14
Sep/09
1

Jeux du Canada – Le Québec remporte la médaille d’or!

Texte et photos Jacques Lanciault

Affiche des Jeux du Canada annonçant le tournoi de baseball, Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard, le 28 août 2009 – Après deux participations consécutives (2001 et 2005) sans participation à la ronde des médailles des Jeux du Canada, voilà qu’Équipe Québec revient en force cette année et remporte la médaille d'or en défaisant l'Alberta dans l'ultime rencontre de la compétition, un gain signé au compte de 8-1. C’est une semaine de rêve qu’ont vécu les joueurs et les entraîneurs du Québec dans la capitale de l’Île-du-Prince-Édouard, j’étais avec eux. Récapitulons!

Notre photo : En plein centre-ville de Charlottetown, plusieurs affiches annonçaient les Jeux du Canada, dont celle-ci annonçant le tournoi de baseball!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Arrivés en soirée le vendredi 21 août alors que le tournoi ne commençait que le lundi 24, j’ai pu profiter de l’occasion pour vagabonder dans le centre-ville de Charlottetown… sous un soleil de plomb. J’en ai rapporté quelques clichés forts intéressants.

Mais tout d’abord, relatons la semaine fantastique de baseball des nôtres. Évidemment, j’y étais pour informer les amateurs de baseball du Québec des réalisations de notre équipe. Après chacune des rencontres d’Équipe Québec, je publiais compte rendu du match et photos sur les sites Internet de Baseball Québec (www.lbeq.com) et de la Ligue de baseball élite du Québec (www.lbeq.com).

D’entrée de jeu, rappelons que jusqu’à cet été, les Jeux du Canada mettaient en compétition les équipes composées des meilleurs joueurs de 19 ans et moins de chacune des provinces. À compter des prochains jeux, les athlètes qui participeront au tournoi de baseball des Jeux devront être âgés de 17 ans et moins.

En début de semaine la troupe de l’entraîneur-chef Joël Landry a remporté des victoires plutôt faciles. Tout d’abord, lundi, gain de 15-0 sur la formation de Terre-neuve et Labrador, puis le lendemain, 13-1 sur l’équipe du Nouveau-Brunswick.

C’est à compter des matchs du mercredi que les équipes adverses ont offert une plus vive compétition à la troupe québécoise. En matinée du mercredi, les Québécois l’ont emporté au compte de 3-0 sur les Néo-Écossais et en fin de journée, défaite, la seule des Jeux, 3-0 aux dépens de la formation de l’Ontario, les grands favoris du tournoi.

Après la victoire du matin, Équipe Québec était déjà assurée de participer à la ronde des médailles. Le match face aux Ontariens ne servait qu’à établir le classement final des équipes. La défaite des Québécois faisait en sorte que les nôtres se coltineraient en demi-finale à la troupe du Manitoba.

Le Québec a remporté son match au compte de 4-1 et a obtenu son laissez-passer pour la grande finale face, oh surprise, à l’Alberta qui dans sa rencontre de demi-finale avait vaincu l’Ontario.

Le chapitre « pratique »

Maison abritant un « Bed and Breakfast » à Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Photo ci-dessus : La jolie maison où habitaient les gens qui m’ont hébergé durant mon séjour de huit jours à Charlottetown. Sise à quelque dix minutes de marche du parc Victoria.

Chambre dans une maison abritant un « Bed and Breakfast » à Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Photo ci-dessus : Mes appartements dans mon très confortable « bed and breakfast »!

Chambre dans une maison abritant un « Bed and Breakfast » à Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Photo ci-dessus : Et quel hasard, au-dessus de ma tête de lit, une magnifique scène de Venise… ma prochaine destination !

Le chapitre « baseball »

Entrée pour le terrain de baseball du parc Victoria, Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Photo ci-dessus : Voici l’entrée pour le terrain de baseball du parc Victoria. Il faut vraiment le savoir, mais c’est idéal pour les voisins du parc!

Terrain de baseball du parc Victoria, Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Photo ci-dessus : Une vue du terrain de balle.

Terrain de baseball du parc Victoria, Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Photo ci-dessus : Les bannières qui décorent la clôture du champ centre. Elles ont rapidement trouvé preneurs probablement, car deux des matchs étaient télévisés.

Terrain de baseball du parc Victoria, Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Photo ci-dessus : Voici d’ailleurs les deux passerelles qui ont été érigées durant le tournoi pour « héberger » les commentateurs de RDS (à gauche) et de TSN (à droite).

La bannière officielle des Jeux du Canada de l’été 2009, Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Photo ci-dessus : La bannière officielle des Jeux du Canada de l’été 2009.

Terrain de baseball du parc Victoria, Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Photo ci-dessus : Une partie de la foule qui a assisté à la rencontre du Québec face à l’Ontario.

C’est eux qui dirigeaient la formation du Québec, Ronald Trudel, Joël Landry et Jean-Philippe Roy.

Photo ci-dessus : C’est eux qui dirigeaient la formation du Québec, Ronald Trudel, Joël Landry et Jean-Philippe Roy.

Tournoi de baseball des Jeux du Canada, Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Photo ci-dessus : Un des moments les plus intenses des Jeux : fin de septième manche, il y a deux retraits au tableau, si Philippe Charpentier qui est au monticule retire le frappeur qu’il affronte, le Québec remporte la médaille d’or. Dans l’abri d’Équipe Québec, les joueurs se serrent les coudes pour encourager leur lanceur!

Tournoi de baseball des Jeux du Canada, Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Photo ci-dessus : Eh oui, Philippe Charpentier a réussi le troisième retrait… les nôtres ont célébré!

Tournoi de baseball des Jeux du Canada, Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Photo ci-dessus : Et je n’étais pas le seul à m’être retrouvé sur le terrain pour prendre des photos.

Le chapitre « culturel »

La maison historique Beaconsfield, Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Photo ci-dessus : La maison historique Beaconsfield, construite en 1877, c’était une des maisons les plus élégantes de l’Île! Aujourd’hui, elle est affiche son élégance victorienne pour les nombreux touristes qui la visitent.

La basilique St. Dunstan, Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Photo ci-dessus : Avec ses flèches élancées, ses pinacles pittoresques et ses entrelacs complexes, la basilique St. Dunstan offre un exemple de style néo-gothique.

La basilique St. Dunstan, Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Photo ci-dessus : Érigée entre 1897 e 1907, elle a été élevée au rang de basilique en 1929.

Une des magnifiques terrasses du centre-ville de Charlottetown.

Photo ci-dessus : Une des magnifiques terrasses du centre-ville de Charlottetown.

Hôtel de Ville de Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Photo ci-dessus : Le magnifique Hôtel de Ville de Charlottetown qui a été érigé vers 1880.

Caserne de pompiers et ce magnifique camion d’une autre époque, Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Photo ci-dessus : Tout juste à côté de l’Hôtel de Ville, la caserne de pompiers et ce magnifique camion d’une autre époque!

Monument élevé à la mémoire des citoyens de Charlottetown qui ont perdu la vie dans les trois grands conflits armés du XXe siècle, Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Photo ci-dessus : Un monument élevé à la mémoire des citoyens de Charlottetown qui ont perdu la vie dans les trois grands conflits armés du XXe siècle : la Première Guerre mondiale (1914-1918), la Deuxième Guerre mondiale (1939-1945) et la guerre de Corée (1950-1953).

Une superbe fontaine, Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Photo ci-dessus : Une superbe fontaine!

Une superbe fontaine, Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Photo ci-dessus : Et la main de plus près!

L’Hôtel du gouverneur, Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Photo ci-dessus : L’Hôtel du gouverneur, une magnifique maison de style néo-classique construite en 1833-1834.

Casa Mia Café, Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Photo ci-dessus : Un magnifique petit café italien que j’ai découvert sur la rue principale, voisin de Cora. Des plats superbement présentés… à des prix très abordables.

Restaurant Capitaine homard, Sainte-Flavie, Québec.

Photo ci-dessus : Sur le chemin du retour, un arrêt au restaurant « Capitaine homard » à Sainte-Flavie! Une expérience mémorable… à revivre, mais un soir et non un midi!

Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. c’est à chaque fois très sympa de parcourir ton blog.

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant