4
Mar/10
4

Naples et son très animé quartier Spacca Napoli!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 27e d'une série de reportages sur deux magnifiques périples en Italie effectués en 2008 et 2009.

Quartier Spacca Napoli, Naples, Italie.

Naples, Italie, lundi 20 octobre 2008 — Magnifique, vivante et si anarchique! Quelle est belle cette ville de Naples! Ne dit-on pas d’ailleurs « voir Naples et mourir! » La visite du vieux quartier, le Spacca Napoli, impressionne. Tous ces commerces, toutes ces petites ruelles encombrées, ces innombrables et superbes églises! Aucune éruption volcanique, aucun séisme, aucune guerre n’auront donc réussi à faire plier l’échine aux Napolitains. Et dire qu’avant notre départ pour l’Italie, les journaux nord-américains semaient en nous l’inquiétude quant à la crise des ordures. De la crise, nous n’en avons pas vu de trace à Naples même.

Notre photo : Des deux côtés d’une petite rue du quartier Spacca Napoli de Naples… des boutiques de bric-à-brac.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Heureux de nous retrouver enfin dans notre chambre! Après notre journée d’hier à Palerme et à Cefalù, après notre nuit sur le bateau qui nous a amenés à Naples et après la visite du superbe musée archéologique national de Naples ce matin, il est grandement temps pour nous de nous rafraîchir et de prendre quelques instants pour nous reposer. Chanceux, notre chambre au Grand Hotel Oriente de Naples est des plus confortable!

Mais, le repos sera de courte durée, car notre corps nous rappelle qu’il est l’heure de dîner. Nous quittons l’hôtel et hop nous voilà sur la via Toledo où nous nous installons sur la terrasse d’un petit bistrot pour un frugal repas de pâtes…

Puis, après une courte balade sur cette grande artère commerciale, nous retraitons à l’hôtel histoire de nous préparer pour notre rendez-vous de 15 h 30 avec le groupe.

L’autocar nous amène alors dans le centre historique de Naples, la vieille ville, la Spacca Napoli. C’est un très court trajet. De fait, nous y sommes à 15 h 45.

Notre promenade nous conduit devant l’église Sainte Claire, le complesso di Santa Chiara, datant du XIVe siècle. C’est effectivement un complexe puisqu’il y a un monastère et un cloître jouxtant l’église baroque qui fut reconstruite pratiquement à neuf après les bombardements de la Deuxième Guerre mondiale survenus au mois d’août 1943.

Nous accédons tout d’abord au cloître. Fantastique! Il y a des murs, des colonnes et des bancs de majolique, bleu, jaune et vert datant de 1750. De belles fresques décorent les murs et partout des arbres fruitiers.

Autrefois, l’église, le monastère et le cloître constituaient un ensemble occupé par les religieuses de l’ordre des Claristes.

Cloître de l’église Sainte Claire, le complesso di Santa Chiara, Naples, Italie.

Photo ci-dessus : Un magnifique banc en majolique dans le cloître du Complesso di Santa Chiara à Naples.

Cloître de l’église Sainte Claire, le complesso di Santa Chiara, Naples, Italie.

Photo ci-dessus : Des arbres fruitiers au cœur du cloître!

Cloître de l’église Sainte Claire, le complesso di Santa Chiara, Naples, Italie.

Photo ci-dessus : Les bancs et les colonnes en majolique.

Cloître de l’église Sainte Claire, le complesso di Santa Chiara, Naples, Italie.

Photo ci-dessus : Un citronnier.

Cloître de l’église Sainte Claire, le complesso di Santa Chiara, Naples, Italie.

Photo ci-dessus : Pour le plaisir des yeux.

Toujours sur le site de l’église Santa Chiara, nous entrons dans un bâtiment où se trouve une grande crèche tout encastrée dans un pan de mur! Impressionnant.

Crèche de l’église Sainte Claire, le complesso di Santa Chiara, Naples, Italie.

Photo ci-dessus : Une crèche immense.

Nous poursuivons notre promenade dans les petites rues étroites. Nous arrivons sur la place San Domenico Maggiore où, au centre, il y a un obélisque érigé sur l’ordre des Dominicains pour célébrer la fin de l’épidémie de peste en 1656. Ici, c’est le quartier universitaire. Il y a une multitude de jeunes gens… et plusieurs librairies.

Obélisque de la place San Domenico Maggiore, Naples, Italie.

Photo ci-dessus : Obélisque de la place San Domenico Maggiore.

Obélisque de la place San Domenico Maggiore, Naples, Italie.

Photo ci-dessus : La statue de Saint Dominique bien en équilibre au sommet de l’obélisque.

C’est fantastique tout ce que l’on peut voir dans les petites rues du vieux quartier de Naples.

Quartier Spacca Napoli, Naples, Italie.

Photo ci-dessus : Un comptoir de pâtisseries!

Quartier Spacca Napoli, Naples, Italie.

Photo ci-dessus : Une petite boutique dans un sous-sol!

Quartier Spacca Napoli, Naples, Italie.

Photo ci-dessus : Des petites rues très étroites… où pourtant véhicules et surtout motocyclettes circulent librement… et rapidement.

Quartier Spacca Napoli, Naples, Italie.

Photo ci-dessus : Comme tous les Italiens, les Napolitains aiment aussi beaucoup la verdure.

Quartier Spacca Napoli, Naples, Italie.

Photo ci-dessus : Puis, tout au fond d’une petite ruelle, un clocher qui a dû, jadis, être un minaret!

Nous poursuivons notre balade dans une nouvelle ruelle. Tout en haut, il y a l’église Saint-Grégoire. Il y a une multitude de magasins de chaque côté de la rue. Nous sommes en octobre et curieusement il y a déjà des crèches et tout plein d’objets de décoration pour Noël.

Quartier Spacca Napoli, Naples, Italie.

Photo ci-dessus : Des deux côtés de la petite rue… des boutiques de bric-à-brac.

Quartier Spacca Napoli, Naples, Italie.

Quartier Spacca Napoli, Naples, Italie.

Photo ci-dessus : Même des masques pour le carnaval de Venise!

Nous passons devant l’église Saint-Laurent majeur, San Lorenzo Maggiore. Elle possède une belle façade baroque. Dans son sous-sol, on a retrouvé des vestiges d’une basilique et d’une agora grecque… à sept mètres de profondeur.

Nous voilà maintenant devant la cathédrale de Naples qui est dédiée au saint patron de la ville et de la Campanie, Saint-Janvier, San Gennaro en italien. L’église affiche une façade néo-gothique qui a été refaite.

Le Duomo de Naples, Italie.

Photo ci-dessus : La façade de la cathédrale de Naples.

Nous franchissons les portes de la cathédrale. Il y a 110 colonnes de granit et de marbre, plusieurs cercueils de notables ou de membres du clergé.

Nous entrons dans la chapelle du trésor. Il y a de belles fresques au plafond, de belles peintures sur les murs et deux énormes candélabres. Tout en avant, il y a le reliquaire de Saint-Janvier et plusieurs statues noires en bronze dans le choeur de l’église (0033)

Le Duomo de Naples, Italie.

Photo ci-dessus : Un magnifique maître-autel.

Le Duomo de Naples, Italie.

Photo ci-dessus : Une décoration exceptionnelle.

Nous descendons au sous-sol où il y a la crypte de Saint-Janvier et où reposent ses os!

Crypte de Saint-Janvier sous la cathédrale de Naples, Italie.

Photo ci-dessus : Crypte de Saint-Janvier sous la cathédrale de Naples.

Statue de San Genaro dans la crypte de Saint-Janvier sous la cathédrale de Naples, Italie.

Photo ci-dessus : Statue de San Genaro!

C’est devant la cathédrale que, trois fois par année, le saint continue à accomplir d’autres miracles! À chaque occasion, les fidèles de Naples se donnent rendez-vous sur la grande esplanade devant la cathédrale. À une heure précise, des prêtres retirent d'un reliquaire un ostensoir contenant une ampoule presque entièrement remplie d'une substance noirâtre et solide. On prétend qu'il s'agit du sang coagulé de Saint-Janvier, lui qui a été décapité en 305 apr. J.-C.

Devant la foule, l'un des officiants fait alors pivoter l'ostensoir de gauche à droite, plusieurs fois. Lentement, le contenu de l'ampoule se liquéfie et redevient d'un rouge vif! C'est le miracle de la « liquéfaction du sang de Saint-Janvier », événement auquel, malheureusement, nous n’avons pas assisté.

Chapelle de la cathédrale de Naples, Italie.

Photo ci-dessus : Une autre chapelle!

Chapelle de la cathédrale de Naples, Italie.

Photo ci-dessus : Et une autre belle statue!

Nous terminons notre petite « flânerie » à 17 h 30. Sur le chemin du retour, je demande l’autorisation à un Napolitain de le photographier. Il est en « scooter » avec sa petite fille debout entre les deux poignées!

Naples, Italie.

Photo ci-dessus : Côté sécurité, on repassera.

Naples, Italie.

Photo ci-dessus : Et encore de magnifiques objets dans les petites boutiques.

Nous arrivons à notre hôtel vers 18 h 30. Ce soir nous soupons ici. Le repas est prévu pour 20 heures. Un excellent repas : une entrée de pâtes, une escalope de porc aux épinards et pommes de terre, un gâteau blanc au rhum et une bonne bouteille de vin!

Méli-mélo
À la porte de notre hôtel, le Grand Hotel Oriente, on est à construire une station de métro, la station Toledo, dont l’ouverture est prévue pour août 2012. D’ailleurs, la « via Toledo » est la plus importante avenue de Naples.

Malgré le très haut taux de chômage à Naples, celle-ci demeure une ville très vivante. Les Napolitains sont de nature optimiste et ils font preuve d’une grande débrouillardise pour survivre.

Naples, vient du grec neapolis, qui signifie nouvelle ville.

Si près du Vésuve, rien d’étonnant à ce que de nombreux bâtiments soient de pierre volcanique.

À suivre
Demain, Luciano nous guidera dans les méandres du Museo Civico qui est abrité dans le Castel Nuovo. Nous partirons de l’hôtel à 8 h 45. Le château est situé à une quinzaine de minutes de marche de l’hôtel, au centre-ville de Naples. Et en après-midi, nous nous rendrons à Pompéi!

Museo Civico à l’intérieur du Castel Nuovo, Naples, Italie.

Photo ci-dessus : Une des belles pièces du Museo Civico de Naples.

Commentaires (4) Trackbacks (0)
  1. super petit reportage..Moi aussi j’ai visité les lieux que indiquez et j’ai beaucoup aimé cette ville animée, joyeuse ..Un grand sentiment de liberté et une ville d’art avec des églises remarquables , des musées presque déserts (Capodimento, San Martino, musée archéologique) où figurent des oeuvres superbes et que l’on peut admirer en toute quiétude et avec beaucoup d’émotion ..Ce qui change de la foule permanente dans les grands musées Français…

  2. franchement l’italie c’est moche ! bella

  3. Cet exposé sur la ville de Naples est très bien fait et m’a permis d’acquérir des connaissances et surtout l’envie d’y aller. Un grand merci pour ce partage.

  4. Naples, Rome, Italie, vraiment beaucoup de choses à savoir pour plus ou une idée sur la réligion chritienne.les yeux ouverts, nous voyons et comprendrons ce qu’ont dit les prophetes et les apotres. Dieu est Dieu. au temps du soir la verité sera révélée.Amen

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant