2
Fév/10
0

Deux magnifiques jardins de Palerme, la cathédrale et un spectacle de marionnettes!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 24e d'une série de reportages sur deux magnifiques périples en Italie effectués en 2008 et 2009.

Teatro Argento, Palerme, Sicile, Italie.

Palerme, Italie, samedi 18 octobre 2008 — Notre matinée dans les petites rues de Palerme nous a émerveillés… notre après-midi nous enchantera! Tout d’abord un romantique dîner dans un superbe ristorante à deux pas de notre hôtel, une charmante balade dans deux jardins, un privé, celui de la Villa Falcone E Morvillo, et un public, le Giardino Englese où regorgent les œuvres d’art. Puis, avec le groupe, visite de la superbe cathédrale de Palerme, suivie d’un impressionnant spectacle de marionnettes, les célèbres « pupi », tout cela en prélude à un repas de spécialités siciliennes!

Notre photo : Nous avons assisté à un étourdissant spectacle de « pupi », des marionnettes géantes et très lourdes manipulées expressément pour nous par le propriétaire du charmant petit théâtre Argento!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Dès que notre guide accompagnatrice eut décrété, à 12 h 45, après une longue matinée de visites : « Temps libre jusqu’à 16 h 30… pour le dîner », et même si nous nous trouvions à deux kilomètres de notre hôtel, notre idée était faite : nous retournerions tranquillement dans les environs de notre « Palace » pour nous y dénicher un petit ristorante agréable pour le repas du midi.

Nous avons donc déambulé le long de la Viale della Liberta, où nous nous sommes adonnés à une belle séance de lèche-vitrine, car les deux côtés de ce grand boulevard qui mène à notre hôtel sont bondés de jolies boutiques.

Après nous être rafraîchis à notre chambre, nous nous sommes enquis auprès de la réception de l’hôtel d’une bonne table aux alentours. On nous a dirigés vers le restaurant « Le Volte », ce qui signifie en français « les voûtes », situé rue Agrigento, tout près de l’hôtel.

Sur les conseils du serveur, nous avons opté pour une spécialité de Palerme, un bucatini con broccoli arriminati, soit un spaghetti avec brocoli, câpres et chapelure. Excellent! d’autant plus que nous avons accompagné notre repas d’une bonne bouteille de vin, un Angimbé Sicilia Insolia. Un chardonnay sicilien très agréable.

Les jardins de la Villa Falcone E Morvillo
Après notre repas, un peu d’exercice s’imposait! Nous y allons donc d’une petite promenade autour de notre hôtel. Nous entrons dans les jardins de la Villa Falcone E Morvillo où sur le parterre dédié aujourd’hui aux propriétaires des lieux, Giovanni Falcone et Francesca Morvillo, se dresse un monument hommage à Giuseppe Garibaldi réalisé par Vincenzo Ragusa… une œuvre qui a été inaugurée au cours de l’Exposition nationale de 1891-1892.

Villa Falcone E Morvillo, Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Derrière cette grille, de beaux jardins et de belles statues!

Giuseppe Garibaldi, Villa Falcone E Morvillo, Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Statue équestre de Giuseppe Garibaldi, général et homme politique italien qui a personnellement combattu pour la constitution de l'Italie unifiée.

Giuseppe Garibaldi, Villa Falcone E Morvillo, Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Un monument qui date de 1892!

Villa Falcone E Morvillo, Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : À la base du monument à Garibaldi, il y a un lion, une œuvre de Mario Rutelli.

Giuseppe Garibaldi, Villa Falcone E Morvillo, Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : La patte droite du cheval levée… signe de victoire.

Villa Falcone E Morvillo, Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Et un peu plus loin, un buste de Garibaldi.

Les jardins anglais
Nous traversons la rue et entrons dans un deuxième jardin, celui-ci est un jardin public, c’est le Giardino Englese réalisé par l'architecte Giovan Battista Filippo Basile. Il est encore plus vaste que le précédent. Il y a une triple fontaine, un coin manège pour les enfants, des arbres majestueux, des tonnes de fleurs, des plaques et des bustes d’illustres Siciliens. Il y a aussi des bancs pour flâner et se reposer.

Giardino Englese, Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Magnifique triple fontaine.

Giardino Englese, Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Un nombre très élevé de jets d’eau.

Giardino Englese, Palerme, Sicile, Italie.

Giardino Englese, Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Deux enfants qui s’amusent.

Giardino Englese, Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Spectacle de statues et d’eau… c’est magique.

Giardino Englese, Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Le fils Ernesto, de l'architecte Giovan Battista Filippo Basile, celui qui a réalisé ce parc, a quant à lui construit ce petit temple de style arabe.

Giardino Englese, Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : … qui abrite l’ensemble sculptural Canaris a Scio une œuvre impressionnante réalisée en 1878 par Benedetto Civiletti.

Giardino Englese, Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Une petite île aménagée sur un plan d’eau.

Giardino Englese, Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Un buste de Luigi Pirandello, cet écrivain, poète, nouvelliste, romancier et dramaturge qui a combattu avec Garibaldi pour l’unification de l’Italie.

Au terme de cette belle balade, nous rejoignons le groupe à notre point de rendez-vous et repartons en car à 16 h 30, sous quelques gouttes de pluie, en direction de la cathédrale de Palerme.

Le duomo de Palerme
Une trentaine de minutes plus tard, nous y sommes. C’est une immense cathédrale! Elle a été érigée entre 1179 et 1185, mais elle a été rénovée si souvent qu’il n’y a à peu près plus de vestiges d’origine à voir.

Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Palerme.

Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Une immense façade.

Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Une toute petite averse et plus aucun touriste en vue… sauf nous!

Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : À moins qu’ils ne soient tous à l'intérieur de la cathédrale.

La cathédrale a été rénovée au début du XVIIIe siècle. Il y a deux magnifiques portes d’entrée qui ont été sculptées en 1416.

Nous entrons. C’est quelque peu décevant par rapport à la façade. C’est un peu froid. C’est de style néo-classique. Il y a 3 nefs et 37 coupoles. Il y a un baldaquin recouvrant les tombeaux des Rois normands, dont celui de Frédéric II, le fils de Constance d’Autriche de Hauteville.

Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : De nombreuses sculptures décorent la cathédrale de Palerme.

Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Un superbe autel!

Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Palerme,Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : De riches décorations!

Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Une magnifique statue de la Vierge.

Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Palerme, Sicile, Italie.

Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Des scènes sculptées dans le marbre!

Nous voyons la chapelle des reliques, puis celle de Sainte-Rosalie, patronne de Palerme. Une sainte qui est fêtée le 8 septembre. Elle est aussi la patronne des marins et de la mer.

Il y a un beau tabernacle dans la chapelle du Saint-Sacrement, il est de bois et de bronze. Une statue de Notre-Dame des Neiges est très belle pour la pureté de son marbre. Finalement, le clou de la visite est une statue de la Vierge écrasant le serpent symbolisant le mal, en argent massif.

Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Une autre des chapelles de la cathédrale de Palerme!

Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Un chemin de croix… en marbre!

Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Un bénitier!

Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Sur le sol une méridienne solaire avec les signes du zodiaque.

Nous terminons la visite à 17 h 40.

Spectacle de Pupi!
Notre prochaine visite est pittoresque. Nous assisterons à un spectacle de marionnettes géantes, des « pupi ». Nous entrons dans le petit théâtre, le Teatro Argento, pour le spectacle prévu pour 18 heures.

Autrefois, les spectacles de ce type étaient réservés aux notables. À cette époque, les marionnettes étaient fabriquées en bois et étaient très lourdes. Aujourd’hui, les marionnettes géantes sont toutes articulées, mais elles sont encore lourdes. Une marionnette habillée pèse 10 kilos.

C’est monsieur Argento lui même qui dirige le spectacle. Son arrière-grand-père le faisait avant lui. Il a appris de ses ancêtres, ses fils et ses petits-fils aussi.

C’est une forme d’art populaire. Il ne reste que deux écoles, celle de Palerme et celle de Catane.

La salle est toute petite, mais charmante. Épinglés au mur, on retrouve des articles de presse et d’anciennes marionnettes qui reflètent l’histoire de l’endroit.

Durant le spectacle, les voix ne sont pas préenregistrées, elles émanent d’artistes qui sont présents en arrière scène.

Le spectacle est étonnant! C’est certain que notre petit-fils Félix aurait aimé les batailles de soldats.

Teatro Argento, Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : La scène très colorée du Teatro Argento.

Teatro Argento, Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Une petite salle où les articles épinglés sur les murs lui donnent des airs de musée.

Teatro Argento, Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Voici à quoi ressemble une marionnette!

Teatro Argento, Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Les marionnettes géantes en pleine action!

Avec ma caméra numérique, j’ai filmé une toute petite partie du spectacle. Évidemment, la qualité est loin d’être parfaite, mais cela donne tout de même une bonne idée de ce à quoi nous avons assisté. Il suffit de cliquer sur la flèche dans l’image suivante :

Le spectacle se termine à 18 h 50 et après la fermeture des rideaux on nous offre un doigt de Marsala, un vin d'appellation d’origine contrôlée produit aux alentours de la ville sicilienne de Marsala. C’est un vin liquoreux du type Xérès que nous avons déjà bu en Espagne.

Nous remontons dans le car à 19heures. Il ne pleut plus. Le restaurant où nous allons, le Sarrazin, est situé de l’autre côté de la ville.

Ristorante Sarrazin, Palerme, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : Une belle décoration à l’intérieur du restaurant.

Bien que ce soit un repas de spécialités, il ne nous a pas emballé. C’est vrai que notre repas du midi nous avait tellement comblés, que celui du soir, servi pour un grand groupe, nous a quelque peu déçus. Au menu, une salade en entrée, des pâtes de la même recette que notre repas du midi, des côtelettes de veau, des légumes et un gâteau aux fraises accompagné d’un verre d’Amarello, un digestif contenant 40 % d’alcool.

Nous remontons dans le car à 21 h 45. Malgré l’heure tardive, le mercure indique toujours 20 degrés Celsius! Quel agréable pays!

Ce soir nous devons boucler nos valises, car demain soir, du port de Palerme, nous prenons le bateau à destination de Naples à 18 heures. Il nous faut prévoir dans un bagage à main des effets personnels pour dormir durant la traversée de la baie de Naples.

À suivre
Une balade dominicale dans les rues de Palerme, une petite tournée sur la plage à Cefalù et finalement l’embarquement sur le bateau pour Naples!

Petite plage de Cefalù, Sicile, Italie.

Photo ci-dessus : La belle petite plage de Cefalù!

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant