'Alzheimer. L'autre soir, à table, la vividité de sa mémoire amoureuse donnait à penser que sa longue et exceptionnelle histoire d'amour avec celle qu'il regarde avec des yeux à la fois allumés et inquiets sera la dernière à s'effacer de son esprit. Sa femme écoutait le récit de leur longue vie aussi prospère qu'amoureuse avec l'admiration que commande l'amour. Il fallait être attentif pour percevoir chez elle la sourde angoisse que cette éclatante mémoire amoureuse ne s'efface lentement et inexorablement. »

Définition :
Le dictionnaire Le Grand Robert de la langue française définit le nom féminin vividité comme suit : « Force avec laquelle les images s'imposent à la conscience. »

Antidote propose, quant à lui la définition suivante : « Intensité avec laquelle les images mentales s’imposent à l’esprit.»

La photo ci-dessus provient du site Internet : http://barcomariepaule.blogspot.com/

Elle accompagnait le poème suivant :

Mon coeur, si mal blotti dans notre solitude,
L'un à l'autre attachés, nourris d'un même sang,
Mon coeur et mon cerveau, mes ramiers sous le vent,
Retenus à leur toit par une corde rude,
Le toit c'est encore moi et même la maison,
Et même les ramiers qui sont à naître encore
Mais devinent déjà les couteaux de l'aurore,
Palpitants et peureux dans un sommeil sans fond.

Jules SUPERVIELLE

Remplis sous: La folie des mots Mots clés:
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. Quel beau mot que celui de vividité. J’ai heureusement Antidote car Le Petit Robert l’a ignoré. Dommage…

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant