15
Déc/11
2

L’expression du jour : monter au créneau

Textes et recherches de Jacques Lanciault

Je consigne ici le fruit de recherches sur le sens, l’étymologie, l’écriture ou encore la prononciation de certains mots ou expressions sur lesquels je bute, ou qui tout simplement suscitent ma curiosité au fil de mes lectures...

Donjon du palais des ducs de Bragance à Guimarāes au Portugal.

Jeudi, 15 décembre 2011

Source de la recherche
Le paragraphe suivant tiré d’un éditorial de Josée Boileau publié dans le quotidien Le Devoir du 2 décembre 2011 : « Le gouvernement n'était d'ailleurs pas très inquiet avant que l'opposition néodémocrate ne monte aux créneaux. Des employés du ministère des Affaires autochtones ont visité 10 fois la réserve cette année, dont trois fois en octobre, et ils n'ont jamais sonné l'alarme. L'argent ne posait alors pas problème? Il n'y a pas de case pour la détresse dans les évaluations du ministère?»

Définition :
Tout d'abord, voyons ce que le dictionnaire Le Grand Robert de la langue française propose comme définition pour le nom créneau : « Ouverture dentelée pratiquée au sommet d'un rempart, d'une tour, d'une courtine et qui servait à la défense.»

Et pour l’expression monter au créneau, le Grand Robert propose une définition pour l’expression prise dans son sens figuré : « S'engager personnellement dans une action qui a le caractère d'une lutte. »

L’encyclopédie Linern@ute propose quant à elle l’explication et la définition suivante : « Le mot "créneau" désignait au Moyen Âge une découpe dans le sommet d'une tour ou d'un mur, qui jouait un rôle similaire à celui des meurtrières. Il permettait aussi bien de se couvrir que de s'exposer à l'ennemi. Petit à petit, on a utilisé l'expression "monter au créneau" pour figurer un homme politique qui défend ses positions en public, et qui doit donc s'exposer. Il s'agirait donc d'une comparaison de ceux-ci avec les archers qui devaient monter dans les tours et se cacher derrière les créneaux, mis à part qu'ici l'aspect protecteur de ces derniers a disparu. »

Photo ci-dessus : L’imposant donjon du palais des ducs de Bragance à Guimarāes au Portugal. On peut se promener partout à l’intérieur et grimper jusqu’aux créneaux. (Photo Jacques Lanciault)

Remplis sous: La folie des mots Mots clés:
Commentaires (2) Trackbacks (0)
  1. Bonjour. Le créneau est la partie vide d’un mur crénelé. Un archer se protège derrière un merlon et monte au créneau ou s’ expose au créneau pour tirer sa flèche. Cordialement.

  2. Peut on dire monter sur le créneau

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant