2
Juin/10
1

Le quartier baroque de Rome : la fontaine de Trevi, la place Navone, le Panthéon!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 35e d'une série de reportages sur deux magnifiques périples en Italie effectués en 2008 et 2009.

La fontaine de Trevi, Rome, Italie.

Rome, Italie, vendredi 24 octobre 2008 — Une autre matinée à explorer la « Ville éternelle », Rome! La sublime fontaine de Trévi, le vénérable Panthéon, l’église Saint-Louis-des-Français et ses superbes toiles du Caravage, la grouillante piazza Navona! Et tous ces grands lieux du tourisme par une journée de manifestations estudiantines à Rome!

Notre photo : La fameuse fontaine de Trevi! Un des endroits les plus populaires de Rome.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Grasse matinée au lendemain de notre mémorable souper d’adieu. Levée à 7 h 25! Le départ en autocar, pour notre dernier jour de visite en Italie, est prévu pour 9 h 15, nous nous rendrons dans le quartier baroque de Rome. Nous verrons la Fontaine de Trévi, la place Navone, le Panthéon, l’église Saint-Louis-des-Français…

Céline et Giovanni, Rome, Italie.

Céline et Giovanni, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Mais dès notre arrivée au car, ce matin, une surprise attendait Céline. Notre sympathique chauffeur, Giovanni, avait pensé à son anniversaire de naissance et lui a offert un joli petit bouquet de fleurs.

La fontaine de Trevi
Le trajet en car est très court. Nous descendons à 9 h 30 et ne marchons que quelques pas pour nous retrouver sur la place de la fontaine. C’est magnifique et grandiose.

La fontaine de Trevi, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : La majestueuse fontaine de Trevi.

La fontaine de Trevi est la plus somptueuse fontaine de Rome. Elle est célèbre entre autres pour sa tradition qui veut que si l’on boit de son eau, qui soit dit en passant est excellente, et qu’on y jette une pièce de monnaie, alors il est certain que nous reviendrons à Rome un jour.

La fontaine a été construite par l’architecte Salvi en 1735 sous le pontificat de Clément XII. Plusieurs artistes de l’école du Bernin ont contribué à sa décoration.

Neptune sur son char, la fontaine de Trevi, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Une impressionnante bâtisse tient lieu de toile de fond à la fontaine.

Au centre de la fontaine, on retrouve la statue de Neptune dont le char, en forme de coquille, est tiré par des chevaux ailés et des personnages mi-homme mi-poisson. En haut, il y a quatre statues représentant les quatre saisons.

Neptune sur son char, la fontaine de Trevi, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Neptune trône sur son char.

Des deux chevaux tirant le char de Neptune, l’un est rétif alors que l’autre est calme, symbolisant ainsi les variations d’humeur des océans!

Un des deux chevaux tirant le char de Neptune à la fontaine de Trevi, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Le cheval rétif.

Un des deux chevaux tirant le char de Neptune à la fontaine de Trevi, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Celui qui est calme.

La fontaine de Trevi, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Céline pose, avec en main ses belles fleurs d’anniversaire, devant la fontaine de Trevi... quelques instants avant d’y jeter une pièce de monnaie.

Eh oui, nous avons jeté une pièce de monnaie dans la fontaine, par derrière l’épaule comme le veut la tradition, et ce, pour nous assurer de revenir à Rome un jour.

Avant de poursuivre nos visites, on nous distribue les écouteurs qui nous permettront de bien entendre notre guide, car encore aujourd’hui nous serons souvent noyés au cœur d’une marée de touristes.

Rome : un bel endroit pour travailler
Nous reprenons notre balade et arrivons dans un atrium style art nouveau. Dans cette cour intérieure, il y a des boutiques au rez-de-chaussée et des bureaux aux étages supérieurs. Les murs sont magnifiquement décorés de très belles peintures toutes colorées!

Un atrium à Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Des murs magnifiques

Un atrium à Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Et ce ne sont pas des tapisseries!

Un atrium à Rome, Italie.

Photo ci-dessus : C’est vraiment très joli!

Nous poursuivons jusqu’à la Galeria Alberto Sardi où il y a d’autres boutiques et un autre édifice art déco. Lui aussi très beau.

Galeria Alberto Sardi, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Des sculptures d’éléphants à l’intérieur de la Galeria Alberto Sardi.

Obélisque devant la Galeria Alberto Sardi, Rome, Italie.

Obélisque devant la Galeria Alberto Sardi, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Et tout juste devant l’entrée de la Galeria, il y a un obélisque.

Tout à côté, il y a le palais du conseil des ministres, une bâtisse datant du XVIIe siècle. Puis, il y a l’édifice du journal «il Tempo », qui lui date du XIXe.

Les Bixi de Rome
Eh oui, à Rome tout comme à Montréal la location de bicyclettes libre-service est populaire!

Roma n Bike, Rome, Italie.

Roma n Bike, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : À Rome au lieu des « Bixi », ils ont les « Roma’n Bike ».

Les étudiants romains manifestent!
Depuis quelques jours on pouvait constater que le ton montait entre le gouvernement de Silvio Berlusconi et tant les professeurs que les étudiants. L’objet du litige est l’adoption récente par le gouvernement d’un décret appelé « La réforme Gelmini » (du nom de la ministre de l’Éducation Mariastella Gelmini), qui vise la suppression de quelque 87 000 postes d’enseignants et 44 500 postes administratifs dans les établissements scolaires publics au cours des trois prochaines années.

Étudiants, enseignants et professeurs d’université sont donc sortis dans la rue pour manifester en faveur de leur droit à l’éducation et évidemment contre le décret.

Manifestation étudiante d’octobre 2008 à Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Voilà, au fil de notre exploration des rues de Rome, nous avons croisé la manifestation étudiante.

Manifestation étudiante d’octobre 2008 à Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Une manifestation où la bonne humeur était de mise.

Manifestation étudiante d’octobre 2008 à Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Et évidemment, avec des affiches!

Manifestation étudiante d’octobre 2008 à Rome, Italie.

Manifestation étudiante d’octobre 2008 à Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Une foule de policiers encadrait les manifestants

Manifestation étudiante d’octobre 2008 à Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Et d’autres agents de la paix se tenaient à l’écart au cas où!

Manifestation étudiante d’octobre 2008 à Rome, Italie.

Manifestation étudiante d’octobre 2008 à Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Mais le plus impressionnant a été de constater que les professeurs, afin de ne pas pénaliser les étudiants, dispensaient tout de même leur cours… mais sur une place publique face au parlement.

Manifestation étudiante d’octobre 2008 à Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Et les cours sont fort populaires si on se fie au nombre de personnes qui y assistent.

Le Panthéon
Après avoir croisé le palais Capranica, un édifice du XVe siècle et l’église Santa Maria in Aquiro, nous arrivons sur la Piazza della Rotonda, sise devant le Panthéon.

La Panthéon, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : La colonnade du Panthéon de Rome.

Le Panthéon est un impressionnant édifice que nous devons à Hadrien, qui le fit reconstruire à l’emplacement d’un sanctuaire élevé par Agrippa peu avant la naissance de Jésus-Christ et qui a été détruit par le feu en 80.

Les portes datent du IIe siècle de notre ère. Elles sont immenses et précédées d’un impressionnant portique soutenu par 16 colonnes.

La Panthéon, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Le nom d’Agrippa est toujours inscrit sur le fronton du portique!

Nous y entrons. Il y a un grand hall rond de 43 mètres de diamètre avec une coupole. La bâtisse s’élève sur 43 mètres, donc c’est une sphère. Il y a une ouverture de 9 mètres de diamètre au sommet de la coupole. C’est la seule source de lumière à l’intérieur. Toutefois, ce trou béant laisse aussi l’eau de pluie tomber au sol. C’est pourquoi sur le plancher nous pouvons déceler la présence de petits trous afin que l’eau puisse s’écouler.

Le Panthéon, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Au sommet de la coupole une ouverture de 9 mètres de diamètre.

Le Panthéon renferme plusieurs tombeaux, dont celui du roi Victor-Emmanuel II, à qui l’on doit l’unification de l’Italie, du roi Umberto 1er et de son épouse, la reine Margueritte décédée en 1926, le modeste tombeau du grand artiste Raphaël et plusieurs sarcophages romains.

La Panthéon, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Une des statues mises à l’honneur au Panthéon

La Panthéon, Rome, Italie.

Le Panthéon, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : La garde d’honneur!

Le Panthéon, Rome, Italie.

Le Panthéon, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Un des autels du Panthéon.

Le Panthéon, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Le tombeau de Victor-Emmanuel II, le père de la patrie.

Aujourd’hui, le Panthéon est une église dédiée à Sainte-Marie des Martyres et il y a un autel pour célébrer la messe.

Le Panthéon, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Sainte-Marie des Martyres

Le Panthéon, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Fidèle à son habitude, Céline a noté tout ce qui pourrait nous être utile à la rédaction de ce texte.

Le Panthéon, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Évidemment, tout ou presque est offert aux touristes!

Tout près du Panthéon, il y a un obélisque magnifique :

Obélisque, La Panthéon, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : L’obélisque qui prend place devant le Panthéon!

Obélisque, La Panthéon, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Le pied de l’obélisque prend place dans la vasque d’une fontaine.

Kiosque de journaux à Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Un très beau kiosque à journaux situé à deux pas du Panthéon.

L’église Saint-Louis des Français
Nous sortons de Panthéon et reprenons notre promenade en direction de l’église Saint-Louis des Français, une église de style baroque et renaissance qui abrite trois tableaux réalisés par Le Caravage entre 1599 et 1600, soit la trilogie de Saint Mathieu, La Vocation de Saint Mathieu, Saint Mathieu et l'Ange et le Martyre de Saint Mathieu.

L’église Saint-Louis-des-Français, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : La façade, assez ordinaire, L’église Saint-Louis-des-Français. Mais, c’est à l’intérieur que sont les trésors.

Nous y entrons, même si sa visite n’est pas prévue au programme.

L’église Saint-Louis-des-Français, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Couleur or presque partout.

L’église Saint-Louis-des-Français, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Une belle statue.

L’église Saint-Louis-des-Français, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Une des chapelles que l’on retrouve au cœur de l’église Saint-Louis-des-Français.

Et finalement, nous arrivons aux tableaux du Caravage :

Le premier tableau est le plus beau. Il regroupe cinq personnages ainsi que Jésus et Saint-Pierre. Il y a un rayon de lumière spirituel évoquant la grâce de Dieu.

Le deuxième tableau nous montre Mathieu en train d’écrire l’évangile avec l’ange qui l’illumine.

Saint-Mathieu et l’ange du Caravage, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Saint-Mathieu et l’ange du Caravage (Photo provenant du site Internet de Wikipédia).

Quant au troisième tableau intitulé « Lumière et ténèbres », c’est un auto portrait du Caravage.

Lumière et ténèbres du Caravage, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Lumière et ténèbres du Caravage (Photo provenant du site Internet de Wikipédia).

Monument aux Français, église Saint-Louis-des-Français, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Un monument rend hommage aux soldats français ayant perdu la vie à Rome.

La piazza Navona
Au sortir de l’église Saint-Louis-des-Français, nous arrivons sur la piazza Navona, la place Navone, qui occupe l’emplacement qui à l’époque de l’empereur Domitien, à la fin du premier siècle de notre ère, était un stade.

Aujourd’hui, on y trouve l’édifice de l’ambassade du Brésil, trois fontaines gigantesques, plusieurs terrasses où savourer un bon café à l’italienne et tout plein de vendeurs de lithographie et de tableaux qui se sont installés au centre de la place.

Ambassade du Brésil, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : L’ambassade du Brésil.

Ambassade du Brésil, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Bien gardée.

Place Navone, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : De beaux bâtiments encadrent la place Navone.

Place Navone, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : De très accueillantes terrasses.

Place Navone, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Plusieurs artistes offrent leurs toiles.

Place Navone, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Et une des fontaines de la place Navone.

Place Navone, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Et non… ce n’est pas une vraie!

À suivre
En après midi, la place Saint-Pierre et le Vatican!

Saint-Pierre de Rome, Rome, Italie.

Photo ci-dessus : Saint-Pierre de Rome, vu d’un pont enjambant le Tibre.

Remplis sous: Italie, Voyages Mots clés: , ,
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. bonjour,

    Je vais faire un voyage à Rome, et j’aimerais bien connaitre l’adresse de l’atrium style art nouveau que vous avez mis en photo, ça a l’air magnifique.

    Merci d’avance

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant