28
Sep/10
0

Une manche sans céder ni point ni coup sûr de Leroux

Les Québécois dans les majeures

Texte de Jacques Lanciault

Chris LerouxLaval, le 28 septembre 2010 - C’est vraiment une saison en dents de scie que connaît Chris Leroux en 2010. Tantôt brillant, tantôt carrément mauvais, tantôt ordinaire, voilà par où passe Leroux cette saison. Ce soir, il a été ordinaire, mais s’en est bien sorti. Il a passé le premier frappeur qu’il a affronté sur des prises, mais son dernier tir était au sol et il a été débité d’un mauvais lancer. Le coureur s’est quant à lui retrouvé au premier sac. Puis, il a forcé le frappeur suivant à se compromettre dans un double jeu et a retiré le troisième cogneur à l’affronter sur un ballon. Il a eu besoin de dix tirs pour mettre fin au match, cinq de ceux-ci seulement atteignant la zone des prises. Les siens, les Pirates de Pittsburgh, l’ont emporté 7-2 sur les Cardinals de St. Louis. Le Montréalais d’origine n’a pas été impliqué dans la décision.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant