6
Août/10
0

Naccarata compatit avec Martin

Revue de presse

Kathleen Lavoie, Le Soleil, le 6 août 2010

Russell Martin(Québec) Personne ne se désole plus de la blessure à la hanche subie plus tôt cette semaine par le receveur des Dodgers de Los Angeles Russell Martin que son bon ami Ivan Naccarata. Philosophe, l'arrêt-court des Capitales estime toutefois que ce genre de mésaventure fait partie intégrante du sport professionnel.

Photo ci dessus : Russell Martin n'aura plus la chance de s'amuser avec ses coéquipiers cette saison.

«Ça arrive à tout le monde, une blessure, surtout à Russ, qui catche presque toutes les parties de son équipe. Après tout, c'est l'un des receveurs qui, dans une année, catche le plus de matchs dans la Nationale et dans le baseball majeur en général. Ça l'a rattrapé d'une certaine manière, même si c'était un faux mouvement», a-t-il jugé, hier.

Selon le 11 des Capitales, l'absence d'un frappeur au cercle d'échauffement, qui aurait dû guider la course de Martin, serait à l'origine du choix de jeu qui a mené à sa blessure.

«Si on regarde la vidéo, il est supposé y avoir quelqu'un au marbre, qui doit dire au coureur de glisser ou de rester debout. Et il n'y avait personne là pour le dire. Tu peux voir dans la vidéo que le gars est complètement hors du jeu. Ça fait que Russell ne savait pas quoi faire. Il est arrivé, il a essayé de toucher à la plate, il est tombé sur le pied du receveur, il s'est fait mal. Et c'est en grande partie parce qu'il n'y avait personne au marbre pour lui dire quoi faire», a soutenu Naccarata.

Résultat? Martin sera sur la touche pour le reste d'une saison qu'il a maintenant toutes les raisons de vouloir oublier.

«Il ne sera plus là du reste de la saison. Il va falloir qu'il fasse de la réhabilitation. Ça arrive à tous les bons joueurs. C'est la même blessure qu'Alex Rodriguez a eue. Il y a bien des joueurs qui ont eu des problèmes de hanches, quoique eux, c'était plus des problèmes d'usu­re...» a laissé entendre Naccarata.

L'arrêt-court a pu, au cours des dernières heures, discuter avec son copain, qui garde le moral dans les circonstances.

«Je lui ai jasé. C'est sûr que c'est tough pour lui. On est tous passés à travers ça. Il faut qu'il reste positif. Il n'a pas le choix. Tu ne peux pas penser au négatif d'une blessure. Tu dois penser à revenir le plus vite possible. On n'est pas tous des Carl Ripken Jr. qui sont capables de jouer 1000 matchs consécutifs!»

De retour pour les séries?
Au dire de Naccarata, Russell Martin n'exclut pas un retour dans les séries éliminatoires.

«C'est possible qu'il revienne si [les Dodgers] se rendent dans les playoffs. C'est dommage parce que Russell avait élevé son jeu à un autre niveau. Ça commençait à mieux aller et cette petite bad luck là est arrivée. S'il est sur des béquilles pendant trois semaines, ce sera de prendre ça relax, d'aller voir la famille. Qui sait? On pourrait peut-être l'inviter à venir voir une game des Capitales!»

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant