2
Nov/10
1

L’expression du jour : tirer à hue et à dia

L’expression du jour : tirer à hue et à dia

Textes et recherches de Jacques Lanciault

On consigne ici le fruit de recherches sur le sens, l’étymologie, l’écriture ou encore la prononciation de certains mots ou expressions sur lesquels je bute, ou qui tout simplement suscitent ma curiosité, au fil de mes lectures...

Tirer à hue et dia.Mardi, 2 novembre 2010

Source de la recherche : le paragraphe suivant, tiré d’un texte de Nelson Dumais, publié dans le quotidien La Presse du 28 octobre 2010: «Comme il se devait, avant de commencer mon tour du jardin, je me suis empressé de cliquer à hue et à dia pour voir si effectivement, le produit ressemblait à Office 2010 (Windows). Je ne parle pas de la finition graphique, l’une étant indubitablement Windows, l’autre incontestablement Mac, mais de la logique et de l’ergonomie de l’interface.»

Définition :
Le dictionnaire du correcteur électronique Antidote définit l’expression tirer à hue et à dia comme suit : agir de façon complètement désordonnée.»

Le dictionnaire des Expressions et Locutions du Robert donne, quant à lui, les définitions suivantes : « Aller dans des directions opposées » et figurément « agir de manière contradictoire, sans esprit de suite. »

Soulignons que « hue » et « dia » sont des onomatopées d’usage pour conduire un cheval ou un attelage : hue étant utilisé pour faire aller les chevaux à droite et dia pour les faire aller à gauche.

Photo ci-dessus provenant du blogue de TV5 : Ainsi va la Russie. À l’image de son emblème national emprunté à Byzance, l’aigle à deux têtes regardant à la fois vers l’Orient et vers l’Occident, ce colosse aux pieds de glace n’a eu de cesse de tirer à hue et à dia. Ce qu’il fait d’une main, quand il choisit le modèle libéral, il le défait de l’autre, lorsqu’il réhabilite la Russie tsariste et l’Union soviétique. (Texte publié par Slimane Zeghidour)

Remplis sous: La folie des mots Mots clés:
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. Bonsoir
    Votre article a retenu mon attention par la qualité de sa rédaction et son assise documentaire.
    Ce ne sera pas le cas de mon propos basé sur un vécu.
    Né en 1942, j’ai vécu une part de mon enfance et jeunesse à la campagne, dans un temps encore dominé par la traction animale, ďoù le souvenir suivant :
    Nous utilisions « dia » pour commander « à gauche », mais hue signifiait tant « en avant » (le contraire de ho = stop) que « à droite ».
    Pas bête le cheval puis qu’il comprenait s’ il était en marche que hue signifiait « tourne à droite » et à ľarret « avance ».
    Salutations
    PM

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant