8
Déc/08
0

La progression fulgurante d’Emmanuel Garcia chez les Mets se poursuit!

Bilan de la saison 2008 des baseballeurs québécois chez les professionnels

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Emmanuel Garcia a connu une quatrième saison de qualité au sein de l'organisation des Mets !

Laval, le 8 décembre 2008 – En 2008, Emmanuel Garcia a poursuivi sa progression fulgurante au sein de l’organisation des Mets de New York de la Ligue nationale de baseball. L’ex-joueur vedette des Ailes du Québec et des Élites de Montréal de la Ligue de baseball Élite du Québec n’en était qu’à sa quatrième saison dans le baseball professionnel et pourtant il a été promu avec le club-école de calibre AA des Mets, et ce…, en plus d’aider l’équipe nationale du Canada à se qualifier pour les Jeux olympiques et de représenter son pays, justement, lors des Jeux olympiques de Beijing en Chine au mois d’août dernier!

Notre photo : Emmanuel Garcia a connu une quatrième saison de qualité au sein de l'organisation des Mets !

À chacune de ses saisons dans les rangs professionnels, Emmanuel Garcia a toujours progressé. En 2005, il faisait ses débuts avec l’équipe des recrues des Mets dans la Gulf Coast League en Floride. Avec cette formation dirigée par l’ex joueur tout étoile des Expos, Gary Carter, il a connu une première saison époustouflante et ses succès ont été reconnus, la direction des Mets lui remettant le titre de joueur le plus utile à son équipe.

L’année suivante, promotion avec les Mets de Kingsport dans la ligue des Appalaches (A), où il rafle encore le titre de joueur le plus utile aux siens, en plus d’être promu en fin de saison avec les Cyclones de Brooklyn de la Ligue New York-Penn.

Puis, à sa troisième campagne, après un camp d’entraînement où il a eu l’occasion de participer à un match avec le club des ligues majeures au sein de la ligue des pamplemousses, il est promu dans la puissante Florida State League, un circuit de calibre A avancé.

Au terme d’une troisième excellente saison, il est convié à joindre les rangs de la Ligue d’hiver d’Hawaii où il a brillé avant de rejoindre l’équipe du Canada qui participait au Championnat du monde de baseball à Taiwan.

Cette saison avant même que le camp d’entraînement ne commence, les Mets de New York avaient autorisé leur joueur montréalais à participer au tournoi de qualification en vue des Jeux olympiques 2008 de Beijing en Chine, une compétition tenue au cœur même du camp d’entraînement, soit du 7 au 15 mars 2008.

En contrepartie, les Mets avaient exigé de Garcia qu’il se présente en Floride à la mi-février. « Les Mets m'avaient invité pour participer à un camp de perfectionnement, le STEP Camp, qui commence le 19 février. Mais, étant donné qu’ils m’ont autorisé à joindre les rangs de Team Canada pour la période du 24 février au 15 mars, ils m’ont demandé de me présenter à St. Lucie dès le 13 février afin qu’ils puissent me voir travailler une dizaine de jours avant mon départ », de préciser l’athlète de 22 ans.

L’aventure olympique… en deux temps
Garcia a commencé son camp d’entraînement avec les Mets, puis il a rejoint l’équipe canadienne à Brisbane en Australie. Lors de la tournée préparatoire, il a fort bien fait, notamment lors de deux matchs consécutifs de la tournée où il a frappé des coups sûrs qui ont sonné le réveil de son équipe.

Puis, à Taïwan Garcia a vécu de grandes émotions quand il a aidé l’équipe du Canada à obtenir son laissez-passer pour les Jeux olympiques d’été de 2008 à Beijing en Chine. Au cours de la compétition, il a maintenu une moyenne au bâton de ,240, et ce, en 25 apparitions au bâton.

De retour à St. Lucie en Floride, Emmanuel Garcia participe aux deux dernières semaines du camp printanier des Mets de New York. Deux semaines au cours desquelles, on lui confirme ce dont il se doutait : il évoluera au niveau AA avec les Mets de Binghamton de la Ligue Eastern. Wow! Le AA à sa quatrième saison seulement!

Tenu en échec à la frappe à ses deux premiers matchs avec les Mets de Binghamton, Garcia met fin à sa courte léthargie en frappant un coup sûr et en soutirant deux buts sur balles dans le deuxième match du programme double des siens disputé le 5 avril face au Thunder de Trenton. Garcia a compté deux fois et en a profité pour voler son premier but de la saison. Dans le premier match du jour, Garcia avait été limité à un but sur balles en trois présences dans le rectangle du frappeur, mais il avait été impliqué, en défensive, dans trois doubles jeux de son équipe. C’était le début d’une autre campagne fort productive.

Emmanuel Garcia a multiplié les performances éblouissantes en attaque tout au long de l’été. Il a d’ailleurs connu son match le plus productif de la saison le 8 juin. Pour l’occasion, il a obtenu deux coups sûrs en cinq apparitions au bâton. Deux coups de circuit, ses deux premiers de l’été. Son premier coup de quatre buts est survenu dès la première manche, une claque de trois points. Puis, il a récidivé en cinquième avec un coup frappé alors qu’il y avait un coureur sur les buts. Il a terminé le match avec cinq points produits!

Puis, le 22 juillet 2008, alors qu’il connaissait une séquence des plus heureuse avec les Mets de Binghamton, Garcia reçoit une grande nouvelle : il est invité à se joindre à Équipe Canada pour les Jeux olympiques de Beijing en Chine!

Admettons-le, Emmanuel Garcia doit beaucoup aux Mets, car ceux-ci acceptent que le Québécois représente son pays. Mentionnons que ce ne sont pas toutes les équipes qui consentent. En 2004, les Angels d’Anaheim avaient refusé une telle permission à Steve Green.

Lors des Jeux, Garcia se présentera 21 fois au bâton produisant deux points pour les siens qui n’ont pas grimpé sur le podium soit, mais quelle expérience pour un aussi jeune joueur.

Finalement, de retour avec son équipe, Garcia bouclera la saison en force avec une récolte de 92 coups sûrs et de 17 buts volés.

Que lui réserve 2009? Certes un regard attentionné de ses patrons qui auront à décider entre un retour de consolidation au niveau AA ou une promotion au calibre AAA.

Mais, contrairement à la saison dernière, Emmanuel arrivera au camp printanier fort d’un hiver de repos. Une forme physique qui pourrait faire la différence entre le niveau AA et le AAA!

Voir les faits saillants et statistiques en carrière d'Emmanuel Garcia chez les pros.

Remplis sous: Baseball, Nouvelles Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant